Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 Sous-marin Marconi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
avatar

Nombre de messages : 489
Age : 89
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Sous-marin Marconi   Ven 15 Nov 2013 - 11:38

Bel exemple du kiosque extraordinairement grand du Marconi

Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
avatar

Nombre de messages : 489
Age : 89
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Le Marconi   Ven 15 Nov 2013 - 11:45

Le "Giulielmo Marconi" appareille de Bordeau pour une mission

Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
avatar

Nombre de messages : 489
Age : 89
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Classe Marconi   Ven 15 Nov 2013 - 12:59

Six unités :
GIUGLIELMO MARCONI - LEONAERDO DA VINCI - MICHELE BIANCHI - LUIGI TORELLI - ALESSANDRO MALASPINA -MAGGIORE BARRACCA

DEPL; 1489 t en surface - DIM; : 76,04 x 6,82 x 4,72 EQUIPAGE : 5 off. 50 hommes VITESSE MAX : 18 n surface 8 plongées
PUISSANCE 2 x Diesel CRDA de 1800cv 2 x electro Marelli de 750 cv
ARMEMENT : 8 tubes de 533 mm 1 canon 100 mm 4 ml 13.12 mm

le seut survivant fut le TORELLI deveu IT 25 Kriegsmarine puis I-504 japonais sabordé à Kobe en aooût 1945
Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
avatar

Nombre de messages : 489
Age : 89
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Re: Sous-marin Marconi   Ven 15 Nov 2013 - 20:21

Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
avatar

Nombre de messages : 489
Age : 89
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Le Torellei   Ven 15 Nov 2013 - 20:28

Ci dessus le BIANCHI ci-après le TORELLI
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5290
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Sous-marin Marconi   Sam 16 Nov 2013 - 7:44


 
 
Le sous-marin italien R.Smg. BARBARIGO,
 
entre la déclaration de guerre et sa perte en juin 1943 pour des raisons inconnues, a accompli 14 missions sous le commandement de cinq capitaines différents, coulant 7 bateaux marchands pour un total de 39.299 t. C'était le 5ème meilleur résultat réalisé par un sous-marin italien durant la 2ème guerre mondiale, mais la renommée de ce bateau, en Italie et d'outre-mer, est davantage associé aux vicissitudes très controversées du commandant Grossi, personnage complexe représentant l'apogée de la propagande fasciste dans la marine royale italienne. Le BARBARIGO était l'un des 11 bateaux de la classe "Marcello", les meilleurs produits par les chantiers navals italiens. Au début des hostilités (le 10 juin, 1940 pour l'Italie), le BARBARIGO faisait partie de la 22ème flottille du 2ème squadron basé à Naples. Puis le BARBARIGO a été choisi comme l’un des bateaux attribué à la base atlantique nouvellement établie en Bordeaux, nom de code « Betasom ». Maricosom (commandant en chef de la flotte submersible italienne) a ordonné aux sous-marins : Malaspina, Tazzoli, Cappellini et Glauco de traverser le détroit du Gibraltar le 2 août. Pour sa 13ème mission, vers le mois de mai 1943, le BARBARIGO a été transformé en sous-marin de transport pour l'échange des marchandises entre l'Allemagne et le Japon. Les changements ont été faits aux divers sous-marins : dans le cas du BARBARIGO, les mitrailleuses de plate-forme ont été enlevés, les magasins de munitions transformés en dépôts additionnels de carburant, le periscope d'attaque enlevé, et une grande partie des conforts, y compris une des toilettes, supprimé pour donner de l'espace à la cargaison. Le BARBARIGO faisait partie d'un deuxième groupe de sous-marins envoyé vers le Japon (avec le Torelli et le Cagni). Le bateau quitté Bordeaux le 16 juin, 1943 avec outre son équipage, trois membres du personnel militaire italien affectés à une base d’Extrême-Orient, et 130 t. de materiel de guerre. Sur le voyage de retour, la cargaison consistait en 110 t. du caoutchouc et 35 t. d'étain, forçant le bateau à réapprovisionner en combustible en mer. Après le départ, et à la fin de la navigation sur l'itinéraire de sécurité au large de Bordeaux, le BARBARIGO et le TORELLI se sont séparés. Le BARBARIGO n'est pas émis de contact et on suppose qu'il a dû se perdu suite à une avarie, à la collision avec une mine, ou une l'activité ennemie, (cette dernière hypothèse n’a pas été confirmée par des archives alliées.

Et pour Mike Comme je l'ai mis sur la page Regia Marina
en réponse a sa question
Sur son kiosque ce graffito : « chi teme la morte non e degno de vivere ("qui craint la mort ne mérite pas de vivre".
RIGO
BARBARIGO
Date : 17/06/1943
Siècle : XXe siècle AD
Causes : Inconnu
Capitaine : Umberto De Julio
Equipage : 57
Destination :
Provenance : Bordeaux
Zones :Inconnue
Emplacement : Golfe de Gascogne
Latitude : / N
Longitude : / W

 
Pays : ITALIE
Type de navire : Sous-marin
Tonnage : 1060
Dimensions :
Nom précédents :
Armateur : Marine Royale Italienne
Ports : Bordeaux Chantier : CRDA Monfalcone
Année de Construction : 1937
Lancement : 1938
Machine : Electrique 560 hp (C.R.D.A) et diesels Fiat (O.T.O. La Spezia)
Puissance : 1500
Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
avatar

Nombre de messages : 489
Age : 89
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: LE PROGRAMME AQUILA   Sam 16 Nov 2013 - 10:09

A la moitié du conflit, fin 1942 l"industrie de guerre allemande commenence réellement à souffrir de la pénutie de certines matières premières causée par le blocus des Alliés. Cela est particulièrement vrai pour le nickel et la gomme de caoutchouc naturel, le latex. Ce dernier est nécessaire pour donner une meilleure qualités aux pneus et autres mélanges de caoutchouc pour des usages différents tels les isolants et certains matériels médicau.
Au cours d'une conférence navale tenue le 18 janvier 1943 Hitler autorisa et ordonna la construction de sous marins de transport. Il concrétisait ainsi le projet du s/m Type XX prévu pour un tel emploi. Mais il s'avérera vite que la production de ces bâtiments ne pourrait les rendre opérationnels avant la fin de l'été 1944. Le programme ne fut pas mis en route car Dönitz qui estimait bien la valeur des équipages italiens estuma que les grands s/m italiens avaient de bonnes capacités de charge après une transformatioin qui pouvait dse faire assez rapidement. et ainsi ramenerdes cargaisons dee l'Extrême Orient ou d'Indonésie. Il proposa alors l'échande de sept s/m de la calsse Type VIIC contre sept unités italiennes de Betasom.
La proposition fut accpetée et sept des unités de Betasom furent modifiées pour pouvoir embarquer des cargaisons de 90 à 240 en fonction de leur type.
L'affaire fut menée avec diligeance et le Commandante Cappellini fut le prelier à tenter la longue traversée le 11 mai 1943Il avait embarqué des linguots d'aluminium rare au Japon ainsi que des linguots d'argent, des munitions de nouveaux typesn des "Nebelwerfer" et des documents tecchnique demandés par les Japonais qui ebn avaient besoin pour k'évolution de leur industrie en retard sur celle de l'Allemagne. Il atteignit Sabang de justesse sur l'île de Sumatra deux mois plustard. (a suivre)







Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
avatar

Nombre de messages : 489
Age : 89
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Le Programme Aquila (suite)   Sam 16 Nov 2013 - 19:41

Les opration de forçage du blocus fut dénommé Programme AQUILA. Les unités concernées furent incorporées dans la Kriegsmarine et reçurent de ce fait un équipage allemand.En plus de leur nom elles furent surnommées Aquila suivi d'un numéro en chiffres romains puis après l'armistice de l'Italie une immatriculation d'U boot, c'est ainsi que le"Commandante Capellini"devint Aquila III puis UIT 24.
Cinq jours après le Capelllini deux autres, le Reginaldo Giulani et le Enrico Tazzoliquittèrent Bordeaux. Le premier atteignit Sabang le 28 juillet mais le glorieux Tazzolin qui était le second pour le tonnage ennemi coulé,fut repéré par un Halifax de la Royal Air Force dans le Golfe de Gascogne et détruit corps et bien quelques heures seulement après son appareillage.
On peut facilement s'imaginer les conditions de vie et le "confort" dans lesquels les sous mriniers de ces unités devaient vivre dans la promiscuité de ces tubes d'acier pendant les deux mois que durait le passage, et leur régime constitué uniquement d'aliments en conserve et de pastilles de vitamines.
Le "luigi Torelli" sera le dernier survivant de ces forceurs de blocus. Il connaîtra une curieuse destinée. Il fut tout d'abordle premier sous-marin de l'Axeà être détecté de nuit par un Wellingtonde la RAF équipé d'un radar et d'un projecteur Leight light de nuit dans le Golfe de Gascogne. Il échappa de justesse mais dut rentrer à Bordeaux pour réparer ses avaries. Il quitta de nouveau cette base pour l'Asie le 14 juin 1943 mais arrivé à Penang au début de septembre il fut d'abord saisi par les Japonais puis rendu à la Kriegsmarine dans laquelle il deviendra l'UIT 25. Il ne retournera jamais en Europe étant saisi une deuxième fois par les japonais lors de la capitulation allemande du 8 mai 1945 et incorporé comme I-504 dans la Marine Impériale. Son odyssée ne s'arrêtera pas là car il sera finalement capturé et essayé par l'US Navy puis ferraillé après une étrange carrière sous quatre pavillons différents.
Sur les six unités engagées dans le programme Aquila deux seules purent réaliser une rotation complète. deux furent coulées à leur retour du Japon, et deux n'y arrivèrent jamais. Beaucoup d'efforts et de souffrance pour un piètre résultat
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5290
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Sous-marin Marconi   Dim 17 Nov 2013 - 7:02

Le Luigi Torelli devenu UIT-25 puis I-504
 
 

 
 
 
En 1943 il devient "fourgon de livraison" spécialisé en matières premières à destination du Japon.
En septembre de cette année-là l'Italie capitule, il se trouve alors au large de Singapour et il est arraisonné par la Kriegsmarine qui l'utilise un peu dans le secteur sous le nom d'UIT-25.

 
En mai 1945 les Japonais le récupère afin de le mettre en ligne dans leur flotte du Pacifique, mais le Luigi Torelli n'est plus vraiment en état...

Il est envoyé au port de Kobé afin d'envisager un changement des moteurs Italien trop fatigués par une production locale.
La reddition Japonaise interviendra avant le début des travaux.
C'est à quai que les Américains le découvre, et ce dans un état lamentable...
D'origine "exotique" et en trop mauvaise condition ils ne savent qu'en faire et décident de le remorquer au large pour le couler en août 1946...
Ainsi fini le Luigi Torelli, un sous-marin de la classe Marconi, de 76m de long pour 1490 tonnes.
En navigation de surface il pouvait franchir 19 500km, d'où l'intérêt d'en faire un "spécialiste" de la route Allemagne-Japon...
Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
avatar

Nombre de messages : 489
Age : 89
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Camouflage Torelli   Dim 17 Nov 2013 - 12:52

Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
avatar

Nombre de messages : 489
Age : 89
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Mon précédent : Camouflage du Torelli   Dim 17 Nov 2013 - 13:06

" Gros plan sur le kiosque du sous-marin océanique "Luigi Torelli" peinte en gris clair pour réduire sa visibilité en surface après son arrivée à Bordeaux"
Réf. : LA MIMMETIZZAZIONE DELLE NAVI ITALIANI - 1940 1945 par Erminio Bagnasco et Maurizion Brescia
Ermanno Albertelli Editore - Parma (It)

Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
avatar

Nombre de messages : 489
Age : 89
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Aspect politique   Dim 17 Nov 2013 - 13:23

Dans l'Italie de Mussolini la propagande politique de perdait jamais ses droits. Remarquez sur le flanc de ma grande photo du Marconi le "fascio" (faisceau) faciste soudé en dessous et à l'arrière du feu de position de tribord.
Revenir en haut Aller en bas
VALKIRI
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4809
Age : 79
Localisation : OSTENDE
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Sous-marin Marconi   Dim 17 Nov 2013 - 15:01

L O Merci Robert pour l'histoire des sous-marins italiens
Au sujet des transport de matières "premières" ALLEMAGNE - JAPON voici une table de distance entre Bremerhaven et Tokio  11. 397 n.m. en prenant une vitesse moyenne de 10 nœuds cela donne quand même 47.5 jours de mer .




Salut    marin barre

_________________
Dans la vie il y a trois routes
L'estime:l'idéal que l'on poursuit
La route vraie:la vie réelle de tous les jours
La route sur le fond:c'est le destin

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
VALKIRI
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4809
Age : 79
Localisation : OSTENDE
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Sous-marin Marconi   Dim 17 Nov 2013 - 15:21

L O Et voici une carte pour illustré le voyage vers le Japon


Salut  marin barre

_________________
Dans la vie il y a trois routes
L'estime:l'idéal que l'on poursuit
La route vraie:la vie réelle de tous les jours
La route sur le fond:c'est le destin

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
avatar

Nombre de messages : 489
Age : 89
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Allemagne Japon   Dim 17 Nov 2013 - 22:01

Ne pas oublier que les sommergibili italiens ne pouvaient pas passer le canal dde Suez mais devaient doubler le Cap de Bonne Espérance ce qui ajoutait encore bien des milles... Bien amicalement. Robert
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sous-marin Marconi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sous-marin Marconi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les autre Marines - Andere Marines - Other Navies :: Les marines de guerre en 1939 - 45-
Sauter vers: