Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion      

Partagez | 
 

 Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 15 ... 20  Suivant
AuteurMessage
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 37785
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 1 Mai 2018 - 18:53

Donc, en imaginant que demain, c'est la société du vénézuélien qui est choisie par le gouvernement argentin, voici un petit aperçu de comment il va procéder pour chercher le sous-marin :

Pour commencer, la recherche se fera avec un drone HUGIN du norvégien Kongsberg dont voici le tableau des caractéristiques.

Le drone HUGIN est équipé entre autre d'un sonar latéral à ouverture synthétique haute résolution HISAS 1030 à l'aide duquel il va scanner et cartographier le fond de l'océan.

Alors, le principe de l'utilisation du drone HUGIN 4500 (qui est programmé avant d'être mis à l'eau) pour chercher est le suivant :

  • le drone est mis à l'eau avec une autonomie (en batteries) de 60 heures;
  • comme il est programmé à l'avance (selon un schéma de recherche prédéfini) le drone se rend en naviguant en surface via le gps jusqu'à la zone de départ;
  • ensuite il plonge et vient se placer à une certaine distance du fond (+/- 50 mètres ?) qu'il maintiendra en permanence à l'aide de ses capteurs de manière à obtenir une couverture sonar de chaque côté du drone d'environ 200 à 250 mètres;
  • ensuite quand il est à la bonne distance par rapport au fond, il active son sonar latéral à ouverture synthétique, son écho-sondeur multi-faisceaux, son magnétomètre et tous ses différents capteurs, caméras, etc... et il débute son parcours programmé à la vitesse de +/- 3 nœuds (5,5 km/h), la vitesse dépendant de la topographie du fond main, plus c'est accidenté et plus ce sera lent;
  • puis il suit sa route préprogrammée durant +/- 55 heures (selon sa réserve de batteries) puis il remonte à la surface et il est ré-embarqué par le bateau-mère qui suit la même route que lui à la même vitesse de manière à rester en permanence à la verticale du drone afin de pouvoir communiquer plus facilement avec lui via par exemple un modem de communication sans fil par acoustique sous-marine, longue distance;
  • et quand les nouvelles batteries et le nouveau disque dur sont en place, il est remis à l'eau et il repart dans le fond reprendre la recherche là où il l'avait arrêtée;
  • et ainsi de suite jusqu'à ce qu'il ai scanné toute la zone. Les images sonars haute définition sont analysées par les spécialistes sur des grands écrans après récupération du disque dur lors du changement de batteries, la liaison acoustique servant surtout à mettre à jour sa position avec la position gps.

Citation :
Alors, je me suis amusé à faire un petit calcul pour savoir +/- combien de temps mettrais le drone de Marino pour scanner entièrement la zone de recherche qui est un cercle avec un rayon de 36 km, et pour la facilité du calcul j'ai transformé le cercle de la zone en un carré avec des cotés de 72 km (ce qui fait une superficie de 5.180 km²) et donc en imaginant que le sonar du drone couvre 250 mètres de chaque coté de celui-ci (donc = 500 mètres de couverture) et qu'il avance à la vitesse de 5,5 km/h (= 1,5 m/s) cela veut dire que son sonar aura scanné en 1 heure une zone de 5.500 m (5,5 km) de long sur 500 m (0,5 km) de large = 2,75 km² par heure. Donc en un jour cela fera : 2,75 x 24 =  66 km². Et donc en 100 jours cela fera 6.600 km². Et comme la zone de recherche n'est pas un carré mais un cercle dont la superficie est d'environs 4.000 km², Marino a probablement raison quand il dit que son drone doit pouvoir scanner entièrement la zone en moins de 100 jours. Bon bien-sur c'est un calcul au pif, je suppose que dans les fameux canyons sous-marin il va avancer très doucement (à moins de 1 nœud de manière à pouvoir réagir face aux obstacles) et puis toutes les 60 heures il doit être ré-embarqué pour changer ses batteries et pour récupérer les données du sonar enregistrées sur disque dur, et puis il y a toujours les impondérables (pannes, accidents, météo, etc..)

Et en vidéos,

le drone HUGIN en action :



récupération d'un drone HUGIN par le bateau-mère, puis remplacement des batteries et du disque dur, et pour terminer remise à l'eau du drone :



le drone HUGIN en action avec mise à l'eau, navigation dans le fond et récupération à bord du bateau-mère :


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 37785
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 1 Mai 2018 - 20:07

Voici un diaporama intéressant sur les drones sous-marins de Kongsberg  tete marin



Remarque : pour une meilleur qualité d'image, cliquez en bas à droite du diaporama sur la petite flèche (View Fullscreen).

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 37785
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 1 Mai 2018 - 20:52

En relisant la proposition de Hugo Marino, le vénézuélien de la firme SEA, je me suis aperçu qu'il y avait un problème !

Parce qu'il dit qu'il a besoin d'un navire qui doit avoir une centrale inertielle pour la correction des mouvements et un système de positionnement et de navigation par satellite. Pas de problème pour ça, il louera un navire de ravitaillement offshore brésilien, le MAERSK VEGA :



De plus, ce navire doit pouvoir embarquer deux containers qui seront fixés sur son plage arrière, un container qui embarque le drone avec son système de mise à l'eau/récupération et un container qui embarque les consoles et les divers instruments des opérateurs, et là aussi il n'y aura pas de problème puisqu'il y a de la place :



Par contre, il n'y a rien de prévu concernant l'embarquement d'un ROV indecis

scratch

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
PAUL
Maître chef
Maître chef
avatar

Nombre de messages : 171
Age : 71
Localisation : Esneux
Date d'inscription : 21/12/2009

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 1 Mai 2018 - 20:56

Impressionnant !!!

Déduction faite des batteries et du moteur, la place pour toutes les technologies embarquées doit être mini mini ! Quand je pense à la place occupée par le seul bon vieux Decca à quadrants dans nos MSC's dans les années 66/67...!!!!
Revenir en haut Aller en bas
PAUL
Maître chef
Maître chef
avatar

Nombre de messages : 171
Age : 71
Localisation : Esneux
Date d'inscription : 21/12/2009

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 1 Mai 2018 - 21:00

La grue sur babord n'est pas adéquate pour ramener le ROV ?
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 37785
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 1 Mai 2018 - 21:36

@PAUL a écrit:
La grue sur babord n'est pas adéquate pour ramener le ROV ?

Possible PAUL, et peut être même que le ROV peut utiliser le container avec le système de mise à l'eau/récupération du drone !?

@PAUL a écrit:
Déduction faite des batteries et du moteur, la place pour toutes les technologies embarquées doit être mini mini ! Quand je pense à la place occupée par le seul bon vieux Decca à quadrants dans nos MSC's dans les années 66/67...!!!!

Oui, ça a bien changé et je pense que l'on ne s'imagine pas à quel point tout cela a évolué !

Mais le HUGIN 4500 c'est quand même un beau bébé de 6 mètres de long pour un diamètre de 1 mètre et un poids de 1.900 kg.



En tout cas, en suivant cette terrible affaire, on va avoir un très bel aperçu des capacités du drone sous-marin autonome, pareil à ceux qui équiperont nos futurs navires MCM jap

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
PAUL
Maître chef
Maître chef
avatar

Nombre de messages : 171
Age : 71
Localisation : Esneux
Date d'inscription : 21/12/2009

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 1 Mai 2018 - 21:41

Quelle technologie ! Je ne connaissais pas du tout.

Bon 1/4
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 37785
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 1 Mai 2018 - 21:55

Moi aussi PAUL Je ne connaissais pas cette technologie, c'est sur le forum au fur et à mesure en suivant l'actualité naval que je l'ai découverte jap

Et je pense qu'on a pas encore tout vu, je suis vraiment très curieux de savoir comment (et à quel point ?) le drone arrive à communiquer avec le bateau-mère ?  Est-ce que le bateau-mère arrive à recevoir en direct et en continu les images vidéo du sonar du drone ? Et si oui (ce que je crois) comment sont ces images ? En HD ? Là ce serait quand même très fort et dans ce cas le drone serait carrément pilotable depuis le bateau-mère !!!

Ah, vivement demain, qu'on connaisse enfin le nom de l'entreprise qui sera embauchée pour continuer la recherche tete marin

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 37785
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mer 2 Mai 2018 - 0:05

On dirait que ça ne sent pas bon pour le vénézuélien !

https://twitter.com/InfobaeLoUltimo/status/991387198871175168

traduction google de l'article :

Citation :
L'expert vénézuélien qui a promis de trouver le ARA San Juan dans les 100 jours dit qu'il a été exclu de la recherche (1.05.2018)

Les enveloppes des offres pour la recherche du sous-marin seront ouvertes demain à 10 heures du matin. Mais Hugo Marino dit que son entreprise ne sera pas récompensée.

« Demain à 10 heures, quand on ouvrira les enveloppes des offres pour la recherche du sous-marin, les nouvelles seront que mon entreprise (SEA) ne sera pas choisie. » Celui qui l'affirme de manière ferme dans une interview accordée à Infobae, c'est le capitaine Hugo Marino, l'expert dans les recherches de navires et les avions perdus sous l'eau grâce à la technologie du drone sous-marin autonome (AUV =  Autonomous Underwater Vehicle). C'est le même qui a assuré les familles des 44 membres d'équipage de l'ARA San Juan : « Ayez la foi que le sous-marin va être trouvé. Je ne suis pas ici pour l'argent, c'est une raison humanitaire. Je vais trouver le sous-marin dans un délai de 100 jours. "

Maintenant, le PDG de l'entreprise SEA - Sistemas Electrónicos Acuáticos et conseiller commercial de la société norvégienne Kongsberg, se plaint que le ministère de la Défense, après que Oscar Aguad aie comparu devant la Commission bicamérale pour enquêter sur la disparition et la recherche du navire de guerre, "a changé les conditions de la proposition dont nous avons parlé et cela me fera rester à l'écart."

-Qu'est-ce que ce changement attribue? Pensez-vous que les conditions ont été modifiées pour bénéficier à toute entreprise favorable au gouvernement? Lui a demandé Infobae.

-Il serait irresponsable de ma part de le dire. Mais je sais que le gouvernement argentin entretient un très bon dialogue avec la société Ocean Infinity (des capitaux nord-américains). Ils ont huit véhicules sans pilote (drones), je n'en ai qu'un. Ce qui est certain c'est que j'ai demandé plusieurs choses, qui étaient celles dont nous étions d'accord avec le ministère de la Défense jusqu'à ce que Aguad apparaisse au Congrès et maintenant ils ont dit non. Regardez, j'ai promis aux parents que j'avais la technologie et l'expérience pour trouver le sous-marin. La société SEA est efficace à cent pour cent. Les autres entreprises sur le marché ne peuvent pas dire la même chose.

De nationalité vénézuélienne et basé à Miami depuis huit ans, Marino était ce week-end à Buenos Aires en attendant l'ouverture des enveloppes, ainsi que les proches de l'équipage de l'ARA San Juan.

Son nom a repris à nouveau en force quand un groupe d'entre eux, dans le cadre de la Commission Bicamérale, a demandé à Aguad qu'il accélère l'embauche directe, et l'adjudication à Marino pour la recherche du sous-marin perdu.

Le ministre leur a dit - et il s'est conformé - que le processus d'attribution directe serait effectué, mais ouvert, non fermé et dirigé uniquement vers SEA, comme lui on exigeait.

Selon des sources du ministère de la Défense, à ce jour, 12 entreprises ont abaissé la liste des conditions (le cahier des charges). Et ils sont connus parce qu'ils l'ont rendu public, au moins deux, SEA et Ocean Infinity, se sont présentées sûr.

L'offre de Marino semblait très tentante, son budget était de 3,8 millions de dollars à charge seulement s'il trouvait l'ARA San Juan.

En échange, il a demandé 10% d'avance pour transporter les deux conteneurs et un navire de la marine argentine pour placer son équipement AUV.

A la Défense, ils ont déjà dit "non" à ces deux exigences. La déclaration ne prévoit pas d'avance d'argent. Par contre, près de neuf millions de dollars seront versés à l'entreprise gagnante, peu importe les résultats.

La feuille, qui a deux lignes et qui peut être offerte à tous les deux ou séparément, n'a pas prévu non plus de mettre à disposition un navire. Et le Vénézuélien n'a pas de navire de transport pour placer l'unité de recherche sans pilote (le drone).

Lorsque ce problème est survenu, les mêmes parents ont dit à Aguad que le navire ARA Austral répondait aux exigences de Marino. Le ministre a répondu que c'était impossible parce que le navire "était en réparation" et qu'il ne pourrait pas naviguer avant juillet.

Selon lui transcendé, Ocean Infinity, aurait présenté un budget d'environ sept millions de dollars, pourtant, ceci n'a pas été confirmé par les deux hautes sources ministérielles consultées par Infobae.

D'autre part, ils ont rappelé que cette entreprise avait déjà participé à la recherche de l'ARA San Juan, en fournissant une unité AUV, populairement connu comme un «robot», à la Marine des États-Unis.

Selon le PDG de "Sistemas Electrónicos Acuáticos", ce ne sont pas les seuls "changements qui ont été apportés au cahier des charges et qui vont à l'encontre de ce dont nous parlions de manière très fluide et compréhensive avec le gouvernement argentin".

Marino avait parlé de la recherche du sous-marin dans une zone qui comprenait 1.600 milles marins carrés. En revanche, la feuille couvre une superficie beaucoup plus grande, près de 3.355 nm².

«La zone d'origine sur laquelle nous nous étions mis d'accord pouvait être explorée discrètement en cent jours, comme le demandait le cahier des charges, maintenant elle est presque le double et on peut difficilement le faire avec une seule unité (drone) de la technologie AUV.

Ce point, selon Marino, favorise également la société Ocean Infinity. "Avec huit unités AUV (drones), ils peuvent suivre cette surface en sept jours."

- Et pour tout ça, vous êtes dehors?

Oui. Mais ici l'important c'est de trouver le sous-marin pour savoir pourquoi il a coulé. Si Ocean Infinity le fait en sept jours, c'est bien mieux pour les membres des familles. Si c'est ainsi, je me pousse.

-Je suppose que tous ceux qui enchérissent le font aussi pour les millions qui seront payés.

-J'ai travaillé au coût et en pensant aux familles de l'équipage, pas à l'argent. Plusieurs des entreprises qui ont abandonné le document d'appel d'offres ont offert de me sous-traiter et d'aller à cinquante pour cent avec le paiement du gouvernement argentin. Je leur ai dit non.

Informée des changements dans certaines conditions de l'offre, la sénatrice de Río Negro, Magdalena Odarda, a exigé la « transparence » du chef de Cabinet, Marcos Peña, dans sa dernière présentation dans la Chambre haute.

Peña a répondu que l'appel d'offres était à la charge de la Défense.

Depuis le ministère de la Défense, ils ont assuré à Infobae qu'il n'existe pas de favoritisme commercial; que les règles d'embauche de l’État ont été suivies, et que les versions qui suggèrent qu'on ne veut pas trouver le sous-marin par peur de découvrir qu'il a été coulé par un sous-marin nucléaire britannique, comme l'a suggéré hier sur Channel 26 Valeria Carreras, sont fausses et malintentionnées. Carreras est l'un des avocats des plaignants dans l'affaire instruite à Caleta Olivia par la juge fédérale, Marta Yañez, qui essaye de découvrir les raisons de sa disparition.

Source : infobae.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 37785
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mer 2 Mai 2018 - 8:45

Salut à tous, c'est aujourd'hui à 10h00 à Buenos Aires (à 15h00 chez nous) que seront ouvertes 'officiellement' les enveloppes des offres pour la recherche du sous-marin, et donc c'est aujourd'hui après 15h00 qu'on connaitra le nom de l'entreprise privée qui sera embauchée directement par le gouvernement argentin pour continuer la recherche du sous-marin tete marin

Je ne sais pas si tout cela sera télévisé (c'est très possible pour éviter qu'on suspecte des tricheries !) mais si c'était le cas, alors je placerais la vidéo du direct ici dans ce sujet jap

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 37785
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mer 2 Mai 2018 - 9:17

https://twitter.com/MalvinasData/status/991472507919196161

traduction google de l'article :

Citation :
ARA San Juan: jusqu'à présent, quatre entreprises ont soumis des offres pour la recherche (1.05.2018)

Aujourd'hui, à 10 heures, une nouvelle étape commencera dans la recherche de l'ARA San Juan, le sous-marin de la marine argentine qui a disparu le 15 novembre dernier. C'est parce que les enveloppes seront ouvertes avec des offres pour effectuer le ratissage et essayer de localiser le navire et ses 44 membres d'équipage.

Comme a pu le savoir LA NACION, jusqu'à hier, à 20 heures, il y avait 12 entreprises qui ont abaissé les spécifications (le cahier des charges) du contrat direct lancé par le ministère de la Défense le 16 avril dernier. Parmi ceux qui ont accédé aux formulaires pour préparer leurs offres, 5 ont fait des consultations et seulement quatre ont présenté une copie conforme.

Alors que les autres ont le temps jusqu'à aujourd'hui à 9h59, il y a très peu d'entreprises qui peuvent répondre aux exigences d'offrir une ou deux des lignes. C'est-à-dire, pour un navire pour la recherche, et pour le véhicule sous-marin autonome (AUV) ou pour les deux.

L'ouverture des offres se fera automatiquement par le biais du système d'achats directs sur le site web du ministère de la Modernisation. D'ici là, les noms et propositions de chaque soumissionnaire ne seront pas connus. Cependant, LA NACION a pu savoir que parmi les compagnies intéressées il y avait des Norvégiens, des Américains et des Argentins.

Avec les propositions en main, qui définira la (ou les) entreprise(s) engagée(s) sera la Commission d’Évaluation qui a une période minimale de 3 jours pour désigner le vainqueur, mais pas un délai maximum. Sur ce qui va dépendre du temps, c'est s'ils ont besoin de consulter le Service d'Hydrographie Navale (SHN) qui a participé au processus d'assemblage des détails techniques des deux lignes du cahier des charges. Dans ce cas, les délais sont interrompus jusqu'à ce que la Commission relance les rapports du SHN.

Que dit le cahier des charges?

Dans le cahier des charges, il est enregistré que les soumissionnaires peuvent postuler pour:

- Unité de surface (un navire) ligne 1 du contrat direct.
- Unités sous-marines (dispositifs de recherche tels que AUV) ligne 2.
- Pour les deux lignes.

Dans le cas du bateau, la description des tâches sont: « La recherche magnétométrique, bathymétrique, échographique et du sous-marin ARA San Juan, dans le détail à l'annexe 4 des conditions particulières et de l'inspection plus tard et l'identification par une des zones de support visuel (photo ou vidéo) ".

Pour les unités sous-marines, les tâches décrites dans la troisième annexe sont: "Recherche bathymétrique, sonar, magnétométrique et vidéo du sous-marin SAN JUAN, dans les zones détaillées à l'annexe 4 des clauses particulières".

Dans le cas où aucune entreprise ne répond pas aux exigences, les contrats directs peuvent être déclarés nuls et une nouvelle déclaration créée. Pendant ce temps, la plupart des membres des familles de l'équipage prétendent savoir ce qui est arrivé au sous-marin ARA San Juan.

Sur le plan judiciaire, il est prévu que du vendredi au lundi prochain quelques-uns des membres de la Commission bicamérale créés au Congrès se rendra à Caleta Olivia, Santa Cruz, pour rencontrer la juge dans l'affaire, Marta Yañez.

Source : lanacion.com.ar

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 37785
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mer 2 Mai 2018 - 10:46

https://twitter.com/titulame/status/991574870000619520

traduction google de l'article :

Citation :
Le gouvernement va payer 177 millions de dollars à une entreprise pour la recherche de l'ARA San Juan (2.05.2018)

Aujourd'hui les enveloppes avec les offres pour la recherche seront ouvertes. Le Vénézuélien qui a promis de trouver le sous-marin dans les 100 jours dénonce qu'il a été exclu de l'offre.

Le contrat est de 120 jours pour « une identification par un moyen visuel (photo et/ou vidéo) », selon les revendications du cahier des charges, du sous-marin ARA San Juan, disparu depuis le 15 Novembre avec 44 membres d'équipage à bord. Ce n'est pas une opération de sauvetage. Son coût: plus de 177 millions de dollars argentins (= 715.000 €), presque le double de la récompense de 98 millions de dollars argentins (= 398.000 €) offerte par décret présidentiel en Février pour les données sur sa localisation. Ce serait terminé.

On ouvrira aujourd'hui les enveloppes avec les entreprises soumissionnaires et il y a déjà une polémique : le vénézuélien, Hugo Marino, le propriétaire de SEA (Sistemas Electrónicos Acuáticos) qui a promis aux familles de trouver le navire dans les 100 jours, dénonce que le Gouvernement l'a exclu de l'appel d'offres. « Il ont changé les conditions du cahier des charges dont nous parlions et cela fera que je resterais dehors », a reproché hier le chef d'entreprise devant Infobae. Et il visait un concurrent supposé qui en aurait profité, Ocean Infinity, l'entreprise qui essaye actuellement de trouver le vol 370 de Malaysia Airlines perdu en 2014.

En réponse, depuis 'Balcarce 50' ils ont nié hier tout type de préférence en élaborant les conditions du contrat. Cependant, ils ont remis en question le Vénézuélien puisque ses antécédents sont difficiles à vérifier (il n'y a pas de références à sa signature dans des nouvelles sur les recherches auxquelles il prétend avoir participé) et parce qu'il était le seul qui a demandé une avance de 10%.

« Jusqu'à présent, on a contacté cinq entreprises et on a évalué cinq budgets, » avait annoncé en Janvier Enrique Balbi, le porte-parole de la Marine, alors que la Russie collaborait encore à l'opération à laquelle 18 pays ont pris part.

Certaines des entreprises qui étaient intéressées à participer à la recherche, selon les rapports, étaient : Náuticos Corp , Phoenix International et Odyssey Marine Exploration, du secouriste de l'océan Tom Dettweiler, célèbre pour avoir trouvé le Titanic à 3000 mètres sur le fond marin. "Pour le ARA San Juan il ne peut plus rien", a-t-il déclaré dans un entretien avec Clarín en décembre dernier.

Par coïncidence, c'est la même profondeur qui est détaillée sur la feuille (cahier des charges) avec le logo du sous-secrétariat du Plan d'aménagement Opérationnel, l'entreprise doit chercher le navire argentin, avec un véhicule sous-marin autonome (AUV) dans une zone d'opérations de 3 mille miles nautiques carrés, en parallèle à la Chubutense Comodoro Rivadavia. Le mini-sous-marin devra disposer d'un sonar à balayage latéral pour « détecter les anomalies et les objets suspects sur le fond marin », d'un sonar à ouverture synthétique, d'un sondeur multi-faisceaux, d'un profileur des fons marins et d'un magnétomètre.

Le «rapport de recherche détaillé», s'il est accepté, doit résulter des «enregistrements vidéo haute résolution indiquant la position géographique, la date, l'heure et la profondeur du contact inspecté».

Le montant estimé dans le relevé est de 177 152 000 $. Le critère d'évaluation sera "en faveur de l'offre la plus pratique pour l'agence, en tenant compte du prix, de la qualité, de l'aptitude du soumissionnaire et des autres conditions de l'offre".

Source : cronista.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 37785
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mer 2 Mai 2018 - 11:17

Voici la zone de recherche d'une superficie de 3.600 miles marins carrés (= 6.666 km²) que l'entreprise soumissionnaire qui sera désignée à partir de 10h aujourd'hui devra ratisser avec des drones pour chercher le sous-marin :

https://twitter.com/DaniMColu/status/991498550960934912

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 37785
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mer 2 Mai 2018 - 12:54

Avant de connaitre l'entreprise qui va continuer les recherches, j'ai regardé sur marinetraffic où se trouvait en ce moment le navire de la firme 'Ocean Infinity' et celui que louerait la firme 'SEA' du vénézuélien.

Alors, le navire SEABED CONSTRUCTOR (de Ocean Infinity) a quitté le port australien de Perth ce matin et il fait route vers la zone de recherche du vol de la Malaysia Airline dans l'Océan Indien. Il est loin de la zone de recherche, à +/- 6.000 miles, et donc à la vitesse de 12 nœuds il lui faudrait 21 jours pour rejoindre la zone de recherche du sous-marin !

Et, pour le MAERSK VEGA (un navire offshore brésilien de ravitaillement de plateforme pétrolière que louerait la firme SEA du vénézuélien) il se trouve au large de Rio de Janeiro à 1.700 miles de la zone de recherche, et donc à la vitesse de 12 nœuds il lui faudrait une semaine pour la rejoindre, sans compter qu'il devra aller avant à quai pour qu'on installe dessus tout le matériel pour la recherche. D'après le vénézuélien il pourrait être opérationnel sur la zone en 4 semaines !

clic pour agrandir


Bref, la recherche n'est pas prêt à reprendre tout de suite sifflotte

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 37785
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mer 2 Mai 2018 - 15:13

Après la société du vénézuélien, on va imaginer que tantôt ce sera l'entreprise "Ocean Infinity" qui sera choisie par le gouvernement argentin, et voici un petit aperçu de comment ils vont procéder pour chercher le sous-marin :

Pour commencer, cette société dispose de son propre navire tout moderne et tout équipé pour ce type d'opération, il s'agit du SEABED CONSTRUCTORl. Alors, la recherche se fera avec 8 drones sous-marin autonomes HUGIN 6000 du norvégien Kongsberg (travaillant simultanément de manière à couvrir une zone beaucoup plus large) + 6 drones de surface (USV = Unmanned Surface Vehicle) qui suivent la même route à la même vitesse que les drones sous-marin de manière à rester en permanence à la verticale de ceux-ci afin de pourvoir communiquer avec eux en continu (pour recevoir les images) et leur donner une position GPS précise en permanence.

Le drone HUGIN 6000 est équipé (entre autre) d'un sonar à balayage latéral Edgetech 2205 à l'aide duquel il va scanner en haute résolution le fond marin de la zone de recherche.

Et voici une traduction google du dernier rapport (du 30 avril) de la société "Ocean Infinity" concernant ses recherches du Vol MH370 dans l'Océan Indien :

Citation :
Mise à jour sur la recherche du Vol MH370 de Malaysia Airlines (30/04/2018)

Ocean Infinity, la société de technologie spécialisée dans la collecte de données haute résolution sur les fonds marins, fournit aujourd'hui une mise à jour sur sa recherche en cours pour retrouver l'épave du Vol MH370 de Malaysia Airlines.

Le Seabed Constructor arrivera sous peu au port de Fremantle pour le réapprovisionnement et la rotation de l'équipage. Après un bref arrêt, il retournera directement sur la zone de recherche pour une dernière phase avant que la météo ne limite la capacité de Ocean Infinity à continuer à travailler cette année.

Depuis le début des opérations à la fin de janvier 2018, l'équipe d'Ocean Infinity a scanné près de 80.000 km², couvrant jusqu'à 1.300 km² par jour.

Oliver Plunkett, le PDG de Ocean Infinity, a déclaré:

«Alors que l'équipe se rend au port après six semaines de travail acharné, je suis ravi de dire que notre technologie a fonctionné exceptionnellement bien tout au long de la recherche et que nous avons collecté des quantités importantes de données de haute qualité. Les résultats de la fonction très complexe du Broken Ridge sont particulièrement impressionnants.

Bien qu'il soit décevant, qu'il n'y ai eu aucun signe du MH370 dans la zone de recherche du Bureau australien de la sécurité des transports et plus au nord, il reste encore du temps de recherche. Tout le monde à Ocean Infinity reste absolument déterminé pour le reste de la recherche. "

Source: Ocean Infinity

Et, voici un petit calcul pour savoir +/- combien de temps vont mettre les 8 drones de 'Ocean Infinity' pour scanner entièrement la zone de recherche qui à une superficie de 3.600 miles marins carrés, ce qui fait 6.666 km². Alors, comme dans le rapport au-dessus ils expliquent qu'ils ont scanné jusqu'à 1.300 km² de fond marin par jour. On va dire que comme le fond marin de la zone du sous-marin est très accidenté par endroit, les 8 drones couvriront 400 km² par jour, ce qui veut dire qu'ils auront couvert la totalité de la zone en 16 jours seulement Shocked

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 15 ... 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les dossiers du forum :: Recherche du ARA SAN JUAN : le sous-marin argentin disparu le 15.11.2017-
Sauter vers: