Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 Bateau de croisière Costa coule en Toscane (Italie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant
AuteurMessage
MIKE
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3014
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: Bateau de croisière Costa coule en Toscane (Italie)   Sam 14 Jan 2012 - 21:37

SALUT

en ce qui concerne les formations dans les firmes privées il existe un classement
suivant la classe de l'établissement clASSE 1 doit avoir une équipe incendie
formation ANPI ET SECOURISTE INDUSTRIEL

A+
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34519
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: video du bateau Costa Concordia échoué en italie   Sam 14 Jan 2012 - 21:55


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34519
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: le plan détaillé du Costa Concordia   Sam 14 Jan 2012 - 22:08

le plan détaillé du Costa Concordia :



Source: nedcruise.info



Source: worldtravelcrete.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Mar 17 Jan 2012 - 13:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34519
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: vidéo à bord du Concordia durant le naufrage le 14.01.2012   Sam 14 Jan 2012 - 22:13

vidéo prise à bord du Concordia durant le naufrage le 14.01.2012


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34519
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: le Concordia échoué vu d'hélicoptère   Sam 14 Jan 2012 - 22:29

le Concordia échoué vu d'hélicoptère


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Sam 14 Jan 2012 - 22:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34519
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Bateau de croisière Costa coule en Toscane (Italie)   Sam 14 Jan 2012 - 22:35

14.01.2012 à 21h30

Paquebot échoué: à Marseille, des rescapés disent leur soulagement, et leur colère


Des naufragés français du paquebot Costa Concordia à leur arrivée à Marseille, le 14 janvier 2011 (AFP, Gerard Julien)

MARSEILLE — Protégés par des couvertures de survie, épuisés, des naufragés français du paquebot Costa Concordia, échoué vendredi soir près d'une île de Toscane, sont arrivés samedi soir à Marseille, soulagés mais accusant la compagnie italienne de désorganisation dans les secours.

Au moins trois personnes sont mortes dans le naufrage, dont deux touristes français et un membre d'équipage péruvien. Une quarantaine de personnes manquaient toujours à l'appel samedi soir.

Acheminés par bus, les premiers naufragés sont arrivés peu avant 20H00 sur le terminal de croisière du port.

"Nous étions dans la salle de spectacle, il y a eu un très gros bruit et la salle a penché d'un coup", a raconté à la presse Elizabeth, une femme d'une cinquantaine d'années originaire de l'Indre.

La rescapée dénonce "une mauvaise organisation pour débarquer les chaloupes, beaucoup de bousculade, et après, sur terre, rien du tout" en terme d'accueil.

Elle explique s'être réfugiée "dans un bistrot", "c'était très long", ajoutant avoir eu des nouvelles par des amis français qui en l'appelant sur son portable lui ont appris sur quelle côte le bateau s'était échoué.

"On a tout perdu, on est fatigués mais contents d'être vivants", a encore dit cette croisiériste, toujours vêtue samedi soir de sa tenue de soirée.

Joël Pavageau, retraité parisien de 74 ans, dînait avec sa femme. "On nous a dit de rester assis, alors que le bateau s'enfonçait. Ils auraient dû donner l'ordre d'évacuer plus vite. Ils ont attendu 45 minutes, cela paraît très long quand vous êtes dans le noir".

"Le capitaine disait en cinq, six langues +ne paniquez pas+", ajoute-t-il. "J'ai eu l'impression de vivre mon dernier moment".

"On n'a jamais vu un officier de Costa, c'est pas normal, le personnel disait +on n'est pas préparé à ça+," assure Stéphane, un Bayonnais. "On n'a même pas pu aller chercher les gilets de sauvetage", ajoute sa compagne Virginie.

Quelque 250 passagers, rapatriés dans cinq bus, étaient au total attendus à Marseille, où un dispositif sanitaire, psychologique et administratif a été mis en place. Une cinquantaine de membres des marins-pompiers, du Samu, de la Croix-Rouge notamment étaient mobilisés.

Il s'agit d'"informer les gens sur les conséquences possibles de ce qu'ils ont vécu", a expliqué le lieutenant de vaisseau des marins-pompiers et psychologue Mathieu Marchand, soulignant qu'"il pouvait y avoir des états de stress aigu jusqu'à trois mois après le naufrage".

Une dizaine d'agents de la PAF devaient faciliter les démarches de renouvellement des titres d'identité perdus.

Le reste des 462 passagers français, dont le retour sur Marseille était initialement prévu dimanche, seront rapatriés par avion, selon Costa, compagnie génoise numéro un de la croisière en Europe.

"C'est un accident rarissime", a dit le directeur général adjoint France Patrick Pourbaix, dépêché à Marseille et qui a remercié les autorités italiennes, et particulièrement le maire et les habitants de l'île du Giglio.

Selon lui, l'ensemble des passagers avaient suivi un exercice de sécurité au début du voyage.

"C'est une tragédie pour Costa Croisières et c'est le premier accident de ce type depuis 26 ans que je suis dans la compagnie", avait déclaré plus tôt à l'AFP Georges Azouze, président de Costa Croisières France, indiquant que 17 bateaux de sa compagnie parcourent les mers au long de l'année.

Le responsable a ajouté qu'une enquête serait immédiatement lancée après "la phase de sauvetage".

Mis en service en 2006, le Costa Concordia, transportant 4.229 personnes dont une majorité de touristes italiens, français et allemands, a heurté un rocher près de l'île du Giglio. Le commandant a été incarcéré samedi, notamment pour abandon du navire.

Selon la préfecture des Alpes-Maritimes, des rescapés russes, espagnols, anglais et chinois ont été rapatriés samedi via l'aéroport de Nice.

Source: AFP

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
shrek
Amiral de flottille
Amiral de flottille
avatar

Nombre de messages : 1089
Age : 52
Localisation : Dinant
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Bateau de croisière Costa coule en Toscane (Italie)   Sam 14 Jan 2012 - 22:50

C'est un peu toujours la difficulté de savoir quand est le bon moment pour décider d'évacuer ou non un navire de cette taille avec le nombre de personnes à bord aussi, si il ne prend pas trop de gîte, les gens sont plus en sécurité à bord en attendant que des bateaux secours arrivent à la rescousse, ils ont probablement lancé l'alerte discrètement au port. Et il faut aussi organiser l'évacuation dans les canots, ça ne doit pas être simple non plus, les gens sont tellement athlétiques de nos jours...

Maintenant, trop près des côtes ou pas, incident technique ? il y aura enquête et il y a probablement des images de gardes-côte qui apporteront la vérité.

Les gens veulent que les croisières longent les côtes pour la beauté et les lumières (et pour que les gens qui sont à terre les jalousent aussi)....et maintenant ils critiquent tout à balle de guerre, il faudrait savoir, notre monde moderne est vraiment d'un niveau très bas. Et ne parlons pas de la panique, c'est tire-toi de là que je passe !, cela me fait toujours sourire à l'heure de Facebook où tout le monde se dit ami.
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34519
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Bateau de croisière Costa coule en Toscane (Italie)   Sam 14 Jan 2012 - 22:51

14.01.2012 à 22h24

Naufrage du paquebot italien: le commandant accusé d'homicide multiple

Le commandant, Francesco Schettino, ainsi que le premier officier Ciro Ambrosio sont accusés d'homicide multiple, naufrage et abandon du navire. La décision a été prise au terme d'un interrogatoire de plusieurs heures.

Le commandant "s'est approché de manière très maladroite de l'île du Giglio, a heurté un rocher qui s'est encastré dans son flanc gauche, faisant s'incliner (le navire) et embarquer énormément d'eau dans l'espace de deux, trois minutes", a indiqué le procureur de Grosseto Francesco Verusio à la presse. M. Schettino s'était auparavant défendu: "Alors que nous naviguions en rythme de croisière, nous avons heurté un éperon rocheux. Selon la carte nautique, il y aurait dû avoir suffisamment d'eau en-dessous de nous", avait-il déclaré à l'antenne de Tgcom24. Une hypothèse exclue par les garde-côtes. Les "boîtes noires" du navire (enregistrement des conversations) ont été récupérées et saisies par la justice.

Pas "en dehors de sa route"

Un des dirigeants de la compagnie armatrice du Costa Concordia avait pour sa part nié devant des journalistes que le bateau ait dévié de sa trajectoire normale. "Il n'est pas correct de dire que le bateau était en dehors de sa route" habituelle, avait déclaré Gianni Onorato, directeur général de Costa Crociere (Croisières Costa), interrogé dans le port de Santo Stefano pour savoir pourquoi le bateau se trouvait si près de l'île du Giglio. Pour M. Onorato, la seule chose certaine c'est que "le navire a heurté un rocher" et ensuite l'évacuation du bateau a été rendue plus difficile par l'inclinaison soudaine du navire, d'abord penché à 20 degrés et maintenant à 80, et donc presque couché sur le flanc.

Trop près des côtes?

Pour Giorgio Fanculli, le seul journaliste de l'île, qui gère le site www.giglionews.it. et qui a assisté au naufrage et à l'évacuation des rescapés, la cause est entendue: le navire est passé trop près de la côte et a heurté un rocher. "C'était le classique passage, les croisières le font souvent, toutes lumières allumées et avec leurs clignotants, mais là il est passé trop près, beaucoup plus que d'habitude", assure-t-il.

Sur les causes encore mystérieuses du naufrage et surtout la présence du navire si près des côtes, un commandant d'un navire marchand Giancarlo Fanni a jugé que "tout est possible: une avarie des équipements électroniques, du gouvernail ou une erreur humaine".

Costa Crociera a indiqué qu'il n'est pas possible de déterminer dans l'immédiat la cause de l'accident, assurant que l'évacuation a été rapide même si les conditions étaient difficiles car le bateau penchait de plus en plus sur le côté, embarquant beaucoup d'eau.

Enquêtes

La capitainerie du port de Livourne, le plus important de Toscane, a ouvert une enquête sur les causes de l'accident et sur la façon dont les passagers ont été secourus. Le ministère des Infrastructures a lui aussi ouvert une enquête.

Le directeur de la compagnie, qui a mis en place un numéro d'urgence pour les familles (06.77.80.32.23), a affirmé qu'une enquête interne serait immédiatement lancée après "la phase de sauvetage" pour connaître les causes de l'accident. Tous les passagers avaient suivi un exercice de sécurité au début du voyage, a-t-il ajouté.

"Rarissime"

"C'est une tragédie pour Costa Croisières et c'est le premier accident de ce type depuis 26 ans que je suis dans la compagnie", a déclaré le président de Costa Croisières France, Georges Azouze, indiquant que 17 bateaux de sa compagnie parcourent les mers du globe tout au long de l'année. "C'est un accident rarissime", a confirmé sur place le directeur général adjoint de Costa Croisières France, Patrick Pourbaix, remerciant les autorités italiennes, et tout particulièrement le maire et les habitants de l'île de Giglio, pour leur accueil des naufragés.

Le Concordia était considéré comme un véritable "temple du divertissement" avec ses 58 suites avec balcons, cinq restaurants, 13 bars, cinq jacuzzis et quatre piscines.

Les rescapés sur la route du retour

Les plus de 4.200 rescapés ont été transférés samedi depuis le Giglio vers le port de Santo Stefano, sur la presqu'île de l'Argentario (côte ouest). L'énorme paquebot de croisière couché sur le flanc et pratiquement immergé à quelques encablures d'une colline verdoyante, offre une vision irréelle et dramatique.

Toute la population de l'île s'est mobilisée pour aider les secours, y compris avec des barques privées. "Il y avait des enfants, des personnes âgées, c'était la panique totale", explique M. Fanculli.

"C'était en pleine nuit, on a eu tous très peur mais on a eu de la chance d'être proche de la terre", en l'occurrence d'une des pointes de l'île essentiellement rocheuse du Giglio, a raconté José Rodriguez, un barman du Honduras, encore vêtu de sa livrée rouge. Montrant deux de ses compatriotes ce barman de 43 ans qui travaille depuis 14 ans pour l'armateur Costa Crociere (Croisières Costa), a ajouté: "Grâce à Dieu on est tous sains et saufs".

Certains rescapés déjà à l'aéroport pour regagner leur pays

Beaucoup de rescapés âgés sont encore en pyjama, alors que les membres équipage portent l'uniforme de leur fonction au moment de l'accident: serveur, croupier de casino, etc.. A l'arrivée d'un nouveau ferry transportant environ 300 personnes cette après-midi, un journaliste de l'AFP a vu passer une femme emportée rapidement sur un brancard vers une ambulance. De très nombreux sauveteurs, garde-côtes, pompiers et la protection civile, prenaient en charge les rescapés, leur distribuant des couvertures thermiques en aluminium ou normales. La protection civile a mis en place une grande tente sous laquelle les naufragés sont identifiés avant d'être emmenés vers des autocars en direction d'hôtels de la région. Certains ont déjà été acheminés vers Savone, le lieu de départ de la croisière, ou vers l'aéroport de Rome-Fiumicino pour regagner leurs pays.

"Nous avons entendu le bateau heurter les roches"

Mondal Mithu, un Indien de 26 ans, responsable d'un des restaurants, a les yeux rougis par le manque de sommeil, et les épaules sous une couverture. "Nous avons entendu le bateau heurter les roches mais l'alarme n'a été donnée qu'une heure après environ", estime-t-il. Selon lui, dans sa zone, "il n'y avait qu'un seul bateau de sauvetage pour 150 passagers".

"Des scènes dignes du Titanic"

Parmi les rescapés, la journaliste Mara Parmegiani a décrit des "scènes de panique dignes du Titanic", avec une bousculade parmi les évacués, des cris et des pleurs, dénonçant elle aussi un manque de préparation de l'équipage. "Le personnel n'était pas du tout adapté, il y a eu des problèmes au moment où les chaloupes ont été descendues à la mer et le pilote de la (sienne) a dû être remplacé", a raconté la journaliste en affirmant que certains gilets de sauvetage "ne fonctionnaient pas, de même que les lumières" d'urgence.

Source: rtl.be


Citation :
Que s'est-il vraiment passé ?

Les passagers étaient en train de dîner ou pour certains déjà au lit, au moment de l'accident. Au départ le commandant s'est voulu rassurant annonçant une panne électrique. "Vers 21H45, il y a eu l'alarme pour avarie, deux coups de sifflets longs suivis d'un court et nous avons gardé notre calme pour éviter de faire paniquer les passagers", a indiqué une jeune animatrice du navire. "Nous avons entendu un grand bruit, les plats et couverts sont tombés par terre, les lumières se sont éteintes mais le personnel nous disait de ne pas nous inquiéter", a témoigné Roberto Bombardieri, un coiffeur qui devait participer à bord à une compétition de professionnels.

Des témoins de l'île du Giglio ont indiqué à un journaliste de l'AFP que le navire a non seulement heurté un rocher mais l'a arraché et que celui-ci se serait encastré dans sa coque. Selon Filippo Marini, un des garde-côtes, après le premier choc, le commandant du navire aurait effectué une manoeuvre pour rapprocher le navire de la côte.

"L'abandon du navire a été décidé environ deux heures après la première alerte", a indiqué l'animatrice du voyage, en affirmant avoir réussi à quitter le bateau seulement à 02H30 L'équipage a invité tout le monde à endosser les gilets de sauvetage et à se regrouper devant les chaloupes. Ensuite l'ordre a été donné de quitter le navire: sept brèves sonneries et une longue.

Dans la panique qui a suivi, de nombreux passagers ont sauté dans l'eau glacée. Ennio Aquilino, commandant des pompiers de Grossetto, a indiqué à l'AFP que ses hommes ont "sorti 100 personnes de l'eau et sauvé environ 60 autres qui étaient piégées sur le bateau". "La dernière personne qu'on a sauvée du bateau c'était à environ 6h00 du matin, elle avait une jambe cassée", a-t-il dit. Il a dit ne "pas pouvoir exclure qu'il y ait d'autres personnes bloquées sous l'eau, peut-être dans leur cabine, jugeant possible qu'il y ait une quarantaine de disparus".

Source: rtl.be

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Sail Roger
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2391
Age : 70
Localisation : Liège
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: Bateau de croisière Costa coule en Toscane (Italie)   Sam 14 Jan 2012 - 23:03

Bonsoir Olivier
Un cousin de mon épouse et sa femme s'offrent chaque année une de ces croisières avec tout le "tralala" qui va avec ,j'espère les voir bientôt et avoir leurs avis à ce sujet . Je crois qu'il seront moins pressés de partir avec Costa à l'avenir .Wink
Bonne fin de soirée
Roger
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34519
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Bateau de croisière Costa coule en Toscane (Italie)   Sam 14 Jan 2012 - 23:15

Bonsoir Roger,

Oui je pense aussi que Costa croisière va le sentir passer !

Pourtant, ça n'a absolument rien à voir avec par exemple le drame du Herald of Free Enterprise à Zeebrugge en 1987, ici tout le monde avait déjà évacué le navire avant qu'il ne se couche alors que le Herald of Free Enterprise lui c'était couché sur le flanc d'un coup, et là c'est évidemment une toute autre histoire !!!

Enfin, comme dit shrek, il va y avoir une enquête mais bon je trouve que c'est quand même toujours très dangereux de s'approcher comme cela des côtes !

marin barre


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Sail Roger
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2391
Age : 70
Localisation : Liège
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: Bateau de croisière Costa coule en Toscane (Italie)   Dim 15 Jan 2012 - 0:07

R e Olvier
Il y a beaucoup d'amateurs pour ces croisières de luxe, perso je préfèrais de petits voyages à bord de petits voiliers ou il fallait aussi un peu bouloter (et plonger)et en short et t shirt. barque
Question de gout .
salut
Revenir en haut Aller en bas
MIKE
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3014
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: Bateau de croisière Costa coule en Toscane (Italie)   Dim 15 Jan 2012 - 0:48

salut

il faut relativiser 5OOO PERSONNES A BORD 3 PERSONNES décédées on ne peut
pas dire que les décisions prises par le commandant soient celles d'un incapable
ça aurait pu etre bien pire et l"équipage a du aussi faire un maximum pour
aider les passagers

la question que je me pose est il bien raisonnable de faire construire des navires avec
autant de passagers


A+
Revenir en haut Aller en bas
shrek
Amiral de flottille
Amiral de flottille
avatar

Nombre de messages : 1089
Age : 52
Localisation : Dinant
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Bateau de croisière Costa coule en Toscane (Italie)   Dim 15 Jan 2012 - 2:04

C'est ce que je pense aussi, ce n'est pas parce qu'un bateau a un accident que c'est plus risqué, que dire de l'avion alors ? Quand je vois ce genre de bateau à Zeebrugge, c'est énorme et il m'arrive souvent de penser que si il y avait un jour un accident ou un incendie, c'est quand même beaucoup de personnes là-dessus. Je pensais aussi que c'était quand même plus sécurisé au point de vue compartimentages, un peu comme les navires militaires, mais apparemment non, il y a bien une belle brêche sur la coque mais ça coule vite quand même et pourtant, c'est un bateau moderne.

Et ici, je trouve aussi que les pertes humaines sont limitées comparé au bordel qu'il a fallu gérer et si l'on en croit les récits des gens, c'est à nouveau la panique qui a compliqué, les gens ne comprendront jamais que ça va 10x plus vite si on s'organise. L'équipage a beau être préparé, si tout le monde braille et se marche sur les pieds, c'est la galère.

Ils sont comiques les gens, la plupart sont sains et saufs sur la terre ferme et ils se plaignent qu'on ne s'est pas occupé d'eux tout de suite lorsqu'ils étaient à terre, quand on voit le bazar que c'était à Zeebrugge pour le Hérald avec seulement 450 personnes à bord, ici, avec plus de 4000 personnes, c'est encore autre chose à gérer.

Quoiqu'ils ont eu de la chance quand même, ils étaient tout près de la civilisation et à une heure pas trop tardive, tout a été mis en branle assez vite ; un coup pareil au large et là, ce serait de milliers de morts qu'on parlerait.

L'image comique du bazar, ce sont tous les canots oranges dans le petit port, il n'y avait plus que ça
Revenir en haut Aller en bas
MIKE
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3014
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: Bateau de croisière Costa coule en Toscane (Italie)   Dim 15 Jan 2012 - 2:36

OUI SHREK
se plaindre alors qu'ils sont sain et sauf a terre comme si chaque petite ile
savait avoir en permanence un centre de secours pour des milliers de naufragés
enfin bon ils sont encore sous le choc

d'aprés le schéma de valkiri il me semble que le commandant a préféfé s'échouer a
quelques métres d'un rivage on ne peut que l'en féliciter

résultat on le fourre en taule ils ont pris un rocher c'"est indéniable on voit le rocher

dans la coque et aurait déclaré d'aprés sa carte avoir assez d'eau sous la coque

je n'aimerais pas etre dans les godasses de l'officier de quart


A+
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34519
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: naufrage du Concordia : témoignage de rescapés à Marseille   Dim 15 Jan 2012 - 10:29

Naufrage du Concordia : Témoignage de rescapés à Marseille


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bateau de croisière Costa coule en Toscane (Italie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bateau de croisière Costa coule en Toscane (Italie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 21Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: La marine non militaire (marine marchande, de pêche, de plaisance,...) :: Les accidents et tempêtes en mer-
Sauter vers: