Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion      

Partagez | 
 

 Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant
AuteurMessage
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 37827
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 3 Avr 2018 - 10:31

Pour voir un peu comment travaille les firmes privées de recherche sous-marine, j'ai regardé ce qui se passait pour la recherche de l'avion disparu de Malaysia Airlines dans l'océan indien. Et là c'est la société américaine Ocean Infinity qui est en charge des recherches, et ils travailles eux aussi avec des drones HUGIN :



Alors, pour pouvoir communiquer en permanence avec les drones en plongée (et pour avoir constamment un positionnement précis via GPS) ils utilisent six drones de surface (c'est à dire des petites embarcations télécommandées depuis le bateau-mère) qui suivent le même parcours à la même vitesse que le drones sous-marin de manière à toujours être à la verticale de celui-ci pour pouvoir communiquer avec lui via la communication acoustique sous-marine :


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 37827
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 3 Avr 2018 - 12:13

Le YANTAR n'est plus qu'à quelques miles de Montevideo :


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 37827
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 3 Avr 2018 - 13:05

Mise à Jour : RECHERCHE EN COURS DU ARA SAN JUAN - LES NAVIRES ET LES ÉQUIPEMENTS (139 jours après la disparition du sous-marin)

Le navire russe Yantar (celui qui est le mieux équipé avec sonar remorqué à balayage latéral et deux ROV pour aller examiner les contacts) a quitté définitivement la zone de recherche et il arrivera ce matin à Montevideo. L'aviso ARA Islas Malvinas (qui est équipé du ROV Panther Plus qui peut descendre jusqu'à 1000 mètres) a quitté lui aussi définitivement la zone de recherche et il se dirige en ce moment vers la base navale de Puerto Belgrano où il démontera le matériel de mise en œuvre du ROV russe.

Bref, il ne reste plus qu'un seul navire sur zone de recherche et ses moyens de recherche sont très limités, c'est le destroyer ARA La Argentina qui ne dispose que de son sonar de coque pour chercher et en plus il n'est pas équipé d'un ROV pour aller examiner les contacts ! Ce qui veut dire que même si il arrivait à détecter quelque chose d'anormal sur le fond, il ne pourrait quand même pas aller vérifier visuellement de quoi il s'agit puisqu'il n'a pas de ROV !!!



Les navires qui participent à la recherche (équipés de sonar "remorqué" à balayage latéral/ou de coque et/ou de ROV pour l'inspection visuelle des contacts) :

- le destroyer ARA La Argentina (Argentine) qui ne dispose que de son sonar de coque pour chercher et qui n'a pas de ROV !

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Les navires qui ont quitté la zone de recherche (ils quittent définitivement l'opération) :

- le RV YANTAR (Russie) (il est équipé de 2 mini sous-marin "habité" pouvant descendre jusqu'à 6.000 mètres) a quitté définitivement la zone de recherche, il arrivera ce matin à Montevideo,
- l'aviso ARA ISLAS MALVINAS (Argentine) (équipé du ROV russe "Panther Plus" qui peut descendre à 1.000 m, mais il n'a pas de sonar) a quitté lui aussi définitivement la zone de recherche et il se dirige en ce moment vers la base navale de Puerto Belgrano où il démontera le matériel de mise en œuvre du ROV russe.

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 37827
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 3 Avr 2018 - 17:05

https://twitter.com/LeyendoDiarios/status/981177005067534337

traduction google de rapport complet :

Citation :
Sous-marin San Juan: la crise dans la marine continue avec deux amiraux de plus (2.04.2018)

Le gouvernement retarde sa décision sur un rapport interne clé qui maintient en suspens la lutte dans la marine

Le gouvernement a retardé la conclusion d'une enquête interne controversée qui a déjà conduit à la suspension ou à la mise à la retraite de sept amiraux de la Marine suite à la crise provoquée par la disparition du sous-marin San Juan. Le ministre de la Défense, Oscar Aguad, devait décider au début Mars l'annulation ou la ratification du rapport ouvert par l'ancien chef de la marine, l'amiral (RE) Marcelo Srur mais jusqu'à hier, « il n'y avait pas de décision prise » a déclaré un Porte-parole du gouvernement. Dans ce rapport, Srur a blâmé le commandant de la formation et de l'Enrôlement, le contre-amiral Luis Lopez Mazzeo et le commandant de la force des sous-marin, le capitaine Claudio Villamide, de « risquer les troupes » et de « négligence » pour avoir permis de naviguer au San Juan qui, selon son avis, « n'était pas dans des conditions pour naviguer » et il les a suspendus au début de décembre. Mais quelques jours plus tard, le 14 décembre, Aguad a jeté la suspicion sur Srur, parce qu' au début de la crise, le président Mauricio Macri avait affirmé que le San Juan « était dans des conditions pour naviguer ».

La semaine dernière, la Commission d'enquête du Congrès a appelé Aguad à déclarer pour le 17 avril, tandis qu'une partie des parents de l'équipage a ouvert une affaire pénale, des mesures qui ont sûrement à voir avec le retard de la décision clé. Pendant ce temps, deux nouveaux documents confidentiels de la Marine démontrent que le sous-marin San Juan "opérait avec les deux périscopes", celui d'observation et celui d'attaque, contrairement à ce que soutient le rapport controversé de Srur. Dans un communiqué quotidien, Lopez Mazzeo a informé Srur et le ministère de la Défense le 20 octobre qu'un périscope "était en réparation pendant dix jours". Le périscope a été changé quelques jours plus tard et le sous-marin a navigué de nouveau. Pendant ce temps, des sources judiciaires ont attiré l'attention parce que Srur avait fait déposer un défenseur militaire en tant que document officiel pour que cela maintienne le "chaud" à l'intérieur de la Marine. Dans un autre document « confidentiel » du 29 Novembre de l'an dernier, quelques jours avant le rapport, il a été décidé d'intégrer la capitaine de frégate, Gabriel Piscicelli, comme instructeur officiel de l'enquête, ce qui a conduit à la suspension de ces deux officiers supérieurs de la marine.

En parallèle, on attend pour la fin du mois le rapport de la commission d'enquête, qui doit intégrer une annonce ad honorem du capitaine à la retraite Jorge R. Bergallo (père d'une des victimes du San Juan) et des sous-mariniers Adolfo Trama et Alejandro Kelly. Le mois dernier, lors d'une conférence qu'il a donné à l'Université de Belgrano, Bergallo a affirmé que le San Juan « n'était peut-être pas prêt pour aller à la guerre, mais pour les missions qu'il devait développer sa sécurité n'était pas menacée. » Et le juge fédéral de Caleta Olivia, Marta Yañez, attend le rapport de cette commission d'enquête avant de continuer à avancer dans le cas du naufrage du San Juan.

La crise du San Juan a déjà amené à la démission de l'ex chef de la base de Mar del Plata, le contre-amiral Gabriel González, du chef de l'aéronavale, le contre-amiral Gustavo Vignale, du chef de la flotte, le contre-amiral Rafael Prieto et du chef de l'infanterie de marine, le contre-amiral Bernardo Noziglia. Maintenant, les officiers supérieurs "Malcchiodi et Cisneros" ont rejoint le départ. Et récemment, "les contre-amiraux Arbizu et Larosa" ont été mis à la retraite. En bref, il sera difficile de déterminer la cause du naufrage si les restes du San Juan ne sont pas trerouvés et hier le navire russe s'est retiré de la recherche.

Source : clarin.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 37827
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 3 Avr 2018 - 18:44

https://twitter.com/Contexto_Tuc/status/981200417492267008

traduction google de rapport complet :

Citation :
La mère du sous-marinier tucumano de l'ARA San Juan en colère contre Macri (3.04.2018)

Le navire de recherche océanographique russe Yantar, le dernier navire international affecté à la recherche de l'ARA San Juan, a mis fin à sa participation à l'opération de recherche du sous-marin.

Le Yantar est parti dans les dernières heures au port de Montevideo pour ravitailler en carburant, puis il fera un autre ravitaillement à Buenos Aires, et il ne retournera plus dans la zone de recherche où il essayait de localiser le sous-marin disparu le 15 novembre dernier avec 44 membres d'équipage à bord.

La nouvelle a été communiquée par les autorités de la marine argentine aux membres des familles de l'équipage dans la base navale de Mar del Plata. Avant cette nouvelle, Victoria Morales, la mère d'Esteban García, l'un des deux sous-mariniers de la province du Tucuman disparus avec l'ARA San Juan, a exprimé ses sentiments.

« Nous sommes sans défense, sans rien, demandant à Dieu de nous prendre en pitié, il y a cinq mois, ma vie a changé, nous avons dû déménager à Mar del Plata, et maintenant ils nous informent de ceci », a-t-elle expliqué.

Elle est en colère contre le gouvernement national pour "l'abandon". « J'ai mal, ils ne se battent pas » à (Mauricio) Macri elle demande de penser à ses enfants et de mettre sa signature pour que de nouvelles entreprises puissent continuer la recherche. Mon fils et moi avons voté pour lui et je pense qu'il nous a abandonné comme le reste des autres familles ", a commenté Victoria Morales.

« Mon fils a deux tout petits qui demandent tous les jours pour leur père. A lui (Esteban) je parle encore par WhatsApp, je lui envoie des messages, je m'auto-convainc qu'il est vivant. J'essaie de ne pas regarder les choses à la télévision ou sur les réseaux sociaux, il y a beaucoup d'hypothèses, mais on ne voit rien... nous voulons seulement les trouver. Ce sont 44 personnes qui sont disparues. La mer a pris nos fils, maintenant, je lui demande qu'elle nous les restitue », fermée.

« Mon fils a deux tout petits petits qui demandent tous les jours par leur pape. À à lui (par García) encore je le parle par whatsapp, je lui envoie des messages, je m'auto-convainc qu'il est vivant. J'essaie de ne pas voir pas les choses à la télévision ou les réseaux sociaux; il y a beaucoup d'hypothèses, mais ne les voulons pas voir rien ; nous voulons seulement les trouver. Ils sont 44 personnes qui ont disparues. La mer a été portée fils, je demande maintenant qu'il nous restitue », a-t-elle terminé.

Le navire russe, d'une longueur de 108 mètres et d'une largeur de 17 mètres, qui dispose d'un véhicule télécommandé (ROV) pour l'exploration sous-marine, s'était joint à la recherche la dernière semaine de novembre.

Après le départ du Yantar, il n'y a plus de navire étranger dans l'opération de recherche. Les membres des famille demandent maintenant au gouvernement de passer directement un contrat avec l'entreprise américaine SEA-Sistemas Electronicos Acuaticos, qui possède la technologie nécessaire pour balayer le fond marin jusqu'à 4 500 mètres de profondeur.

Source : contextotucuman.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 37827
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 3 Avr 2018 - 19:22

https://twitter.com/cecuquejo/status/981211499850076162

traduction google de rapport complet :

Citation :
Le navire russe a été retiré et il n'y a plus de recherche internationale de l'ARA San Juan (3.04.2018)

Alors que les doutes grandissent sur le sort du sous-marin argentin et que les différents responsables de la marine démissionnent, la communauté internationale abandonne la recherche. Tout cela avec la passivité du Gouvernement qui maintient Aguad blindé des critiques des parents.

L'opération de recherche de l'ARA San Juan a ralenti après le retrait du navire russe qui participait à l'opération. Pendant ce temps, le président a refusé de recevoir les parents des membres de l'équipage disparu.

Le navire russe Yantar a mis fin à sa participation à la recherche du sous-marin ARA San Juan en territoire national. Ainsi, la situation des membres des familles  qui réclament de savoir ce qui est arrivé à l'équipage s'aggrave.

Les parents eux-mêmes ont été chargé d'informer que la participation russe avait pris fin.

Compte tenu de ce qui s'est passé, ils se sont mobilisés à l'endroit de Chapadmalal où Mauricio Macri était en vacances. Mais le président a décidé de ne pas recevoir les parents durant son repos.

Malvinas Vallejos, la sœur du maître Celso Oscar Vallejos et Andrea Mereles l'épouse de Ricardo Gabriel Alfaro, ont expliqué à Telesur qu'elles ont été respectueuses « et nous l'avons eu à deux mètres (de Macri), nous pensions qu'il allait s'occuper de nous cinq minutes. Mais sa réponse a été de nous ignorer et il est parti en hélicoptère ».

Source : contextotucuman.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 37827
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 3 Avr 2018 - 20:59

https://twitter.com/Haceinstantes/status/981239959553236992

traduction google de rapport complet :

Citation :
Ils ont dénoncé la marine pour dissimulation alléguée dans la disparition de l'ARA San Juan (3.04.2018)

Un groupe de parents de l'ARA San Juan, a déposé une plainte contre la Marine pour dissimulation, faux témoignage et négligence dans la mise en œuvre du protocole de recherche.

Le duo d'avocats Valeria Carreras et Fernando Burlando ont été ceux qui ont déposé la plainte. Dans un dialogue avec Mauro Federico sur le programme WakeUp, diffusé sur Delta 90.3, Carreras a expliqué que "les nouvelles du porte-parole Enrique Balbi changeaient jour après jour, nous sommes passés d'un incendie contrôlé à une panne de batterie puis à 100 heures d'oxygène restant". "Ils étaient très variables avec l'information", a-t-il ajouté.

« Nous soutenons qu'il y a une chaîne de dissimulation, pourquoi est-ce qu'il fallu quatre mois pour reconnaitre que la mission que l'ARA San Juan devait accomplir était non seulement celle de la protection côtière mais aussi de l'espionnage ?  », a dit l'avocat.

"Nous représentons la femme d'un agent du renseignement qui était dans l'ARA San Juan, et qui a été affecté à la mission deux heures auparavant sans avoir la formation requise", a révélé Carreras. "C'est un homicide, coupable a priori, d'envoyer un nom qui n'a pas les éléments pour être un sous-marinier", a-t-il ajouté.

Source : haceinstantes.net

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 37827
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 3 Avr 2018 - 21:17

Le navire russe YANTAR est amarré dans le port de Montevideo où il se ravitaillera. Et l'aviso ARA ISLAS MALVINAS fait route vers la base navale de Puerto Belgrano où il déchargera le ROV russe "Panther Plus" :


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
PAUL
Maître chef
Maître chef
avatar

Nombre de messages : 172
Age : 71
Localisation : Esneux
Date d'inscription : 21/12/2009

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 3 Avr 2018 - 21:26

Bonsoir Olivier,

" comme ancien détecteur il y a quelque chose qui me chiffonne, comment le drone (qui n'est relié à aucun câble) arrive-t-il à transmettre en temps réel (sur la console d'un opérateur à plusieurs km de là sur le bateau-mère) les images de son sonar à balayage latéral ???"

Je me suis aussi posé cette question et je crois que la réponse est simple, les images ne sont tout simplement pas retransmises en direct !

Comme expliqué dans le document que tu as publié, le drone stocke l'ensemble des données transmises par ses différents capteurs dans sa mémoire interne, mémoire dont le contenu est ensuite transféré au système informatique du bateau-mère aux fins d'analyse quand il est de retour "on deck".

Comme ces drones ont  été conçus principalement pour inspecter des éléments "inertes" comme des câbles ou des pipes-lines sous-marins, la recherche et l'inspection des éléments inertes comme les épaves ou les mines est dans leurs cordes.
Et de savoir qu'une épave ou une mine se trouve à un endroit précis et d'en avoir l'image au plus tard 6 heures après que le drone l'a détectée n'a pas beaucoup d'importance je crois.

Toujours obnubilé par ce mystère qu'est pour moi l'origine des chiffres précis donnés par ce fameux bureau naval américain, je suis parti du système du détection SOSSUS mis en place par les amerloques à l'époque de le guerre froide pour savoir où on en était à présent et, de fil en aiguille ou plutôt de système SURTASS ou DRAPES au système IUSS (et j'en passe car je suis dépassé !), j'ai appris notamment qu'il était déjà possible de transmettre des données gps à un drone en immersion.
Ceci veut dire qu'en matière de transmission acoustique, on a fait de fameux progrès.
J'y connais que dalle, mais je suppose qu'en jouant sur les intervalles entre les impulsions et en modulant leurs fréquences y a moyen de transmettre pas mal de choses par codage ; de modifier la route d'un drone par exemple, ou d'en recevoir une alerte.
Mais, de là à faire passer par ce biais la somme d'infos et d'images récoltée par cet engin pendant plusieurs heures ?.. faut pas rêver !

Auparavant, le retour sonar était envoyé à un système qui avait la faculté de l'analyser et de le comparer à une base de donnée interne, c'est à dire les oreilles et le cerveau de l'opérateur sonar. Je sais que ce système existe encore mais, dans certains cas, il est sans aucun doute dépassé.

1/4 + 1/4 = 1/2 !!!, comment fais-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 37827
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 3 Avr 2018 - 22:00

Bonsoir @PAUL

Tu as tout à fait raison, les images peuvent être visionnées en HD (voir en 4K maintenant !) lorsque le drone est ré-embarqué sur le bateau-mère pour recharger ses batteries. Mais bon, comme tu dits, ils ont fait de tels progrès dans les communications acoustiques que je suis quasi certain qu'ils reçoivent les images en direct, oh peut-être pas en hd (quoi que !) mais probablement en 480pix de hauteur jap  

Il y quatre ans, lors des navy days avec des membres du forum, j'ai eu la chance de visiter le CMT Crocus sur lequel j'avais navigué en 88, et quand j'ai vu le tout nouveau CIC suite à la modernisation du bac, je suis tombé sur le cul ! En fait, le matos que j'avais connu paraissait venir de la préhistoire  crie

Si le gouvernement argentin se décide (mais ce n'est pas gagné !) à embaucher une firme privée, alors on va tout apprendre dans la presse et sur les réseaux sociaux sur le fonctionnement de ces drones sous-marin autonomes  super  

Et, pour ce qui est de la veille, je suis tellement passionné par cette terrible affaire que depuis l'annonce du retrait du Yantar hier, je veux absolument savoir ce que le gouvernement argentin va décider pour la suite !?

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 37827
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mer 4 Avr 2018 - 7:08

https://twitter.com/astridmagica/status/981382606481747969

traduction google de rapport complet :

Citation :
Oscar Aguad a déclaré qu'il continuera la recherche du sous-marin ARA San Juan (3.04.2018)

Le ministre de la Défense, Oscar Aguad, a confirmé qu'après le retrait de l'aide internationale, il poursuivra la recherche du sous-marin ARA San Juan, dont on a perdu le contact le 15 novembre dernier, quand il naviguait dans des eaux de l'Atlantique Sud avec 44 membres d'équipage, et il a assuré que le submersible « n'était même pas proche des Malouines ».

« Nous n'avons aucune référence, il n'y a rien qui approche de l'hypothèse qu'un navire de n'importe quelle nationalité l'ait coulé, ni qu'il ait heurté un bateau de pêche chinois », a répondu Aguad quand on l'a consulté sur les différentes versions qui circulent sur la disparition du San Juan.

Le responsable de Cambiemos a expliqué que le chemin du sous-marin était "Mar del Plata - Ushuaia" et au retour vers la Base Navale de Mar del Plata, et durant le retour « il n'y a eu aucune modification dans sa route, peut-être bien de quelques petits degrés, à cause de la mauvaise météo sur le trajet ».

« Je suis venu vous dire la vérité, démystifier tous les mécanismes qui sont dit; il n'est pas passé près des Malouines, il était dans la Mer d'Argentine, en mission près de l'île des États, en voyage aller-retour avec la mission d'observer, ce qui est la normale du sous-marin », a-t-il dit.

Auparavant, il a mis en garde : « Nous n'avons pas de destin comme nation si nous ne sommes pas transparents et nous disons la vérité. Ce gouvernement a un cap: c'est de dire la vérité, en mettant la réalité sur la table ».

En outre, Aguad a déclaré : « Il n'y a pas d'antécédent dans l'histoire des mers du monde d'une recherche comme celle-ci, qui a été faite pendant près de trois mois: les marines les plus importantes de la planète y ont participé, comme les États-Unis, l'Angleterre et la Russie qui ont effectué le ratissage avec une technologie de pointe ».

Il a souligné que le SAR (recherche et sauvetage) a été doublé, et il a confirmé que l'aide internationale a été retirée, mais la recherche se poursuivra.

« Nous allons continuer la recherche, il y a un engagement avec les membres de l'équipage, avec les familles, avec la société argentine, avec les 44 héros qui ont donné leur vie en veillant sur nos intérêts », a déclaré Aguad.

« Face à cette douleur, qui est la même que celle des héros des Malouines qui sont morts dans l'exercice de leur devoir, en défendant la patrie, le président Mauricio Macri a pris un engagement et il a dit : nous allons continuer à chercher, nous n'allons pas cesser de chercher », a ajouté le ministre de Défense.

Aguad a expliqué que les membres des familles de l'équipage veulent qu'on engage une entreprise d'origine vénézuélienne, qui dispose d'un sous-marin télécommandé, qui aurait des conditions technologiquement supérieures aux ROV (robot sous-marin) apportés par les navires russes et américains.

« Nous étudions les conditions techniques et économiques parce qu'il s'agit d'un contrat direct » et il a mentionné qu'il y avait aussi deux compagnies américaines qui étaient prêtes à chercher le sous-marin pour récolter la récompense, de cinq millions de dollars, offerte par le gouvernement argentin. Il a conclu que si l'embauche directe était choisie, alors la récompense sera mise de côté.

Source : lanacion.com.ar

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 37827
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mer 4 Avr 2018 - 7:38

https://twitter.com/PeLopez1/status/981390901057589250

traduction google de rapport complet :

Citation :
L'Argentine reste seule à la recherche du sous-marin ARA San Juan (4.04.2018)

Le dernier navire étranger qui participait au ratissage, le russe Yantar, a quitté la zone où le sous-marin a disparu il y a quatre mois et demi

Il n'y a plus de navires étrangers qui recherche le sous-marin argentin ARA San Juan. Le dernier d'entre eux, le russe Yantar, vient de quitter la zone où, il y a quatre mois et demi, ce navire de la Marine argentine avec 44 membres d'équipage à bord a disparu. Jusqu'à 17 pays ont initialement offert leur collaboration à l'Argentine pour ratisser une superficie de près d'un demi-million de kilomètres carrés, avec une profondeur moyenne de 1000 mètres, dans l'océan Atlantique Sud. 28 bateaux et 9 avions ont participé mais aucun n'a réussi. La Russie vient également de se retirer les mains vides et l'Argentine reste seule à la recherche du sous-marin disparu.

L'absence de collaboration internationale est tombée comme une douche froide sur les parents des 44 membres d'équipage, qui dénoncent que l'Argentine manque de la technologie nécessaire pour localiser l'ARA San Juan. "Ils les ont abandonnés, ils ont abandonné la recherche", explique Luis Tagliapietra, père du Lieutenant Alejandro Tagliapietra, qui voyageait à bord du sous-marin. "Il reste un navire de la marine argentine mais sans élément technique suffisant pour faire une recherche correcte", ajoute-t-il. "Ils étaient russes, yankees, anglais, chiliens et ils ne l'ont pas trouvé, c'est très difficile, et nos navires sont inopérants", reconnaît Óscar Vallejos, le père du membre de l'équipage Celso Vallejos.

Le gouvernement de Mauricio Macri offre une récompense de cinq millions de dollars à quiconque aidera à localiser le navire. Les familles de leur coté ont organisé une grande collecte qui n'a pas eu la réponse attendue, et maintenant elles demandent au ministère de la Défense d'embaucher des entreprises spécialisées dans les recherches sous-marines. "Si on leur donne des informations correctes, dans une semaine ils doivent le trouver", dit Vallejos, qui doute que le gouvernement dise tout ce qu'il sait.

La dernière communication avec l'ARA San Juan a eu lieu le matin du 15 novembre, alors qu'il naviguait dans le golfe de San Jorge en direction de Mar del Plata. L'équipage a signalé un «début de panne» dans le système de batterie, il a reçu des ordres pour mettrer le cap directement vers la base et toutes les communications ont été coupées. Après une semaine de recherches, le gouvernement a signalé que des capteurs sous-marins avaient détecté une explosion dans la zone où le sous-marin avait disparu.

Les Vallejos sont l'une des 15 familles qui restent dans la base navale de Mar del Plata. Les autres sont retournés chez eux et attendent des nouvelles de loin. «C'est très fatigant, j'ai confiance que cela se terminera bientôt, nous devons être réalistes, mais nous voulons trouver le sous-marin», explique le père de Celso. "Ils essaient de les oublier, mais nous ne le permettrons pas, c'est pourquoi nous sommes toujours là, c'est la seule manière pour que la recherche ne soit pas éteinte."

Source : lanacion.com.ar

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 37827
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mer 4 Avr 2018 - 8:16

Citation :
Aguad a expliqué que les membres des familles de l'équipage veulent qu'on engage une entreprise d'origine vénézuélienne, qui dispose d'un sous-marin télécommandé, qui aurait des conditions technologiquement supérieures aux ROV (robot sous-marin) apportés par les navires russes et américains.

« Nous étudions les conditions techniques et économiques parce qu'il s'agit d'un contrat direct » et il a mentionné qu'il y avait aussi deux compagnies américaines qui étaient prêtes à chercher le sous-marin pour récolter la récompense, de cinq millions de dollars, offerte par le gouvernement argentin. Il a conclu que si l'embauche directe était choisie, alors la récompense sera mise de côté.

Bon, apparemment, le ministre argentin de la Défense dispose de deux options pour continuer la recherche :

En 1 - Il embauche directement l'entreprise "SEA - Sistemas Electronicos Acuaticos" dont le PDG vénézuélien dit qu'il trouvera le sous-marin en moins de 100 jours ! Mais ce que je trouve étonnant c'est que cette firme ne travaillerait qu'avec un seul drone sous-marin, alors que l'entreprise Ocean Infinity qui est en charge de la recherche de l'avion de Malaysia Airlines (qui a disparu dans l'océan indien) travaille avec 6 drones sous-marin simultanément !

En 2 - Il opte pour les compagnies américaines (soit Odyssey Marine Exploration, soit Nauticos Corp ou Phoenix International) qui dit-il sont prêtes à chercher le sous-marin pour la récompense, de cinq millions de dollars, offerte par le gouvernement argentin. Dans ce cas-ci, il est certain de ne payer qu'en cas de succès !

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 37827
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mer 4 Avr 2018 - 8:28

Douloureux de voir cette zone de recherche complètement vide des équipes de recherche pour le moment, mais la recherche a commencé il y a plus deux mois. J'espère que ceux qui sont en charge trouveront la volonté de finir le travail.

https://twitter.com/MikeChillit/status/981298299608141824

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2741
Age : 75
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mer 4 Avr 2018 - 11:58

Bonjour Olivier, bonjour Paul.

Après quelques jours d'absence, sur le site ; je viens de reprendre le fil de l'histoire, où je l'avais laissée.
Et bien, le moins que je puisse dire, c'est qu'il s'en est passé des choses, pendant ce temps-là.
Vos conversations, les commentaires, les communiqués, etc... ; tout le confirme.
Bref, tout cela devient de plus en plus compliqué et embrouillé.
Je ne veux pas revenir sur tout ce que j'ai lu, ci-avant.
Mais, moi aussi, cette histoire (je parlais de roman feuilleton) me passionne, et j'ai hâte d'en connaître le résultat, même si j'ai honte de le dire (il y a quand même, pas mal de morts, dont les Âmes planent sur ce drame).
Dans un premier temps ; attendons, avec patience, ce fameux communiqué.
La suite des opérations en dépend...
Amitiés.

Xavier



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 21Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les dossiers du forum :: Recherche du ARA SAN JUAN : le sous-marin argentin disparu le 15.11.2017-
Sauter vers: