Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion      

Partagez | 
 

 Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20 ... 27 ... 36  Suivant
AuteurMessage
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 38395
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mer 16 Mai 2018 - 11:11

https://twitter.com/InfobaeLoUltimo/status/996661535392129026

traduction google de l'article :

Citation :
Ils ont interdit l'entrée des parents de l'ARA San Juan à la déclaration de Srur au Congrès (15.05.2018)

L'exposition de l'ancien chef de la marine devant la commission bicamérale était réservée. Il y a eu un malaise parmi les proches des 44 disparus.

A 11 heures, l'audience a commencé devant la Commission d'enquête bicamérale sur la disparition et la recherche de ARA San Juan. Là, Marcelo Srur, qui était au moment de la disparition du sous-marin à la tête de la marine argentine, a été interrogé. Mais les membres des familles de l'équipage ne pouvaient pas participer.

Au bout d'une demi année, sans nouvelles du sous-marin et de ses 44 membres d'équipage, les proches ont dénoncé "une manœuvre" pour que Srur ne les voit pas face à face et réponde à leurs questions.

"Apparemment, l'ami Srur ne veut pas se confronter aux proches ou à la presse et il a demandé que la réunion soit réservée", a dénoncé Luis Tagliapietra, le père d'Alejandro, lieutenant de Corvette et membre de l'équipage de l'ARA San Juan.

La réunion, qui a eu lieu dans la salle Arturo Illia du Sénat de la Nation, a été convoquée par le président de la commission, le Sénateur José Ojeda (Bloque Justicialista), qui a également décidé que l'exposition serait réservée.

"Tout a été dissimulé et ils l'ont déguisé en une décision de la Commission", a dénoncé Tagliapietra. On croit que pour cela on a utilisé l'influence du député, Guillermo Montenegro (le vice-président de la Commission), dont le père est capitaine de navire et ex professeur de l'École de Guerre Navale, ayant des liens étroits avec Srur.

L'amiral Srur aurait mis une condition pour exposer aujourd'hui : ne pas se soumettre aux questions des parents et encore moins de la presse, en alléguant que toute les informations qu'il fournira sont confidentielles. Toutefois, le règlement permet qu'en se référant à des questions «secrètes», le public peut être obligé de quitter l'audition.

En ce sens, Tagliapietra a assuré que si « il (Srur) se protège dans des questions secrètes pour ne pas nous permettre d'entrer et révèle quelque chose qu'il n'a pas dit à la Juge Marta Yánez (de Caleta Olivia), il aura commis l'infraction de faux témoignage. Ça n'a pas sens qu'ils nous excluent de tout le témoignage, quand peut-être finalement, à un moment donné, il dira quelque chose de nouveau », a-t-il souligné.

La décision n'a pas seulement généré de l'inconfort chez les membres des familles de l'équipage. Au ministère de la Défense aussi. Là, ils ont rappelé que le ministre, Oscar Aguad, n'avait eu aucune objection à témoigner et à répondre aux questions lors de sa présentation devant la Commission Bicamérale, qui a duré plus de neuf heures.

Source : infobae.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 38395
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mer 16 Mai 2018 - 13:44

https://twitter.com/Nexofin/status/996700561599803393

traduction google de l'article :

Citation :
ARA San Juan: l'ancien chef de la marine a déclaré qu'il n'aurait pas dû naviguer (16.05.2018)

Marcelo Srur est revenu à nier des responsabilités pendant son temps dans la commission bicamérale du Congrès qui enquête sur la tragédie.

Marcelo Srur a de nouveau nié ses responsabilités pendant son temps devant la commission bicamérale du Congrès qui enquête sur la tragédie.

L'ancien chef de la marine, Marcelo Srur, a témoigné devant la commission bicamérale qui enquête sur la disparition de l'Ara San Juan et il a assuré que s'il avait su que le sous-marin avait eu des problèmes en mer des mois avant de partir, il ne l'aurait pas laissé partir.

"Il m'a manqué des informations qu'ils ne m'ont pas donné, mais selon l'état d'unité, le commandant de l'entraînement est responsable des bateaux qui peuvent naviguer et de ceux qui ne le peuvent pas", a déclaré Srur lors d'un bref contact avec des proches. Il se réfère au contre-amiral Luis López Mazzeo, basé à Puerto Belgrano, celui sur qui Srur a entamé un résumé, mais qu'il n'a pas pu le terminer.

"Si j'avais su que l'eau de mer était entrée au milieu de l'année à cause du snorkel, il n'aurait pas navigué", a-t-il ajouté, interrogé par Luis Tagliaprieta, père du sous-marinier Alejandro Damián et plaignant. Et il a dit qu'il ne savait pas parce que personne ne l'avait prévenu avant de commencer l'expédition.

Srur a été jeté hors de la marine le 19 Décembre par Oscar Aguad et dans sa défense il a déclaré que depuis le 15 Novembre, quand le sous-marin a disparu, il a toujours informé de toutes les données le « pouvoir politique », dans son cas, le ministre de la Défense.

L'ancien militaire est arrivé à 11h au Sénat et il a témoigné pendant plusieurs heures avec les législateurs en privé, à la demande du Président José Ojeda. Aguad l'a informé qu'il pourrait encourir une violation du secret militaire.

Les parents étaient en colère pour ne pas être en mesure d'assister à son témoignage et ils ont quand même pu avoir un échange de questions et de réponses dans l'après-midi.

Devant les parents, il a pointé les armes sur Mazzeo. « Je ne suis pas celui qui donne l'ordre, ils doivent lui demander », a-t-il arrivé à dire, bien qu'il soit son
subordonné direct.

Source : nexofin.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2898
Age : 76
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mer 16 Mai 2018 - 19:28

Bonsoir Olivier.

"Je te tiens, tu me tiens, par la barbichette" ou "poker menteur" ?
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 38395
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Jeu 17 Mai 2018 - 8:55

dernières nouvelles du panier de crabes sifflotte

https://twitter.com/clarincom/status/996936332273336322

traduction google de l'article :

Citation :
ARA San Juan: un autre rapport conseille d'annuler le résumé controversé de l'amiral Srur (16.05.2018)

Le directeur des affaires juridiques du ministère de la Défense, Juan Manuel Mocoroa, s'est également prononcé en faveur de sa suppression.

Directeur des affaires juridiques du Ministère de la Défense, Juan Manuel Mocoroa a également informé le ministre de la Défense, Oscar Aguad, de déclarer invalide le résumé ouvert par l'ancien amiral de la Marine (RE) Marcelo Srur qui avait accusé deux de ses subordonnés pour la disparition du sous-marin San Juan.

Dans une résolution de 15 pages datées du début du mois, la responsabilité légale maximale du portefeuille a élevé, finalement, au chef d'état-major interarmées, le général Bari Sosa, la décision d'annuler ou non le résumé controversé qui a attribué le naufrage aux ex chefs de la base de Puerto Belgrano, le vice-amiral Luis Lopez Mazzeo et de la force de sous-marins, le capitaine Claudio Villamide. Fait intéressant, il n'a pas élevé son rapport à Aguad, mais à Bari Sosa qui chaque jour gagne du pouvoir au sein de l'armée.

Maintenant Bari Sosa devra décider si il l'annule de manière définitive, tandis qu'est ouverte une procédure pénale devant la juge fédérale de Caleta Olivia, Marta Yañez, et qu'exploite la commission d'enquête bicamérale du Congrès.

Alors Mocoroa a dit dans le même sens que le vérificateur général des Forces Armées s'était prononcé. L'avocat colonel Jorge Stanchina. Le rapport arrive un jour après que Srur a pris la parole mardi devant la commission bicamérale. Srur, qui a été jeté en décembre dernier par Aguad, a tenté de délimiter la responsabilité de ses subordonnés pour le "manque d'information" sur les conditions dans lesquelles se trouvait le sous-marin "ARA San Juan" au moment de sa disparition. Il a réitéré que s'il avait connu l'état dans lequel le navire était "il ne lui aurait pas permis de naviguer". "J'ai manqué d'informations, ils ne me les ont pas donné, il est très important de souligner que le commandant de l'enrôlement est chargé de voir quels navires peuvent naviguer et quels navires ne le peuvent pas", a-t-il dit.

Srur avait accusé Lopez Mazzeo et Villamide dans le résumé de "risquer la troupe" et de "négligence dans le service" en permettant le départ du San Juan. Le résumé a conduit à une chaîne de demandes de retrait en solidarité avec López Mazzeo et Villamide qui s'est terminée avec 7 démissions.

Le vérificateur général des forces armées, l'avocat colonel Jorge Stanchina, paragraphe a analysé paragraphe par paragraphe le résumé de Srur, qu'il a aussi ratifié devant la juge fédérale à Caleta Olivia, Marta Yañez, et il a déclaré que le sous-marin « n'était pas habilité » pour naviguer. Stanchina a dit que Srur a été « partiel » en ignorant, par exemple, un rapport d'inspection du San Juan qui a disait que le navire était en état de navigabilité à 4,5 sur 5 (la qualification maximale). Cette omission "révélerait un manque d'impartialité et pourrait être considérée comme un abus d'autorité relatif". Stanchina a déclaré que, selon les critères du résumé, Srur aurait dû s'inclure parmi les responsables.

Après avoir fait une analyse de droit administratif, le vérificateur général a assuré que « eu égard à tout ce qui précède, il reviendrait de proposer à monsieur le ministre de la Défense, de déclarer la nullité de la résolution 168/17 (le résumé de Srur) ». « S'avérerait aussi nécessaire, l'origine d'instruire au chef des chefs d'état-major interarmes des forces armées (le Lieutenant Général Bari Sosa) afin qu'il prenne l'intervention nécessaire qui est de sa compétence », a-t-il ajouté. « Ne pas faire cette réserve, conduirait que le présent dossier disciplinaire fait l'objet de nulificantes ultérieures, ainsi que des décisions en ce même sens », a-t-il signalé.

Ce résumé a conduit Srur à être renvoyé du quartier général de la Marine au début du mois de décembre dernier. Il se trouve que Srur a d'abord dit au président Macri, quelques jours après la disparition du San Juan le 15 novembre, que le sous-marin était capable de naviguer, puis en décembre il a lancé un résumé interne qui "dit le contraire".

Aguad est convaincu que Srur a utilisé le résumé "pour nuire" à Lopez Mazzeo, qui était le principal candidat pour lui succéder, dans un conflit interne que Clarín a révélé le 12 décembre dernier.

Quoi qu'il en soit, si vous ne trouvez pas les restes du sous-marin, il est difficile d'arriver à une conclusion. Avec les restes du navire, des rapports d'experts pourraient être faits pour déterminer les causes de l'explosion.

Dans le résumé controversé de Srur, il est indiqué qu'en raison des «graves anomalies» qu'il présentait, le sous-marin ARA San Juan n'aurait pas dû être autorisé à appareiller. En outre, il est assuré que le navire "a été autorisé à tort à sortir en mer malgré les déficiences techniques et opérationnelles qu'il présentait" pour diriger la responsabilité vers López Mazzeo.

« Monsieur le Commandant de la Formation et de l'Enrôlement de la Marine, l'amiral Luis Enrique López Mazzeo et Monsieur le Commandant de la Force Sous-marine, le capitaine Claudio Javier Villamide, revêtent la condition de contrevenants présumés pour avoir risqué l'intégrité physique de leurs subordonnés, sans nécessité évidente, et pour avoir agi avec négligence/imprudence notoire et grave en n'empêchant pas le sous-marin ARA San Juan de naviguer après les graves anomalies détectées » , dit le document qui pointe directement les deux officiers supérieurs qui étaient en charge de la la navigation du navire disparu le 15 novembre 2017 avec 44 membres d'équipage à bord.

Le résumé des 15 pages, qui a été publié sur le portail Infobae porte l'en-tête de l'état-major général de la Marine et a été approuvé le 7 Décembre 2017 (22 jours après la disparition de San Juan) par l'ancien chef de la force, l'amiral Marcelo Srur, qui a nommé deux vérificateurs pour mener l'enquête.

Le 21 Décembre, cinq jours après sa publication interne, le ministre de la Défense Aguad a ordonné la mise en disponibilité de sept officiers, dont Lopez Mazzeo et Villamide, mais pas son retrait. Aucun des deux n'a été inculpé dans l'affaire par la juge fédérale de Caleta Olivia, Marta Yáñez.

Les principales défaillances du sous-marin disparu aurait à voir avec le snorkel, où l'eau de mer a fini par entrer dans les batteries de proues qui sont restées hors service et ont provoqué un incendie.

Source : clarin.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 38395
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Jeu 17 Mai 2018 - 9:12

D'après certain (bien informé) sur twitter, le choix de l'entreprise privée serait prolongé de 10 jours ouvrables pour que les entreprises puissent fournir toute la documentation demandée ! Quel foutoir  crie  

Citation :
"Aujourd'hui a expiré la date limite pour la pré-attribution de la société sélectionnée par 5 membres d'une Commission pour la recherche du ARA San Juan. Elle est prolongée pour 10 jours ouvrables et les entreprises doivent soumettre des propositions originales avant le 22/05 à 10h.

Comme il y a eu des changements dans les diffusions et certaines entreprises ont dû se ré-enregistrer dans le système COMPRAR.gov.ar, il y avait aussi des modifications de la zone de recherche. Maintenant, beaucoup plus de fille que les 3600 Nm² initiale.... il y a des entreprises qui ne savent pas encore...."

https://twitter.com/DaniMColu/status/996882293254950912

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 38395
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Jeu 17 Mai 2018 - 23:49

Ils vont acheter des sous-marins maintenant sifflotte

https://twitter.com/todoprovincial/status/997209133957959682

traduction google de l'article :

Citation :
L'ARA San Juan étant toujours disparu, la marine a annoncé l'achat de nouveaux sous-marins en Allemagne (17.05.2018)

Dans un acte pour la journée de la marine argentine, le chef de la base navale de Mar del Plata, Gabriel Attis, a annoncé que les forces armées envisagent d'acheter des sous-marins en Allemagne. Dans l'édifice de la liberté, dans la capitale fédérale, on a refusé l'accès aux familles des membres d'équipage de l'ARA San Juan qui prévoyaient d'exiger que la recherche du navire disparu se poursuive.

L'acte a eu lieu à la base navale de Mar del Plata où était présent le maire local, Carlos Arroyo. Après avoir joué une vidéo en hommage à l'équipage de l'ARA San Juan, Attis a déclaré que le commandant de la Force sous-marine, Oscar García Repetto, entamera des pourparlers en Allemagne pour l'acquisition de nouveaux sous-marins.

Attis a mentionné que García Repetto était aux Pays-Bas, où il fait une exposition sur l'opération de recherche de l'ARA San Juan. "Après cela, il aura une réunion en Allemagne pour commencer l'achat de la sixième génération de sous-marins", a-t-il dit, ajoutant: "La meilleure façon de les honorer est avec la Marine en mouvement."

"C'est un jour différent pour la marine. C'est différent à cause des circonstances qui nous entourent. Non seulement nous avons la commémoration du combat naval à Montevideo, non seulement nous avons nos héros des Malouines, mais nous manquons également d'un navire dans notre dock ", a déclaré le chef de la base navale de Mar del Plata.

"C'est un jour différent de la marine". "C'est différent à cause des circonstances qui nous entourent. Non seulement avons-nous la commémoration du combat naval à Montevideo, non seulement nous avons nos héros Malvinas, mais nous manquons également d'un navire dans notre dock ", a-t-il dit, en référence à l'ARA San Juan.

Pendant ce temps, dans le bâtiment de la liberté, un acte a été fait dans lequel l'entrée d'un petit groupe de parents des 44 marins n'était pas autorisée non plus. À Mar del Plata, la même chose s'est produite, et ceux qui prétendent encore pour l'équipage ne pouvaient pas non plus participer à l'action.

Source : todoprovincial.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 38395
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Ven 18 Mai 2018 - 12:20

https://twitter.com/infobae/status/997279602526638080

traduction google de l'article :

Citation :
La Marine a empêché l'entrée des proches de l'ARA San Juan à la cérémonie officielle de son anniversaire (17.05.2018)

La cérémonie était austère et strictement adaptée au protocole militaire, mais il y avait controverse parce que le revenu était restreint

Après les marches, l'événement principal du 204ème anniversaire du « Combat Naval de Montevideo » - institué comme « Journée de la Marine » - a eu lieu le jeudi à midi dans le Bâtiment Libertad, siège du quartier général de l'état-major de la Marine.

Alors qu'initialement on avait pensé faire une cérémonie plus grande près de la station navale de Buenos Aires, en face du Dock A du port métropolitain, le ministre de la Défense, Oscar Aguad, a décidé de faire un événement beaucoup plus austère en vertu du moment que traverse la Marine avec la disparition du sous-marin ARA San Juan. Les intempéries ont finalement obligé ce jeudi à transférer la commémoration à la salle de conférences « Libertad », située au troisième étage du bâtiment.

Comme l'espace a été réduit, la marine a annulé la convocation de la presse et a été forcée de limiter le nombre des membres des différentes délégations qui avaient été convoqués, ce qui a produit une polémique avant le début du discours officiel. Le ministre Aguad n'était pas non plus présent, remplacé par le secrétaire de la stratégie, Aldo Chighizola, accompagné des principaux dirigeants des autres forces armées et des chefs d'état-major interarmées.

L'entrée n'a pas non plus été autorisée à un petit groupe de parents des 44 marins disparus, parmi eux Luis Tagliapietra, le papa du lieutenant de Corvette, Alejandro Tagliapietra, et Isabel Polo, la sœur d'un maitre-principal du San Juan.

En dialogue avec Infobae, les parents ont manifesté leur regret pour cette décision puisqu'ils se définissent eux-mêmes comme «faisant partie de la famille navale». Une fois fini la cérémonie, le porte-parole de la Marine, le Capitaine de Vaisseau (sous-marinier) Enrique Balbi, s'est approché du groupe de parents qui avaient été marginalisé et il les a invité à dialoguer avec le chef de la Marine, le Vice-amiral José Luis Villan.

Une cérémonie chargée d'émotion et d'une certaine tension

Loin du déploiement traditionnel que la marine fait habituellement pour célébrer ses anniversaires, la cérémonie d'aujourd'hui a été plus que sobre. Encadrée par la présence de tous les drapeaux correspondant à chaque unité de la flotte de mer, de l'Infanterie de Marine, de la force sous-marine. Et après l'exécution de l'hymne national, le chef par intérim de la Marine a été le seul orateur, en concentrant ses mots sur les moments difficiles que traverse l'institution navale. Il n'y a presque pas eu d'applaudissements.

« Nous devons faire face à toutes les situations, toutes et tous que nous sommes, avec le même courage et l'humilité de ceux qui nous ont précédés. En ce jour de la Marine, nous nous trouvons dans une situation très spéciale, ce jour mérite une reconnaissance particulière à nos 44 membres de l'équipage du sous-marin ARA San Juan, notre dernière tragédie. Cette tragédie qui a endeuillé à la nation toute entière et spécialement les hommes et les femmes des forces armées argentines », , a-t-il déclaré.

Villán a été catégorique en déclarant: « Cette situation nous oblige de manière inflexible à trouver la vérité sur ce qui est arrivé. Toute interférence à l'obtention de la vérité devient immorale ».

Au milieu de visages austères et de quelques larmes dans les yeux, Villán n'a pas éludé la responsabilité de la Marine envers les familles des disparus, quelque chose qui a contrasté avec l'interdiction d'entrer aux parents présents sur le lieu

Pendant la cérémonie, des distinctions ont été décernées au personnel civil et militaire qui a accompli 50 années de service dans la force et à un groupe d'officiers et de sous-officiers de l'armée de l'air argentine qui ont sauvé un sous-officier de la Marine d'un accident grave sur le continent blanc. Pour clôturer, la marche traditionnelle de la Marine a été entonnée.

La majeure partie des familles de l'équipage du sous-marin se trouve à Mar del Plata, beaucoup d'entre eux vivent encore dans la base navale. Le critère était le même et il n'y avait pas de participation des familles aux événements locaux pour cet anniversaire institutionnel.

Source : infobae.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 38395
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Dim 20 Mai 2018 - 16:08

La corvette ARA Robinson a relevé le destroyer ARA Sarandí, sur la zone de recherche du sous-marin ARA San Juan.

https://twitter.com/Argendef/status/997961099512373248

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 38395
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Dim 20 Mai 2018 - 22:21

https://twitter.com/RubenOFerrari/status/998053728266674176

traduction google de l'article :

Citation :
Pour le père de l'un des membres de l'équipage "le sous-marin n'a pas été pris par les Martiens" (20.05.2018)

C'est ce qu'a déclaré l'avocat Luis Tagliapietra qui a également dénoncé "le manque de volonté" de le retrouver.

Après que six mois se sont écoulés depuis la disparition du sous-marin, Luis Tagliapietra, père d'un des membres de l'équipage du « ARA » San Juan, dit qu'il est très déçu parce que « la recherche est trop passive » et estime que la « volonté de le trouver à des défauts ».

Le père du lieutenant commandant Alejandro Tagliapietra, 27 ans, a parlé avec NA et il a dit qu'il croit que « ce qui manque c'est la volonté de le trouver, car un sous-marin de 2300 tonnes ne disparaît pas de la face de la terre, il ne vole pas, et ni les Martiens ne l'ont emmené. "

Il a également dit aujourd'hui qu'un seul navire était encore à la recherche du sous-marin et qu' « il semble le faire juste pour que le ministre Aguad puisse continuer à dire que la recherche n'est pas terminée. »

Tagliapietra a aussi commenté que tant la cause judiciaire comme les auditions de la Commission Bicamérale avancent lentement, alors qu'aujourd'hui cela fait six mois depuis que le 15 novembre s'est produit la dernière communication avec l'équipage, « la recherche est trop passive » et que les autorités malgré les informations dont elles disposaient sur le navire, les ont envoyées sur une mission égale.

NA: - Quelles informations avez-vous sur ce qui est arrivé à "l'ARA" San Juan?
LT: - Je ne sais vraiment pas très bien ce qui est arrivé au sous-marin, mais grâce à l'enquête, nous savons qu'il n'était pas en mesure d'accomplir la mission assignée, qu'il avait des défauts graves à résoudre en cale sèche, c'est-à-dire qu'il devaient sortir de l'eau pour pouvoir réparer et que malgré cela et de la connaissance qu'avaient les chefs et le ministre de Défense les a envoyés à la mission confiée égale. Nous savons aussi qu'ils ont eu des problèmes qui étaient critiques et qu'on ne leur a pas envoyé l'appui dans cette situation et qu'on a perdu la communication. C'est ce que l'on sait avec certitude.
Tout le reste est des hypothèses et même des spéculations.

NA: - Comment avance l'affaire judiciaire dont vous êtes l'avocat?
LT: - Lentement mais fermement. Ils prennent des témoignages différents, certains plus précieux, d'autres pas tellement. Il y a beaucoup de documentation, mais nous détectons qu'il y a un manque de pertinence et que toutes les affaires judiciaires prendront beaucoup de temps.

NA: -Participez-vous aux audiences de la commission bicamérale?
LT: - Oui j'ai pris part à toutes les auditions, mais dans ce qui était où s'est présenté pour déclarer l'ancien chef de la Marine Argentine, Marcelo Srur - le huis clos a été demandé et nous ne pouvions pas entrer jusqu'à ce qu'il ait terminé, là nous avons pu poser quelques questions mais nous n'avions pas connaissances de ce qui avait été dit auparavant. Nous exprimons aussi notre désaccord et le président de la Bicamérale évaluera comment ils vont gérer avec les citations suivantes.

Source : cazadordenoticias.com.ar

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 38395
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Lun 21 Mai 2018 - 10:55

D'après certains messages d'avocats des parents sur tweeter, ce serait le 22 mai qu'on devrait enfin connaitre quelle est l'entreprise privée qui a été choisie pour continuer la recherche du sous-marin !? Mais bon, je ne pense pas que le gouvernement argentin soit vraiment pressé donc ça pourrait bien être retardé de nouveau sifflotte

https://twitter.com/EdicionC/status/997481762598121474

Vous imaginez, une entreprise privée est choisie, elle arrive sur zone, elle commence les recherches et en quelques jours elle trouve le sous-marin  sifflotte

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
PAUL
1er Maître chef
1er Maître chef
avatar

Nombre de messages : 202
Age : 72
Localisation : Esneux
Date d'inscription : 21/12/2009

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 22 Mai 2018 - 7:34

"et en quelques jours elle trouve le sous-marin"

super bravo, je n'avais pas pensé à ça, ce serait marrant ! Et quelle gifle !
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 38395
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 22 Mai 2018 - 9:07

Si ce tableau trouvé sur twitter est exacte, c'est un long processus avant de commencer à chercher  sifflotte



traduction google du tableau :


Dates limites Maxi
Jours fériés
Date
Acte d'ouverture des enveloppes avec offres


02 mai
Regarder
02 jours ouvrables
0
04 mai
Révision de la documentation livrée
02 jours ouvrables
2
08 mai
Extension de la documentation technique manquante
10 jours ouvrables
4
22 mai
La commission d'évaluation recommande l'entreprise
05 jours ouvrables
3
29 mai
Communication du rapport d'évaluation
02 jours ouvrables
0
31 mai
Contestation de l'avis d'évaluation
03 jours ouvrables
2
05 juin
Légalisation
10 jours ouvrables
5
20 juin
Adjudicacion
01 jour ouvrable
0
21 juin
Notification de l'adjudicacion
03 jours ouvrables
2
26 juin
Notification de l'Acte Commande-signature contrat
10 jours ouvrables
5
11 juillet
Démarrage (à partir de la notification)
30 jours calendaires
0
10 août
Durée
120 jours calendaires
0
08 déc.

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Mer 23 Mai 2018 - 9:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 38395
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 22 Mai 2018 - 9:20

https://twitter.com/MiriamCusta/status/998760028491407360

traduction google de l'article :

Citation :
ARA San Juan: les témoignages continuent demain (21.05.2018)

Il y a quelques jours, six mois se sont écoulés depuis la disparition du sous-marin

La juge fédérale de Caleta Olivia, Marta Yáñez, poursuivra demain avec les déclarations testimoniales dans le cadre de l'affaire où elle enquête sur la disparition du sous-marin ARA San Juan, nous ont informé des sources judiciaires aujourd'hui.

Quelques jours après les six mois écoulés depuis le dernier contact avec le sous-marin et ses 44 membres d'équipage, la juge reprendra les témoignages mardi avec la présentation du directeur général du Matériel de la Marine, le contre-amiral David Fabián Burden, tel que des sources proches de la cause l'ont indiqué à Télam.

Les déclarations se poursuivront mercredi, avec la présentation du capitaine de la frégate Sebastián Andrés Marcó, ancien commandant du sous-marin ARA Salta, un navire amarré à la base navale de Mar del Plata, la station habituelle du San Juan.

La semaine prochaine, la présentation à la cour fédérale du vice-amiral de Patagonie Miguel Angel Morecolo, qui a servi comme chef adjoint de la marine et a demandé sa mise à la retraite en décembre dernier après que le numéro un de la marine, Marcelo Srur, ai été déplacé par le ministre de la Défense Oscar Aguad.

Des sources judiciaires ont également noté que "il y a déjà des témoignages prévus pour tout le mois de juin" dans le cadre de l'affaire "enquête sur la disparition" menée par Yáñez.

Concernant la possibilité que les proches des membres d'équipage puissent faire une déclaration au cours des prochains mois dans le cadre de l'enquête, ils ont assuré que "dès qu'ils se sentiront émotionnellement capables de déclarer, ils seront entendus par tous".

Source : eldia.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 38395
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 22 Mai 2018 - 10:05

Communiqué des parents de l'équipage...

https://twitter.com/anitamarinomdq/status/998778468069531648

traduction google du communiqué :

Citation :
Communiqué de presse (22.05.2018)

Après une semaine très douloureuse, les proches de
l'équipage de l'ARA San Juan ayant déjà terminé 6
mois de dénigrement de nos proches, continuons
en attente de résultats sur l'approbation de l'entreprise
avec la technologie appropriée à embaucher pour la
recherche du sous-marin ARA San Jan. Cette semaine, le
ministre de la Défense, Oscar Aguad, définira laquelle des 9
entreprises qui se sont présentées pour cette tâche sera
choisie, c'est-à-dire, pré-contracté pour effectuer les
ajustements nécessaires pour le contrat définitif. Les
entreprises avec la meilleure technologie et un programme
d'études sont SEA Sistemas Electronicos Acuaticos et
Ocean Infinity Inc. L'entreprise qui peut déjà avoir l'équipement
dans l'eau est SEA. Les parents sont au désespoir avec Aguad,
la seule chose qu'il fait est d'étirer les temps pour le contrat.
Qu'est-ce qui se cache derrière tout ça ? Les mauvaises
conditions climatiques pour la recherche ou directement ne
pourrais pas regarder, juste en novembre, c'est peut-être un jeu
politique de plus, avec la découverte du sous-marin pour ajouter
des votes pour les prochaines élections, nous ne savons plus quoi
penser. C'est une honte NATIONALE. Expriment les membres des
familles. Nous attendons les nouvelles que l'État argentin a pour
son peuple. N'oublions pas ! C'est une réclamation des familles de
l'équipage et tous le Peuple argentin !

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2898
Age : 76
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 22 Mai 2018 - 11:53

Bonjour Olivier, bonjour Paul.

Tu as bien fait de nous poster cette chronologie, des évènements et décisions, qui ont suivi la disparition du soum ; avec le temps qui passe, on oublie et on s'y perd.
D'autre part ; moi aussi, je pense que les plateformes remorquées devraient se montrer plus performantes que les autres moyens actuellement utilisés.
Effectivement, les premiers sonars remorqués ont été testés, à partir des années 63/64, sur le D638 "La Galissonnière" d'abord, puis sur le D629 "d'Esrée".
Personnellement, je n'ai servi sur aucun d'eux ; cependant sur le D636 "Tartu", j'ai eu l'occasion de côtoyer, à plusieurs reprises, le "La Galissonnière", lors des croisières dites 'des Salins (CASESX et expérimentations.
Naturellement, quand nous nous retrouvions (à terre), entre marins des deux bords ; nous ne manquions pas de faire des comparaisons.
Il va sans dire, que nous étions ébahis, par tout ce que nous apprenions, quant aux résultats obtenus avec les sonars remorqués.
Quelle différence (déjà), entre les deux technologies : sonars de coque, sonars remorqués...
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 19 sur 36Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20 ... 27 ... 36  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les dossiers du forum :: Recherche du ARA SAN JUAN : le sous-marin argentin disparu le 15.11.2017-
Sauter vers: