Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 Evolution dans la construction du Jean Bart à Gravelines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
wiro49
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Nombre de messages : 880
Age : 68
Localisation : Calais, FRANCE ex Charleroi
Date d'inscription : 12/01/2013

MessageSujet: Evolution dans la construction du Jean Bart à Gravelines   Mar 19 Aoû 2014 - 13:39

Je fais cette nouvelles rubrique sur le Jean Bart afin de vous tenir informé sur l'évolution de celui-ci.
J'y ais été fin de semaine passée et cela avance doucement, mais " qui va piano, va sanno" et c'est le principal.
Il  a aussi le problème du financement du projet car la construction du vaisseau, dépend aussi des dons, visites et inscriptions comme adhérents.
Cette année, afin de ne plus jeter les copeaux et sciure de bois, ils vont mettre en route un fumoir à poisson
et pour l'an prochain si tout va bien, afin de rentabiliser les chutes de bois, une boulangerie avec cuissons au feu de bois et sur pierre, verra le jour. Cela veux dire que les administrateurs, ne manquent pas d’imaginations pour rentabiliser le tout, tout en faisant des économies et l'argent des dons est bien utilisé.
De temps à autres,je posterais quelques photos sur l'état d'avancement des travaux, car j'y vais souvent faire un tour afin de me rendre compte.
Pour plus de renseignements, je me tiens à votre disposition.
Bon vent à tous.
Roland
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5309
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Evolution dans la construction du Jean Bart à Gravelines   Mar 19 Aoû 2014 - 14:33

Merci Roland pour cette info et tient nous au courant de l'évolution des traveaux. thumleft 
N'oublie pas pas ta récolte de coques et salicorne
j'ai ramener du Crotoy de la salicorne ....il n'en reste plus.
Bon vent
Revenir en haut Aller en bas
wiro49
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Nombre de messages : 880
Age : 68
Localisation : Calais, FRANCE ex Charleroi
Date d'inscription : 12/01/2013

MessageSujet: Re: Evolution dans la construction du Jean Bart à Gravelines   Mar 19 Aoû 2014 - 20:36

SCHOETERS CHRISTIAN a écrit:
Merci Roland pour cette info et tient nous au courant de l'évolution des traveaux. thumleft 
N'oublie pas pas ta récolte de coques et salicorne
j'ai ramener du Crotoy de la salicorne ....il n'en reste plus.
Bon vent

Bonsoir Christian.
Pour les salicornes,c'est fait depuis fin juin, mais pour les coques, rien cette année, pas eu le temps,mais l'hiver n'est pasencore la.
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5309
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Evolution dans la construction du Jean Bart à Gravelines   Mer 20 Aoû 2014 - 7:35

bonjour Roland
Pour les coques il doit avoir une période pour les récoltés c-à-d d'une date à une autre suivant le département???
voici déjà une réponse mais a Dunkerque????

Par arrêté préfectoral, la pêche aux coquillages au Crotoy, en baie de Somme n'est autorisée aux particuliers, à raison de 5 litres par personne (un demi seau), que lorsqu'elle est ouverte aux professionnels, c'est à dire en périodes d'ouverture définies par les Affaires Maritimes de Boulogne-sur-Mer. Contactez la mairie du Crotoy (03.22.27.80.24) ou l'Office


voici un autre article que j'ai trouvé (2013)

La saison des coques débutera le 9 octobre
Publié par picardielamer le 27/09/2013 à 20:23:26
Une commission composée des représentants des pêcheurs à pied, des scientifiques du Gemel, des affaires maritimes de Boulogne s’est réunie aujourd’hui, dans le partie Nord de la baie de Somme. Sur le terrain, la taille des coques a été évaluée et jugée suffisante pour fixer l’ouverture de la saison au mercredi 9 octobre prochain.



Coque, dans ch’4, juillet 2013
Le gisement situé au nord du Crotoy ouvrira le premier. Celui de Ch’4 ne sera exploitable qu’à partir du 14 octobre.
Un quota de 90 kilos par jour et par pêcheur professionnel, titulaire d’une licence, a été fixé. Thierry Ruellet, scientifique du Gemel (Groupe d’étude des milieux estuariens et Littoraux) évalue à 1950 tonnes le stock de coques au nord de la Baie.

Un soulagement pour les pêcheurs à pied qui, après une surmortalité estivale des hénons, ont vécu une saison 2012 catastrophique.

Les particuliers qui souhaitent pêcher sont limités à 5 kilos par jour, à partir de la date de l’ouverture professionnelle et seulement sur les secteurs autorisés aux professionnels.



pour les amis du forum qui aiment les fruits de mer
Connaisez-vous la pêche aux "coques" et la "Salicorne"?

les coques
Vous la trouvez en abondance enfouie dans le sable en baie de somme, en baie de Seine et sur tout le littoral bretons. Ce coquillage est présent partout, dans la Manche , en mer du Nord, sur la côte atlantique et en méditerranée.

Elle  mesure entre 2 et 6 cm (taille de prise réglementaire 3cm), sa couleur  varie du blanc au brun en passant par le beige.  Sa coquille  bombée et cannelée est facilement reconnaissable.  C'est un coquillage fouisseur, vous le trouver dans le sable à faible profondeur.



Comment pêcher les coques.
La coque vit en colonie, parfois de plusieurs dizaines de coquillages par mètres carrés. Privlégier les plages de sable de fin, les baies et les estuaires sont de bonnes  zones de pêche.
C'est un coquillage qui se pêche toute l'année. Pour récolter les coques, il suffit de gratter le sable à l'aide d'un petit râteau ou d'une griffe voire avec  les mains.



Différents signes qui vous indiquent que la coque n'est pas loin.
◦Deux petits trous de respiration caractéristique dans le sable.◦Un jet d'eau expulsé  à votre passage.
◦Une petite touffe d'algues, une bosse ou une trace de sable plus foncée.
◦Dans les petits ruisseaux à marée descendante, vous pouvez distinguer l'extrémité des coques.
◦Regarder où fouille les oiseaux, ils sont de bon indicateur.

La SALICORNE
La salicorne (Salicornia europaea de la famille des Chénopodiacées) est une plante halophile consommable comme légume. On la trouve principalement sur les terrains salés de la côte atlantique.
La salicorne est une plante dite halophile, c'est à dire qui se plaît dans un terrain salé. Sa racine est solidement ancrée dans la vase. La plante contient un suc salé. On la récolte jeune au mois de juillet.
On la trouve sur le littoral des côtes de l'Atlantique, de la Manche, à proximité des marais salants en Bretagne, en Camargue et jusqu'en Norvège.





La salicorne est une plante recherchée. Sa production est assez réduite mais on la trouve actuellement sur l'étalage des poissonniers bien que sa ceuillette soit réglementée.

Elle est utilisée comme un légume : les extrémités vertes et tendres entrent dans la composition de salades ou sont cuites comme des haricots verts ou des asperges, à la vapeur. A mélanger à du risotto ou tout autre légume.
La salicorne est préparée en condiment comme les cornichons, confite au vinaigre.
Ne pas la saler car elle contient déjà pas mal de sel
Elle se consomme crue, cuite rapidement à l'eau ou revenue sur la poële comme des haricots verts.


Les propriétés de la salicorne
La salicorne est diurétique, dépurative et résolutive; elle est riche en iode, phosphore, calcium, silice, zinc, manganèse ainsi qu'en vitamines A, C et D.
La valeur énergétique de la salicorne est de 15 calories au 100 grammes soit 1 g de protéines, 1 g de lipides et 3 g de glucides

Et bien entendu une recette de saison

Moules à la Salicorne, Sauce Crémeuse au Beurre d'Aneth


Pour 6 personnes :
5 kg de moules de bouchot
20 cl de fumet de poisson ou en cube
20 cl de crème liquide
100 g de beurre doux
6 branches d'aneth
10 cl de pastis
100 g de salicornes fraiches
Sel, poivre
Piment d'Espelette ou cayenne
Huile d'olive

Le beurre parfumé : Sortez le beurre du réfrigérateur au moins une heure à l'avance pour qu'il ait une consistance de pommade. Hachez finement l'aneth. A l'aide d'une fourchette ou d'une maryse incorporez les herbes dans le beurre, malaxez soigneusement. Reconstituez un boudin, filmez et conservez au frais au moins 12 heures.
Les salicornes : Faites-les blanchir 30 secondes à l'eau bouillante avant de les rafraichir à l'eau glacée. Égouttez.
Les moules : Faites-les ouvrir dans un grand faitout avec un peu d'huile d'olive. Débarrassez au fur et à mesure de leur ouverture. Jetez le jus de cuisson et versez dans la cocotte le fumet de poisson, le pastis et la crème. Faites réduire une dizaine de minutes jusqu'à obtenir une consistance onctueuse. Ajoutez ensuite hors du feu le beurre bien froid en parcelles, puis la salicorne grossièrement coupée au couteau. Assaisonnez de poivre et de piment d'Espelette. Goûtez la sauce et salez si besoin.
Versez les moules et laissez-les se réchauffer dans la sauce. Servez sans attendre.
Pour une présentation plus soignée, vous pouvez enlever une des coquilles des moules, les disposer sur un grand plat, et les recouvrir de sauce.

faire un fumet de poisson

Faire revenir dans une grande cocotte une garniture aromatique (blanc de poireau, céleri, fenouil, ail, oignon) émincée finement, sans coloration.
Ajouter ensuite les parures de poisson et/ou les têtes de crustacés concassées,
Faire revenir encore 5 minutes.
Ajouter ensuite du vin blanc, du thym, du laurier, du poivre,
couvrir d'eau à hauteur.
laisser mijoter 30 minutes à couvert
laisser refroidir avant de filtrer
Revenir en haut Aller en bas
wiro49
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Nombre de messages : 880
Age : 68
Localisation : Calais, FRANCE ex Charleroi
Date d'inscription : 12/01/2013

MessageSujet: Re: Evolution dans la construction du Jean Bart à Gravelines   Mer 20 Aoû 2014 - 9:55

Pour les Salicornes, SVP, ne les arrachez pas, il faut les couper avec des ciseaux, car si vous les arnachez, elle ne repoussent plus.

Pour les coques, afin qu'elle ne croquent pas, je prend deux sceaux hermétiques.
Dès que j'ai fini ma récolte, je les mets dans un filet à poireaux ou à pdt et le lave les coques sur place.
Je les met dans un premier sceau avec de l'eau de mer, 1 cm au dessus de ceux-ci. Dans le deuxième, je met aussi de l'eau de mer.
De retour, j'ouvre le sceau avec les coques et les laissent dégorger 12h00 et puis, je les changent de sceau. Pour pouvoir les transférer facilement, je les laissent dans le filet encore 12h00 et de ce fait, pas de sable dans les coques.
Revenir en haut Aller en bas
wiro49
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Nombre de messages : 880
Age : 68
Localisation : Calais, FRANCE ex Charleroi
Date d'inscription : 12/01/2013

MessageSujet: Re: Evolution dans la construction du Jean Bart à Gravelines   Mar 20 Jan 2015 - 11:34

Hier après midi, j'ai été payer ma cotisation à l'association TOURVILLE Jean Bart.
Les principaux objectifs de 2014 ont été atteint, mais le gros problèmes reste le financement. En effet. il est de plus en plus difficile de recevoir des dons des sponsors, crise pour tous. La saurisserie est finie, il reste à recevoir les agréments pour pouvoir travailler et commercialiser cette denrée, mais ça devrait être bon pour la nouvelle saison touristique. Le projet de boulangerie est reporté à plus tard, car il était impératif de faite une nouvelle salle de vente des produits associés au Jean Bart, c'est en court de terminaison et sera directement accolée à l'acceuil/taverne cela évitera au personnel de devoir sortir si quelqu'un désire acheter quelque chose.
Sur le Jean Bart, les travaux avancent un petit peu à la fois, mais, comme dit plus haut, les finances manquent et de ce fait, ils n'ont pu renouveler l'emplois de jeunes comme prévu.
Si vous êtes de passage dans le coin, un petit tour à la taverne, en leur disent que vous êtes du forum Belgian-Navy sera très apprécié et éventuellement un adhérassions à l'association qui n'est pas bien cher (à partir de 10 euros).
C'est parce que je remarque le courage, la bonne volonté et le désir de réussir de cette association, que je lance ce petit SOS afin de pouvoir continuer ce projet qui sera unique et jamais une telle oeuvre mise en chantier.
Je vous remercie de leur part.
Bonne journée à tous et bon vent.
Roland
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Evolution dans la construction du Jean Bart à Gravelines   

Revenir en haut Aller en bas
 
Evolution dans la construction du Jean Bart à Gravelines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Divers :: Cafetaria-
Sauter vers: