Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 Piraterie au large de la Somalie : Les news... (Partie 3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14
AuteurMessage
Jean-Claude
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2496
Age : 99
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: Re: Piraterie au large de la Somalie : Les news... (Partie 3)   Ven 12 Avr 2013 - 11:52

Le coût de la piraterie somalienne en diminution de 13 % en 2012 le 11/04/2013

Image hébergée par servimg.com
Les patrouilles maritimes et la présence de gardes armés sur les navires ont aidé à faire reculer la piraterie somalienne. (Photo DR)

Le coût des actes de piraterie au large de la Somalie a diminué de 13 % en 2012, pour descendre à environ 6 milliards de dollars (4,6 milliards d'euros), comparé à 7 milliards de dollars en 2011. C'est ce qu'indique un rapport récemment publié sous l'égide d'une fondation américaine à but non lucratif, One Earth Future Foundation.
Les détournements de navires ont diminué de 50 % et les tentatives d'attaques ont chuté de plus de 70 % en 2012, selon le rapport de One Earth Future Foundation. Les gardes privés sont le premier poste de dépenses, comptant pour 29 % du total, estime le rapport.
Environ 50 % des navires dans la région ont eu recours à des gardes privés l'an passé, alors qu'ils n'étaient que 30 % en 2011, ce qui a multiplié par trois ce poste de dépenses qui a atteint 1,53 milliard de dollars.
L'industrie du transport supporte plus de 80 % des coûts et 99 % des dépenses sont faites en mer, avec peu d'investissement pour trouver une solution permanente au problème de la piraterie en Somalie même, estime aussi le rapport de One Earth Future Foundation.
Les patrouilles maritimes et la présence de gardes armés sur les navires ont aidé à faire reculer la piraterie somalienne, mais sans solution politique dans le pays, les attaques risquent de reprendre, a averti de son côté, le jeudi 11 avril la Banque mondiale.
Selon le Bureau maritime mondial, qui met en garde contre des enlèvements croissants à terre, les pirates somaliens détiennent actuellement cinq bateaux et 77 otages.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Claude
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2496
Age : 99
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: Re: Piraterie au large de la Somalie : Les news... (Partie 3)   Mer 8 Mai 2013 - 10:29

Somalie: l'équipage du cargo danois "Leopard" relâché après plus de 2 ans de captivité le 07/05/2013

Image hébergée par servimg.com
Les pirates avaient abandonné le "Leopard" à la dérive et ramené son équipage à terre. (Photo DR)

Les pirates somaliens ont relâché la semaine dernière les six membres d'équipage du cargo danois Leopard après plus 2 ans de captivité. Les forces spéciales danoises et un hélicoptère de la frégate Iver Huitfeld ont récupéré les marins, deux Danois et quatre Philippins, sur les côtes somaliennes dans des conditions que n'ont pas détaillées les autorités danoises.
"Ce fut une prise d'otages prolongée et extrêmement éprouvante pour les marins et leurs proches", a souligné le ministre danois des Affaires étrangères,Villy Soenvdal. L'armement danois Shipcraft a payé une rançon dont le montant n'a pas été divulgué.
Les six marins avaient été capturés au large d'Oman en janvier 2011. Le Leopard venait de se séparer de son équipe de protection embarquée, estimant être sorti de la zone à risques. Les pirates avaient réussi à s'emparer de l'équipage bien que celui-ci se soit réfugié dans la "citadelle" après avoir mis les moteurs hors service.
Les pirates, opérant loin de leurs bases à partir d'un bateau mère également capturé, avaient alors choisi d'abandonner le navire de commerce à la dérive, conservant uniquement les marins en otages qu'ils avaient ramenés à terre. Un mode opératoire rarement utilisé par les pirates somaliens.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Claude
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2496
Age : 99
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: Re: Piraterie au large de la Somalie : Les news... (Partie 3)   Mar 18 Juin 2013 - 11:34

Piraterie: le pétrolier français « Adour » toujours porté disparu dans le golfe de Guinée le 17/06/2013

Image hébergée par servimg.com
L’ « Adour » est un pétrolier de 15 300 tpl construit en 2003. Il a disparu le 13 juin au large du Togo.
L’armateur bordelais Sea-Tankers a perdu le contact, le 13 juin au matin, avec son pétrolier Adouri mmatriculé au Rif qui venait de quitter Lomé. Deux officiers français sont à bord aux côtés d’un équipage de marins africains.
Sea-Tankers a constitué une cellule de crise en lien avec le ministère de la Défense et ne donne aucune information à ce stade. L’armateur a déjà été confronté, début février, à l’attaque de son pétrolier Gascogne au large de la Côte-d’Ivoire.
L’Adour aurait été aperçu au large du Nigeria par un avion de reconnaissance.
Le Bureau maritime international (BMI) a appelé, le 14 juin depuis son siège de Kuala Lumpur, tous les navires se trouvant dans les eaux de l’Afrique de l’ouest à « maintenir une surveillance et des mesures rigoureuses contre les actes de piraterie dans cette zone ». 32 attaques ont été enregistrées depuis le début de l'année dans le golfe de Guinée.

Revenir en haut Aller en bas
Jean-Claude
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2496
Age : 99
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: Re: Piraterie au large de la Somalie : Les news... (Partie 3)   Sam 18 Jan 2014 - 17:02

Piraterie : forte baisse en Somalie en 2013, hausse ailleurs le 16/01/2014

Image hébergée par servimg.com
La piraterie somalienne a été limitée à 15 attaques en 2013, selon le Bureau maritime international. (photo ministère de la Défense)

Selon le Bureau maritime international, basé à Kuala Lumpur, le nombre d’actes attribués aux pirates somaliens est tombé à 15 en 2013, contre 75 en 2012 et 237 en 2011, année record. C’est le résultat le plus bas depuis 2006 (10 attaques), dû à la fois à la présence de gardes armés à bord (que la France s’apprête à autoriser sous son pavillon) et de navires militaires dans le golfe d’Aden.

Dans le monde, le nombre d’actes de piraterie constatés en 2013, 264, est en baisse de 11 % par rapport à 2012 et de près de moitié par rapport à 2011. Mais il est en forte hausse au Nigeria (31 attaques, contre 27 en 2012 et 10 en 2011) et surtout en Indonésie (106 attaques, contre 46 en 2011), mais il s’agit là plus de rapines à bord de navires au mouillage.

Bien loin des attaques dans le golfe de Guinée que le BMI qualifie de particulièrement violentes. Les pirates nigérians ont kidnappé 36 marins et en ont même tué un en 2013. Et ils vont de plus en plus loin : au moins cinq des sept détournements de navires enregistrés dans les eaux ivoiriennes, togolaises et gabonaises leur sont attribués, alors que deux seulement ont été détournés dans les eaux du Nigeria, plus surveillées.

Le rapport indique que 300 personnes ont été prises en otage en mer en 2013, dont 21 ont été blessées. Douze navires ont été détournés, dont deux seulement par des pirates somaliens qui ont dû relâcher leur proie en moins de 24 heures grâce à l’intervention des forces navales.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Claude
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2496
Age : 99
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: Re: Piraterie au large de la Somalie : Les news... (Partie 3)   Sam 18 Jan 2014 - 17:10

Gardes armés : la CGT veut des militaires et des règles claires pour les commandants le 15/01/2014

Image hébergée par servimg.com
Les gardes privés ne peuvent être qu'une solution temporaire, selon les marins et officiers CGT. (DR)

Annoncée aux Assises de l’économie maritime de Biarritz en 2012 par Frédéric Cuvillier et réannoncée à celles de Montpellier en décembre 2013 par Jean-Marc Ayrault, une loi doit prochainement autoriser sur les navires battant pavillon français le recours aux gardes armés privés. Présentée récemment en conseil des ministres, une première lecture est promise en février à l’Assemblée nationale.

Ceci répond aux demandes des armateurs de France, l’un des tout derniers États d’Europe à ne pas autoriser encore cette présence de gardes armés privés, par ailleurs désormais banalisés pour les navires arrivant ou sortant de Suez au large de la corne de l’Afrique.

Une voix pourtant s’oppose au développement de cette pratique. Celle de la CGT qui, une fois n’est pas coutume, défend l’emploi des militaires. Les fédérations des syndicats maritimes et des officiers de la marine marchande signent en effet un communiqué commun indiquant notamment : « Le recours à des gardes privés, par défaut et dans l’intérêt des personnels embarqués, ne doit être qu’un ultime recours juridiquement encadré qui ne peut être que temporaire. » En tout état de cause, la CGT demande aussi que les prérogatives et la responsabilité du commandant fassent l’objet d’un « encadrement strict » en cas d’ouverture de feu. La CGT se réfère en cela à un avis du comité économique, social et environnemental.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Claude
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2496
Age : 99
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: Re: Piraterie au large de la Somalie : Les news... (Partie 3)   Ven 31 Jan 2014 - 10:59

Piraterie: la France va réduire sa participation à l’opération Atalante le 30/01/2014

Image hébergée par servimg.com
Le 18 janvier 2014, interception d’un boutre indien piraté par le TCD "Siroco". (Photo ECPAD)

La France va alléger sa participation à l’opération européenne Atalante de lutte contre la piraterie au large des côtes somaliennes. Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, en a fait l’annonce le 14 janvier lors d’une audition à l’Assemblée nationale consacrée à l’opération Sangaris en Centrafrique.

"Si notre participation à l’opération Atalante est réduite, c’est parce que d’autres pays s’associeront à la lutte contre la piraterie dans cette zone, à commencer par le Japon. Il faudra en revanche renforcer la protection maritime dans le golfe de Guinée. Certains États riverains doivent nous y aider", a affirmé le ministre de la Défense.

Celui-ci a aussi souligné les "bons résultats" de l’opération Atalante avec des tentatives d’attaque "passées de près de 200 en 2010-2011 à seulement sept en 2013".

Le ministre de la Défense a précisé le 16 janvier, cette fois-ci devant les députés de la commission des Finances, que la réduction des moyens français engagés dans Atalante permettra d’économiser 10 millions d’euros sur le financement des opérations extérieures (Opex).

Cette annonce intervient alors que se profile une prolongation de l’opération Atalante au-delà de décembre 2014. La force navale européenne déployée au large de la Somalie comprend actuellement 1 200 hommes, répartis sur cinq navires. Le contre-amiral français Hervé Bléjean en assure le commandement à la mer à bord du transport de chalands de débarquement (TCD) Siroco.

Le 18 janvier 2014, le TCD Siroco a intercepté un boutre indien piraté à la sortie du golfe d’Aden, à une quarantaine de milles (75 km) des côtés omanaises. À son bord, l’équipe de visite a procédé à l’arrestation de cinq présumés pirates qui retenaient onze membres d’équipage d’origine indienne.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Claude
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2496
Age : 99
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: Re: Piraterie au large de la Somalie : Les news... (Partie 3)   Jeu 1 Mai 2014 - 10:28

Piraterie : un marin et deux assaillants tués au large du Nigeria le 30/04/2014

Image hébergée par servimg.com
Le « SP Brussels » est un petit pétrolier de 7 650 tpl. C’est la deuxième fois qu’il subit une attaque au Nigeria en deux ans. (Photo DR)

Une attaque de pirates au large de Port Harcourt a tourné au drame dans la nuit du 29 au 30 avril à bord du SP Brussels, un petit pétrolier de 7 650 tpl sous pavillon des îles Marshall de l’armateur allemand Medallion Reederei. Les deux gardes armés présents à bord aux côtés des 17 marins ont tué deux pirates. Deux marins n’ont pas réussi à se réfugier dans la citadelle. L’un a été retrouvé mort, l’autre, légèrement blessé, caché dans un coin du navire. Le pétrolier avait déjà été attaqué au Nigeria en décembre 2012. Cinq marins avaient été enlevés puis relâchés rapidement.

Cette attaque sanglante intervient alors que le projet de loi sur l’autorisation d’embarquement de gardes armés a été adopté le 29 avril en première lecture par l’Assemblée nationale.
Revenir en haut Aller en bas
titian
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Nombre de messages : 822
Age : 64
Localisation : quenast
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Piraterie au large de la Somalie : Les news... (Partie 3)   Jeu 1 Mai 2014 - 13:25

Le Nigeria est en Afrique de l'Ouest
Il faudrait ouvrir une nouvelle rubrique pour qu'il y ait :
Piraterie en Afrique de l'Est et
Piraterie en Afrique de l'Ouest
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Claude
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2496
Age : 99
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: Re: Piraterie au large de la Somalie : Les news... (Partie 3)   Jeu 1 Mai 2014 - 13:54

Quelle chinoiserie, il serait plus judicieux de changer la rubrique en Piraterie.....

Pour ma part , désolé mais la géographie ne fais pas partie de ma culture !!!!, je pensais même que le Nigéria n'était pas loin de l'Antartique.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Claude
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2496
Age : 99
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: Re: Piraterie au large de la Somalie : Les news... (Partie 3)   Ven 13 Juin 2014 - 11:35

Libération de 11 marins détenus depuis plus de trois ans par des pirates somaliens le 10/06/2014

Image hébergée par servimg.com
Quatre marins de l'"Albedo" sont morts lors du naufrage du navire l'an dernier. (Photo DR)

Onze membres d'équipage du cargo malaisien Albedo, retenus en otage par des pirates somaliens depuis plus de trois ans, ont été libérés, ont annoncé samedi 7 juin les autorités locales et les Nations unies. Les hommes sont en bonne santé et aucune rançon n'a été versée, a déclaré Abdi Yusuf Hassan, ministre de l'Intérieur de la province de Galmudug, région du centre de la Somalie.

L'Albedo avait été capturé en novembre 2010 à 1 500 km au large de la Somalie alors qu'il se rendait des Emirats arabes unis au Kenya. A son bord se trouvaient 23 marins originaires du Pakistan, du Bangladesh, du Sri Lanka et d'Iran.

Sept d'entre eux avaient été libérés en 2012 tandis que quatre autres sont morts lors du naufrage du navire l'an dernier. Un autre otage aurait été tué peu après sa capture. Les 11 otages libérés ont été acheminés au Kenya et seront renvoyés dans leurs pays respectifs dans les prochains jours.

La sécurité ayant été renforcée autour des bateaux, le nombre d'attaques attribuées aux pirates somaliens a fortement baissé ces deux dernières années. Selon les Nations unies, 38
autres personnes membres d'équipages sont toujours aux mains de pirates somaliens.

Infos et photo du net
Revenir en haut Aller en bas
VALKIRI
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4744
Age : 79
Localisation : OSTENDE
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Piraterie au large de la Somalie : Les news... (Partie 3)   Mer 25 Juin 2014 - 16:11

L O
Les armateurs français satisfaits du vote de la loi "Piraterie"
Ils pourront placés des équipes de sécurité a/b des navires sous pavillon français.

 
Armateurs de France, l’organisation professionnelle des entreprises de transport et de services maritimes, décerne un satisfecit, suite au vote définitif du projet de loi autorisant les équipes de protection privées à bord des navires sous pavillon français.
Depuis 2008, les navires de commerce sont confrontés à une forte recrudescence de la piraterie maritime, qui menace la sécurité des navires et des marins.
Cette situation a, depuis deux ans maintenant, incité l'organisation professionnelle à demande l’autorisation d’embarquer des gardes privés à bord des navires battant pavillon français. Et ce dès lors que les équipes de la Marine nationale, appelées sur de nombreux autres théâtres d’intervention, ne peuvent pas répondre à toutes les demandes de protection des navires français.
Les attaques du Ponant en 2008 ou du Gascogne et de l’Adour en 2013 ont profondément marqué les entreprises et les équipages français.
La piraterie a également pesé sur la compétitivité du pavillon français, dont les navires se voyaient interdire certains marchés faute de pouvoir garantir une protection continue par des équipes armées.
Aujourd’hui, le recours à la protection privée est plus que jamais d’actualité, car si les efforts conjugués des armateurs et de la communauté internationale ont permis une forte baisse des attaques dans l’océan Indien, la piraterie continue de se développer, en Afrique de l’Ouest et en Asie du Sud-Est. Notamment au large du Nigéria et dans le Golfe de Guinée, où sont présentes de nombreuses compagnies françaises.

Source :Syndicats Maritimes



Voilà peut-être la raison de la non participation de la marine nationale a
l'opération Atalante


Salut   marin barre 

_________________
Dans la vie il y a trois routes
L'estime:l'idéal que l'on poursuit
La route vraie:la vie réelle de tous les jours
La route sur le fond:c'est le destin

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
thierry0100
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 8182
Age : 48
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

MessageSujet: Re: Piraterie au large de la Somalie : Les news... (Partie 3)   Lun 25 Avr 2016 - 19:54

Les assaillants, trompés par l'obscurité, ont pris le bâtiment de commandement des forces militaires françaises pour un banal cargo. Cinq bandits ont été faits prisonniers.

Tel est pris qui croyait prendre. Cinq pirates somaliens, pensant s'attaquer à un navire de commerce, ont été fait prisonniers dans la nuit de mardi à mercredi par l'équipage du navire de commandement militaire français dans l'océan Indien, La Somme, sur lequel ils avaient ouvert le feu. L'opération n'a pas fait de blessés et plusieurs pirates sont parvenus à prendre la fuite à bord de leur embarcation.

«L'attaque est survenue vers 1 heure locale à 250 miles nautiques (460 kilomètres) au large des côtes somaliennes alors que La Somme faisait route vers des frégates de l'opération [européenne de lutte contre la piraterie, ndlr] Atalante pour les ravitailler», a expliqué l'amiral Christophe Prazuck, de l'état-major français. «Les pirates, qui, trompés par l'obscurité, ont pris le bâtiment français pour un navire de commerce, étaient à bord de deux embarcations et ont ouvert le feu à la Kalachnikov».

«Ils ont tout jeté par-dessus bord»

La Somme les prend alors aussitôt en chasse. Au bout d'une heure de poursuite, le navire parvient à faire prisonnière l'une des deux embarcations. L'autre parvient à prendre la fuite. A bord de la première, les militaires français trouvent cinq hommes mais ni armes, ni eau, ni même nourriture, a rapporté l'amiral Prazuck, selon lequel les assaillants «ont tout jeté par-dessus bord».

La Somme, pétrolier ravitailleur, accueille actuellement à son bord l'état-major de du commandement des forces françaises navales, terrestres et aériennes, de l'océan Indien (Alindien). Cet état-major participe actuellement à la «Task Force 150», volet naval de l'opération américaine «Enduring Freedom » de lutte contre le terrorisme, déclenchée après les attentats du 11 septembre 2001.

Il a également commandé les opérations conduites pour libérer des équipages de navires français pris en otages par des pirates somaliens, comme celui du voilier Le Ponant en avril 2008. Il ne s'agit pas de la première attaque visant un bâtiment militaire français. Début mai, une frégate de la marine nationale avait déjà été prise pour cible, par méprise, par des pirates somaliens. Plusieurs d'entre eux avaient également été faits prisonniers.



Publié  le 07/10/2009 Par F.G. (lefigaro.fr) avec AFP
Revenir en haut Aller en bas
Itxaso 64
Maître Principal chef
Maître Principal chef
avatar

Nombre de messages : 349
Age : 63
Localisation : Bayonne (Fra)
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Piraterie au large de la Somalie : Les news... (Partie 3)   Mer 27 Avr 2016 - 20:50

thumleft Smilie 02 marin ok
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Piraterie au large de la Somalie : Les news... (Partie 3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Piraterie au large de la Somalie : Les news... (Partie 3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 14 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les dossiers du forum :: Les news de la lutte internationale contre la piraterie au large de la Somalie-
Sauter vers: