Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion      
Partagez | 
 

 Les conséquences de la piraterie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
olivier
Admin
Admin


Nombre de messages: 28942
Age: 46
Localisation: Quaregnon (Bel)
Date d'inscription: 27/06/2007

MessageSujet: Les conséquences de la piraterie   Mer 3 Déc 2008 - 12:11

3/12/2008

CMA CGM instaure un bonus de risque pour le Golfe d'Aden

Face à la recrudescence des actes de piraterie, la compagnie française CMA CGM, n°3 mondial du transport de conteneurs, instaure un "bonus de risque" pour ses officiers et équipages qui naviguent dans le Golfe d'Aden. Ce bonus se traduit par un doublement du salaire de base des personnels navigants "durant le transit dans le secteur à haut risque" de la zone. Le groupe indique que 65 navires (notamment des grands porte-conteneurs) empruntent chaque mois le Golfe d'Aden.

Sécurité

La compagnie maritime basée à Marseille assure avoir mis en place "un dispositif de sécurité très rigoureux" contre d'éventuelles attaques. Mais CMA CGM précise que la très grande majorité de ses navires, "de par leur vitesse et leur importante hauteur entre la mer et le pont" sont "moins vulnérable que d'autres".

Zone à hauts risques

Depuis plusieurs mois, le Golfe d'Aden, au large la corne est de l'Afrique, est le théâtre d'actes de pirateries de plus en plus préoccupants. Une coalition navale internationale est pourtant sur zone pour tenter de sécuriser cette voie stratégique. La dernière grosse prise en date concerne le Sirius Star. Le 15 novembre, les pirates ont fait main basse dans l'océan Indien sur leur plus grosse prise à ce jour, un superpétrolier saoudien, le Sirius Star, pour lequel ils demandent une rançon de 25 millions de dollars. La cargaison du bateau est évaluée à 2 millions de barils de brut. "Nous n'imposons plus d'ultimatum, mais nous allons rester ouverts aux négociations. Le propriétaire du pétrolier doit s'engager correctement avec les bonnes personnes" dans ces négociations, a indiqué à l'AFP par téléphone le porte-parole des pirates.

Libération

Il arrive que les affaires se terminent plus simplement. Mercredi 3 décembre, des pirates somaliens ont libéré "sans rançon", un navire de transport yéménite capturé il y a dix jours, selon un responsable du gouvernement de la région semi-autonome du Puntland, dans le nord-est de la Somalie. "Le bateau a été libéré après une semaine de négociations avec les pirates et ils ont accepté de le laisser partir sans recevoir de rançon", a expliqué le ministre adjoint des affaires étrangères, en ajoutant que les pirates avaient débarqué du navire la nuit dernière.

Source : e24.f

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Sam 7 Nov 2009 - 15:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin


Nombre de messages: 28942
Age: 46
Localisation: Quaregnon (Bel)
Date d'inscription: 27/06/2007

MessageSujet: Re: Les conséquences de la piraterie   Mar 9 Déc 2008 - 14:40

9/12/2008

Comment la piraterie risque d'influer sur les prix à la consommation

Et si les attaques de navires marchands perpétrées à des milliers de kilomètres avaient des conséquences sur le coût du caddie de la ménagère ? « L'impact de la piraterie est considérable et forme des surcoûts qui se répercuteront inévitablement sur les prix à la consommation », estime sans détour un important gestionnaire de navires.....


Lire la suite sur ---> meretmarine.com


marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Sam 7 Nov 2009 - 15:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin


Nombre de messages: 28942
Age: 46
Localisation: Quaregnon (Bel)
Date d'inscription: 27/06/2007

MessageSujet: Re: Les conséquences de la piraterie   Jeu 11 Déc 2008 - 15:14

11/12/2008

Somalie: 120 millions de dollars de rançon pour les pirates en 2008, selon l'ONU

NAIROBI (AFP) — Les pirates somaliens ont obtenu plus de 120 millions de dollars de rançon depuis le début de 2008, a estimé jeudi l'envoyé spécial de l'ONU pour la Somalie au cours d'une conférence internationale à Nairobi sur la lutte contre la piraterie.

Les pirates au large des côtes somaliennes "ont pu obtenir plus de 120 millions de dollars cette année, en totale impunité", a déclaré Ahmedou Ould Abdallah devant les 140 participants de la conférence organisée depuis mercredi à l'initiative de l'ONU et du gouvernement kényan.

L'envoyé spécial pour la Somalie a rappelé que les pirates avaient attaqué 32 navires depuis octobre et que "la menace de la piraterie ne pouvait plus et ne devrait plus être sous-estimée".

"Cette augmentation sans-précédent de la piraterie menace la liberté de circuler et la sécurité des routes maritimes, touchant non seulement la Somalie et la région, mais aussi un large pourcentage du commerce mondial", a-t-il ajouté.

M. Ould Abdallah a également jugé primordial d'identifier et de lutter contre les financiers des pirates, qui sont pour la plupart d'anciens gardes-côtes ou des pêcheurs saisonniers.

"Les pays qui le peuvent devraient pister, traquer et geler les avoirs de ceux qui appuient les pirates", a-t-il insisté.

Source : AFP

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin


Nombre de messages: 28942
Age: 46
Localisation: Quaregnon (Bel)
Date d'inscription: 27/06/2007

MessageSujet: Re: Les conséquences de la piraterie   Ven 1 Mai 2009 - 11:20

La piraterie reste un risque assurable, mais les tarifs flambent

Le risque de piraterie en mer reste assurable, mais les tarifs flambent depuis la multiplication des attaques de navires commerciaux au large des côtes somaliennes ces derniers mois, selon des experts.

Près de vingt navires marchands étaient aux mains de pirates en milieu de semaine dans le golfe d’Aden et l’océan Indien, une zone que traversent environ 20.000 bateaux de commerce par an, selon des sources concordantes. “C’est un sujet de préoccupation particulier pour les assureurs depuis mai 2008″, explique Neil Roberts, dirigeant chez Lloyd’s Market Association, qui conseille le fameux syndicat d’assureurs du Lloyd’s. “L’utilisation de bateaux-mères (qui acheminent en haute mer des embarcations plus légères et plus rapides pour les attaques, NDLR) a offert un énorme rayon d’actions” aux bandits somaliens, ajoute-t-il.

Malgré l’augmentation du danger, les assureurs continuent à couvrir systématiquement le risque de piraterie dans le cadre de l’assurance dite corps maritime, souscrite par les armateurs ou les affréteurs pour le navire en lui-même. La cargaison fait l’objet d’une assurance distincte, de même que l’équipage, qui n’est pas toujours couvert.

Rien n’empêche d’exclure explicitement la piraterie des contrats, “mais ça ne se fait pas”, explique Olivier Renault, président de la société de courtage en assurance maritime Cap-Marine, tout en précisant qu’un trajet jugé dangereux donnera lieu à une surprime. De sources concordantes, ces surprimes ont nettement augmenté depuis un an, au point d’inciter quelques armateurs à préférer le trajet par l’ouest de l’Afrique et le Cap de Bonne Espérance.....


Lire la suite sur ---> news-assurances.com


marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Sam 7 Nov 2009 - 15:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin


Nombre de messages: 28942
Age: 46
Localisation: Quaregnon (Bel)
Date d'inscription: 27/06/2007

MessageSujet: Re: Les conséquences de la piraterie   Lun 27 Juil 2009 - 11:14

26/07/2009

Egypte : Les revenus du canal de Suez baissent de 7,2% au cours de l'année fiscale 2008-2009

Les revenus du canal de Suez égyptien au cours de l'année fiscale 2008-2009 qui s'est achevée le 30 juin, ont diminué à 4,74 milliards de dollars américains, une baisse de 7,2% par rapport à la hausse record de l'année fiscale précédente, selon l'organe de gestion du canal dimanche.

Le président de l'Autorité du canal de Suez basée à Ismailia, Ahmed Ali Fadel, a fait cette annonce lors d'une conférence de presse marquant le 53ème anniversaire de la nationalisation du canal de Suez.

"Les revenus totaux de l'année fiscale 2008-2009 ont chuté à 4, 7 milliards de dollars, une baisse de 7,2% par rapport à l'année précédente," a indiqué Fadel.

Entre temps, le nombre de navires empruntant la voie maritime a baissé à 19.354 au cours de l'année fiscale 2008-2009, une baisse de 21.080 par rapport à l'année précédente. Quelque 811,4 millions de tonnes de marchandises ont été transitées par le canal pendant la période étudiée, soit un recul de 8,9%. Entre temps, le nombre de navires transitant par la voie maritime a baissé à 19.354 au cours de l'année fiscale 2008-2009, une baisse de 21.080 par rapport à l'année précédente.

Selon l'officiel, le trafic au niveau du canal a été frappé durement par la baisse du commerce mondial depuis l'automne dernier lorsque la crise financière a éclaté. Les attaques des pirates dans le Golfe d'Aden, une route principale menant au canal, ont également éloigné certains propriétaires de bateaux prudents.

Ses revenus ont plongé à 302 millions de dollars américains en février, enregistrant la hausse la plus importante en cinq ans.

"Nous faisons actuellement face à certaines difficultés", a indiqué Fadel, faisant allusion aux activités somaliennes de piraterie, qui, selon lui, sont devenues moins endémiques.

"La question de la piraterie a été exagérée", a insisté Fadel.....


Lire la suite sur ---> casafree.com


marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Sam 7 Nov 2009 - 15:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin


Nombre de messages: 28942
Age: 46
Localisation: Quaregnon (Bel)
Date d'inscription: 27/06/2007

MessageSujet: Re: Les conséquences de la piraterie   Lun 21 Sep 2009 - 16:00

16/09/2009

La piraterie mine l'Egypte

Si les poissons n'ont pas besoin de se cacher dans la mer rouge, les navires eux cherchent un moyen de passer inaperçus...aux yeux des pirates. La mer rouge, axe stratégique du commerce mondial, est devenu une eau trouble, à tel point que bon nombres de bateaux préfèrent se dérouter pour rallier l'Asie.

Il y a encore un mois, Peter Pan était un illustre inconnu au pays des pharaons. Un Capitaine Crochet à l'accent somalien lui avait volé la vedette quatre mois auparavant, quand 34 pécheurs de Damiette, embarqués dans deux bateaux pour pêcher au large du Golf D'Aden, n'avaient plus donné signe de vie. Un nuage d'inquiétude et de tristesse, assombrissait davantage le quotidien déjà difficile de Damiette, agglomération situé au nord-est du pays.

Soudain, un signe de vie est arrivé aux oreilles des familles. Le Capitaine Crochet a commencé à faire des siennes, on a parlé déjà rançon. Quelle famille pouvait s'affranchir de la somme de 10.000 dollars pour récupérer l'un des siens, sachant que son quotidien ne lui permet pas de vivredécemment ? Hassan Khalil, armateur d'un des bateaux impliqués et père de deux otages, a alors décidé de prendre les devants et de régler l'indemnité en échange de la libération des pêcheurs, un montant de 340.000 dollars. Face à une rançon qui gonfle soudainement à la dernière minute, et ne pouvant pas s'acquitter des 550.000 dollars réclamés, il décide de faire marche arrière, histoire de mieux rebondir.

La suite on la connaît. Lors d'une nuit d'août, une mutinerie éclate sur le bateau. Le Capitaine Crochet plongé dans un sommeil profond en reste bouche-bée. Deux ravisseurs somaliens trouvent la mort. Forts de leur libération avec les moyens du bord, les pêcheurs mettent le cap vers leur terre natale après quatre longs mois de captivité, avec en prime huit ex-ravisseurs somaliens cette fois-ci otages. Les pêcheurs affirment s'être délivrés par leurs propres moyens. Une version qui contredit l'armateur Hassan Khalil qui jure avoir embauché des miliciens somaliens pour fomenter cette mutinerie, alors que, côté service de sécurité on estime que la mission a été accomplie avec succès... alimentant davantage la confusion.

La piraterie assèche les revenus de Suez
Pour les autorités égyptiennes, la piraterie est devenu une plaie. Si le calvaire des pêcheurs de Damiette a connu un « happy end », nul ressortissant n'est à l'abri des pirates. Ni même l'économie égyptienne. L'agglomération de Suez, l'une des principales sources de revenus du pays grâce à son Canal, agonise. Pendant que les pirates somaliens dansent dans le Golf d'Aden, les navires se raréfient dans la ville industrielle (1300 passages de navires en février, contre 1700 un an plus tôt). Conséquence: moins de devises. En février dernier, les recettes du mois totalisaient un montant de 302 millions d'euros contre 408 millions l'année précédente.....


Lire la suite sur ---> lepetitjournal.com


marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Sam 7 Nov 2009 - 15:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
M.J.C
Amiral
Amiral


Nombre de messages: 2358
Age: 58
Localisation: Ostende (Bel)
Date d'inscription: 28/06/2007

MessageSujet: Re: Les conséquences de la piraterie   Mer 23 Sep 2009 - 14:57

Pour les armateurs, cela coute moin cher a faire" le tour que de passer par le Canal, mais perde un peu de temp sifflotte sifflotte sifflotte
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin


Nombre de messages: 28942
Age: 46
Localisation: Quaregnon (Bel)
Date d'inscription: 27/06/2007

MessageSujet: Re: Les conséquences de la piraterie   Ven 23 Oct 2009 - 16:55

23/10/2009

Les pirates coûtent de plus en plus cher

La piraterie dans le Golfe d'Aden, voie obligée pour passer de la Méditerranée à l'Océan indien via le Canal de Suez, coûte de plus en plus cher, à cause des rançons mais aussi de l'explosion des primes d'assurance et des moyens mobilisés pour repousser les attaques, comme l'a souligné un colloque international à Nantes.

Pour 2008, le coût des rançons lié à la piraterie dans le monde est estimé entre 15 millions et plus de 100 millions d'euros, chiffres forcément approximatifs car rares sont ceux qui dévoilent le montant réel des rançons ou même admettent en verser, selon les experts réunis jeudi et vendredi pour le 3e Colloque international sur la sûreté maritime et portuaire.

L'industrie maritime doit aussi compter avec "la perte commerciale représentée par l'immobilisation du navire et le surcoût des éventuels détournements de route", relève Laurent Gally, spécialiste de sûreté maritime à l'Ecole nationale de la marine marchande (ENMM) de Nantes.

Au premier semestre 2009, un total de 240 attaques de pirates ont été enregistrées sur les mers du monde contre 114 sur la même période l'an dernier, selon le Centre international de Kuala Lumpur -International maritime bureau's piracy reporting center.

L'Otan estime aujourd'hui entre 1.000 et 1.500 le nombre de pirates agissant au large de la Somalie, pays qui a sombré depuis 1991 dans la guerre civile.

Et le climat d'insécurité a fait s'envoler les assurances: les primes réclamées par les assureurs pour traverser le golfe d'Aden sont "multipliés par quatre ou cinq par rapport à la prime habituelle car c'est assimilé à une zone de guerre", relève Pierre Beurier, professeur du centre de droit maritime et océanique de l'Université de Nantes.

A chaque trajet, la seule prime de guerre représente entre 10.000 et 20.000 dollars supplémentaires par navire selon les données publiées à Nantes, un montant qu'il faut ajouter à la taxe de passage obligatoire pour le Canal de Suez, en moyenne 400.000 euros.

Malgré tout plus de 20.000 navires choisissent cette route où les risques d'attaques sont omniprésents, au point que certains font appel à des services de protection privée pour se prémunir.

Des armateurs choisissent donc de contourner le Continent africain, explique Patrick Rondeau, responsable de la sécurité de l'organisation professionnelle Armateurs de France.

Mais "pour un porte-conteneur ça représente sept à dix jours de plus de navigation, donc plus de pétrole, plus de frais d'équipage", note le Professeur Beurier.

Les pirates pèsent aussi lourd sur les budgets des pays qui ont mobilisé des navires de guerre pour sécuriser le trafic maritime. L'opération navale européenne Atalante représente ainsi de l'ordre de 230 millions d'euros par an, selon les chiffres publiés à Nantes.

Les attaques impactent aussi sur la vie des marchés : la capture du superpétrolier saoudien Sirius Star en novembre 2008 a ainsi engendré une augmentation du prix du pétrole brut de 1,4%, selon l'Otan.

Le panier de la ménagère souffre aussi car "si le coût des transports augmente, le prix des marchandises augmente aussi dans les grandes surfaces", notamment pour les produits en provenance d'Asie, selon Vincent Groizeleau, rédacteur en chef du site spécialisé Meretmarine.com.

Source : AFP

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin


Nombre de messages: 28942
Age: 46
Localisation: Quaregnon (Bel)
Date d'inscription: 27/06/2007

MessageSujet: Re: Les conséquences de la piraterie   Dim 25 Oct 2009 - 10:17

24/10/2009

Hausse de la piraterie mais pas de l'efficacité des pirates (BMi)

Les chiffres de la piraterie ont augmenté de façon importante dans le monde en 2009, selon le Bureau maritime international de la Chambre internationale de commerce (BMI), basé à Londres. Cette augmentation atteint 200% pour la même période 2008.

Les pirates somaliens auteurs de la moitié des actes. Au total, sur toute la planète, 306 incidents ont été recensés pour les neuf premiers mois de 2009, à comparer aux 293 recensés pour toute l'année 2008. L'augmentation de ces attaques est essentiellement due à l'activité des pirates somaliens (Golfe d'Aden, Mer rouge, mer d'Arabie, Somalie, Kenya, Seychelles et Océan Indien) : 169 incidents à comparer aux 113 pour toute l'année 2008. Si une baisse des attaques a été constatée au troisième trimestre 2009 (63 incidents), comparé au premier et second trimestres 2009 (103 et 140 incidents respectivement), elle est essentiellement due à la mousson, précise le BMI. Information confirmée du coté des spécialistes maritimes d'Atalanta, l'opération européenne anti-piraterie.

Bilan par zone en chiffres. Sur toute la planète, 114 navires ont été pris par abordage et 34 capturés tandis qu'on recensait 70 tentatives d'attaques et 88 tentatives avec usage d'armes. Un total de 661 membres d'équipage ont été retenus en otage, 12 kidnappés, 6 tués et 8 portés disparus. L'essentiel des prises a été réalisée par les pirates somaliens : 32 navires capturés pour les neuf premiers mois de 2009 avec 533 membres d'équipage retenus en otage, 4 morts, 8 blessés et 1 disparu. La seconde zone la plus à risque reste celle au large du Nigeria : avec 20 attaques recensées officiellement, essentiellement en lien avec l'industrie pétrolière. La troisième zone est le port de Chittagong au Bangladesh (12 attaques recensées, dont 10 avec succès, à comparer aux 9 de la même période en 2008).....


Lire la suite sur ---> Bruxelles2 (L'Europe de la Défense)


marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin


Nombre de messages: 28942
Age: 46
Localisation: Quaregnon (Bel)
Date d'inscription: 27/06/2007

MessageSujet: Re: Les conséquences de la piraterie   Ven 30 Oct 2009 - 10:43

30/10/2009

Le pêcheur est-africain remercie le pirate somalien

En épouvantant la pêche sauvage en provenance d’Europe et d’Asie, la piraterie somalienne a redonné le sourire aux pêcheurs de la Corne de l’Afrique.

Pratiquée jusque dans les eaux territoriales est-africaines par de très nombreux chalutiers provenant de contrées plus au nord et plus à l’est, la pêche sauvage est l’une des causes primaires de la piraterie somalienne. Année après année, cette pratique aussi illégale que déloyale - trop souvent et volontairement omise (à mes yeux) par les médias internationaux - a provoqué une diminution drastique des revenus des pêcheurs de la Corne de l’Afrique (notamment Érythrée, Somalie et Kenya) recourant à des techniques essentiellement artisanales.

Comment résister aux appels du pied de la piraterie lorsqu’on ne fait que 3 euros de prises quotidiennes ? Pour peu qu’on vive dans un État assurant à peine ses fonctions régaliennes, le maniement d’une « kalach » ou d’un RPG s’apprend vite...

Heureusement, « l’afropiraterie » ne s’est guère étendue à toute la Corne de l’Afrique. Toutefois, les loups de mer somaliens ont un immense et très inattendu mérite : ils ont également fait fuir les chalutiers rapaces. Depuis peu, les pêcheurs kenyans redécouvrent des prises quotidiennes de 200 euros ! Nul doute qu’il en soit de même pour leurs homologues éryhtréens et somaliens.....


Lire la suite et voir la vidéo sur ---> agoravox.fr


marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin


Nombre de messages: 28942
Age: 46
Localisation: Quaregnon (Bel)
Date d'inscription: 27/06/2007

MessageSujet: Re: Les conséquences de la piraterie   Lun 9 Nov 2009 - 20:25

9/11/2009

Canal de Suez: les recettes sur dix mois en baisse d'un md USD

ISMAILIYA (Egypte), 9 nov 2009 (AFP) - Les recettes sur dix mois du Canal de Suez, axe stratégique du commerce mondial, ont chuté en 2009 d'un milliard de dollars par rapport à la même période en 2008, en raison de la crise économique mondiale et de la piraterie, a indiqué lundi un responsable.

"Les recettes du Canal de Suez du 1er janvier à la fin octobre ont atteint
3,09 milliards de dollars contre 4,09 mds USD durant la même période l'an dernier", a indiqué à l'AFP ce responsable des autorités du Canal, s'exprimant sous le couvert de l'anonymat.

Le nombre de bateaux empruntant cette voie d'eau stratégique a diminué de 3.730, avec 14.355 traversant le Canal jusqu'à présent cette année contre 18.085 durant les mêmes mois en 2008, a-t-il ajouté.
"La crise financière mondiale a affecté les recettes du Canal jusqu'au mois de mai. Celles-ci ont commencé à grimper de nouveau à partir de juin", a-t-il dit, ajoutant que le problème de la piraterie dans le Golfe d'Aden avait également eu un impact.

Long de 163 km, le canal de Suez qui relie Port-Saïd, sur la Méditerranée, à Suez, sur la mer Rouge, représente la troisième source en devises étrangères de l'Egypte après le tourisme et les transferts d'argent des émigrés.

Source : AFP

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin


Nombre de messages: 28942
Age: 46
Localisation: Quaregnon (Bel)
Date d'inscription: 27/06/2007

MessageSujet: Re: Les conséquences de la piraterie   Jeu 12 Nov 2009 - 21:26

12/11/2009

La lutte contre la piraterie forge des alliances improbables

Des grandes puissances, dont les Etats-Unis, la Russie et la Chine, s’associent en mer pour lutter contre les pirates des côtes de Somalie. Une forte augmentation des attaques a forcé des nations qui peuvent être rivales à terre, à constituer des alliances improbables.

Des experts expliquent que la transition de la compétition à la coopération va aussi aider à protéger les budgets des marines dans des pays comme les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, qui mènent des guerres terrestres en Irak et en Afghanistan.

“Il est remarquable que, dans un endroit qui est généralement considéré comme n’étant pas le plus stratégiquement important sur Terre, vous trouviez les Chinois, les Russes, les Américains, les Indiens, tous luttant contre un ennemi commun,” remarque un expert en piraterie, Roger Middleton.

“Ils se sont entraînés à se battre les uns contre les autres, pas contre de petits ennemis,” poursuit-il.

Les pirates ont lancé de plus en plus d’attaques dans le golfe d’Aden et en océan Indien. Ils détiennent actuellement près de 250 otages, dont 2 britanniques. Au cours de la seule dernière semaine, 3 navires ont été pris.

Selon la 5è flotte américaine, ce sont 25 bâtiments appartenant à 14 nations, qui patrouillent actuellement dans le golfe d’Aden et l’océan Indien.....


Lire la suite et voir la vidéo sur ---> Le portail des sous-marins


marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin


Nombre de messages: 28942
Age: 46
Localisation: Quaregnon (Bel)
Date d'inscription: 27/06/2007

MessageSujet: Comment vivent les otages des pirates somaliens ?   Dim 22 Nov 2009 - 19:02

22.11.2009

Somalie: une fillette parmi l'équipage urkrainien otage de pirates

MADRID — Une fillette de 12 ans se trouve à bord du cargo MV Ariana, avec l'équipage ukrainien retenu en otage depuis six mois par des pirates somaliens, selon le journal de bord du patron du thonier espagnol Alakrana, libéré récemment, qu'a publié dimanche El Mundo.

Ricardo Blach raconte dans son journal que, durant sa détention, il est monté sur le cargo Ariana pour fournir des vivres, des médicaments et du carburant.

Il a pu y voir une fillette ukrainienne de 12 ans aux "yeux bleus". Elle se trouve à bord avec sa mère Natalia Loss et son père chef machiniste.

"Sa mère m'a supplié de l'emmener (la fillette, ndlr) avec moi. Je lui ai dit que je ne pouvais pas. Sur son navire, l'Ariana, il y avait 12 pirates. Sur le mien, l'Alakrana, 30", écrit dans son journal M. Blach.

"Je n'arrête pas de penser à cette fillette et aux femmes de ce navire" ajoute-t-il. Outre Natalia Loss, se trouve également à bord Larisa Salinska, cuisinière du cargo et femme d'un autre marin.

Celle-ci était enceinte et a perdu son enfant alors qu'elle se trouvait à bord du navire et elle souffre d'une grave hémorragie, selon le journal de captivité du patron de l'Alakrana et les informations d'El Mundo.

"La cuisinière du navire, mise enceinte par les pirates, a avorté et est en très mauvaise santé. Elle a besoin d'un traitement urgent", selon le patron de l'Alakrana. El Mundo précise toutefois que la paternité de l'enfant perdu reste incertaine.

Le MV Ariana a été capturé le 2 mai dans l'océan Indien, à 250 milles au sud-ouest des Seychelles, avec à son bord 10.000 tonnes de soja. Le bateau appartient à la compagnie maritime All Ocean Shipping, basée à Athènes et propriété d'un conglomérat britannique.

Fin octobre, les familles des marins ukrainiens ont supplié les preneurs d'otages et le propriétaire du bateau d'accélérer les négociations alors que les conditions de vie à bord sont devenues très dures.

L'Alakrana et ses 36 marins (16 Espagnols, 4 Ghanéens, 8 Indonésiens, 2 Ivoiriens, 2 Malgaches, 3 Sénégalais, un Seychellois), capturés le 2 octobre, ont été libérés mardi 17 novembre contre une rançon de quatre millions de dollars.

Source : AFP

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin


Nombre de messages: 28942
Age: 46
Localisation: Quaregnon (Bel)
Date d'inscription: 27/06/2007

MessageSujet: Re: Les conséquences de la piraterie   Mar 8 Déc 2009 - 23:39

7/12/2009

L'armateur français CMA-CGM étudie l'embarquement de gardes armés à bord de ses cargos

L'armateur français CMA-CGM, troisième transporteur mondial de conteneurs, étudie actuellement l'embarquement à bord de ses navires d'hommes en armes fournis par des sociétés militaires privées. Pierre de Saqui de Sannes, conseiller institutionnel France, Afrique et Moyen-Orient chez CMA-CGM, l'a annoncé lors du colloque La piraterie : menace stratégique ou épiphénomène ? , organisé à Paris par la FRS (Fondation pour la recherche stratégique).

Au cours de son intervention, M. de Saqui de Sannes a estimé que les risques pris par les porte-conteneurs de la compagnie de navigation lorsqu'ils traversent le golfe d'Aden ou s'approchent des côtes africaines deviennent trop importants. Il a notamment précisé que les conseils de sécurité donnés par la marine nationale, consistant à faire traverser le golfe d'Aden à pleine vitesse par les cargos, représentaient pour chacun d'entre eux une consommation supplémentaire de 60 tonnes de fuel par voyage, soit 20 millions de dollars annuels pour la CMA-CGM. Les primes de risque versées aux équipages s'élèvent à 3.500 dollars par voyage. La route de contournement imposée pour se rendre dans les ports d'Afrique de l'Est (Seychelles, Kenya et Tanzanie) représente un surcoût de 5 millions de dollars par an et les primes d'assurances pour le golfe d'Aden s'élèvent à 0,5 % de la valeur du navire pour chaque voyage. Or, la compagnie y passe 720 fois par an... Et l'orateur de préciser : "Oui, nous affectons une surcharge piraterie à nos clients. Mais ce qu'ils regardent, c'est le chiffre en bas à droite de la facture...".....


Lire la suite sur ---> lepoint.fr


marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Jeu 17 Déc 2009 - 18:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin


Nombre de messages: 28942
Age: 46
Localisation: Quaregnon (Bel)
Date d'inscription: 27/06/2007

MessageSujet: Re: Les conséquences de la piraterie   Jeu 17 Déc 2009 - 18:01

16/12/2009

Seychelles : Un porte-avion dans l'océan Indien

Confettis de granit et de corail au beau milieu de l'océan Indien, les Seychelles entendent attirer l'attention sur leur situation stratégique privilégiée dans l'océan Indien, à la faveur des efforts de la communauté internationale pour lutter contre la piraterie somalienne. (...)
La multiplication des attaques de navires marchands en 2008, a précipité le déploiement de bâtiments de guerre étrangers dans l'océan Indien.
L'une des routes maritimes les plus empruntées de la planète devait être sécurisée et un archipel de 85.000 habitants comme les Seychelles nécessite de l'aide.

Insubmersibles
De la mission européenne de lutte antipiraterie Atalante, à celle de l'OTAN en passant par les flottilles dirigées par les États-Unis ainsi que les bâtiments de guerre russes, chinois ou indiens, les grandes puissances ont débloqué des budgets bien supérieurs à ceux requis pour créer et entraîner des gardes-côtes somaliens.(...)
A présent, au regard d'un pourtour de l'océan composé de pays tels que la Somalie, le Yémen, le Pakistan et l'Iran, Seychelles ou Maldives constituent autant de «porte-avions insubmersibles» potentiels pour les puissances mondiales...

Source : AFP

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
 

Les conséquences de la piraterie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be ::  :: -