Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 les phares en mer et à terre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 33 ... 63, 64, 65, 66, 67  Suivant
AuteurMessage
Xavier MONEL
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Nombre de messages : 1855
Age : 75
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre.   Mer 2 Mar 2016 - 11:20

Et bien merci, Christian.
La prochaine fois que je passerai dans le coin ; j'y ferai une petite halte.
Tout ce que tu m'as laissé entrevoir, là, s'annonce passionnant.
Cordialement.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5299
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre.   Ven 4 Mar 2016 - 11:04

Le phare des  Dames sur l'île de Noirmoutier



Coordonnées géographiques :
47° 00, 677’ N
2° 13, 259’ W


Hauteur totale  : 18,77 mètres (pour une altitude de base de 17,50 mètres)

Portée : l’optique du phare positionnée à une hauteur de 16,77 mètres est constituée d’un écran tournant autour de la lampe, émettant un éclat long suivi de deu éclats courts toutes les 12 secondes. Sa portée géographique est de 16,50 milles dans le secteur blanc. D’une puissance de 60 000 candélas, elle indique différents secteurs de navigation rouges et verts d’une portée de 13 milles.

Le phare est toujours gardienné et ne se visite pas.

Description

Ce phare est situé à la pointe des Dames, dans le bois de la Chaize, au Nord-Est de l’île de Noirmoutier en Vendée, à 2 600 mètres environ de l’entrée du port de Noirmoutier.

Construction

Le phare des Dames est un petit bâtiment à longs-pans et pignons, servant de logement au gardien, d’où s’élève une tourelle en légère saillie sur le pignon, qui porte la lanterne, dite maison-phare. Le gros œuvre est une maçonnerie enduite faite de moellons d’extraction locale tandis que baies, solins, corniches et chaînes harpées sont réalisés en pierre de taille importée (granite de Bretagne et calcaire de Charente).
L’édifice a été conçu d’après un plan type national, établi par la commission des phares, qui fut le modèle d’un très grand nombre de fanaux construits sur le littoral français dans la seconde moitié du XIXème siècle.


Historique

En 1860, le conseil général de la Vendée demandait au ministère des Travaux publics, l’établissement d’un petit phare ou fanal (feu secondaire) à Noirmoutier, pour améliorer la signalisation nocturne des écueils rocheux de la baie de Bourgneuf.
En 1861, le service des phares et balises de la Vendée propose d’établir ce feu dans le bois de la Chaize, à proximité de la pointe Saint-Pierre. Mais en 1863, c’est un site dominant la plage des Dames qui fut finalement choisi pour ce projet.
L’ingénieur J.Dingler, dressa les plans, suivant les plans types établis par la commission des phares.
Sous sa conduite, les travaux furent réalisés de 1865 à 1867 par l’entreprise C. Lafontaine de Noirmoutier, pour un coût global de 26 000 francs.

1865 : le phare est allumé.

1944 – 1945 : projet d’électrification et de mise à occultations du feu.
Optique d’horizon de 0,25 mètre de distance focale - 3 occultations en 12’’ – 17 milles en blanc, 13 dans les secteurs rouges et verts.

1947 : mise en service du feu.

5 avril 1954 : demande du directeur des phares de suspension provisoire du service du feu (projet d’extinction).

16 juin 1954 : D.M. (décision ministérielle ) de suspension provisoire, effective au 1er octobre .

8 juin 1955 : rétablissement du service normal du phare.

1956 : installation d’un feu de secours avec une optique d’horizon de 0,10 mètre.

1980 : projet de rénovation avec remplacement de la lampe de 1500 watts 127/220 volts triphasé par une 500 watts 24 volts halogène (portée : 16 milles en blancs, 13 dans les secteurs colorés) avec secours 80 watts 24 volts (portée : 11 milles en blanc, 8 milles dans les secteurs colorés).

4 février 1993 : avis favorable à la création d’un secteur obscur de 127° entre les relèvements à 357° et 124 °.

3 mars 1993 : D.M. pour cette création.

2002 : mise en place du télécontrôle, le phare est automatisé.

2006 : rénovation de l’appareillage de commande, avec remplacement de la lampe existante par une 250 watts au halogénures métalliques.
Mise en place d’un moteur de type Escape pour la machine de rotation de l’écran tournant.
Modernisation de l’automatisme par la mise en place d’un nouveau coffret de commande et des sources d’énergie par l’installation de nouvelles batteries augmentant l’amplitude de fonctionnement des feux en cas de panne.
[
Patrimoine

Le 23 septembre 1992, la Drac (direction régionale des affaires culturelles) suggère la protection des phares de Vendée et Loire-Atlantique. Le phare des Dames n’est pas un édifice exceptionnel, mais semble un des rares conservés en cet état en Pays-de-Loire, si ce n’est en France.
Le 2 décembre 1992, les 2 projets sont rejetés par l’architecte des bâtiments de France.


Diaporama sonore sur l'histoire du sauvetage de... par OuestFranceFR
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Nombre de messages : 1855
Age : 75
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Phare des Dames   Ven 4 Mar 2016 - 15:42

Bonsoir Christian.

Le pauvre phare n'y était pour rien.
Hélas, "Errare humanum est"...
Et voilà une histoire qui aurait pu finir beaucoup plus mal.
Bien à toi.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5299
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre.   Dim 6 Mar 2016 - 9:53

Je serrais bref aujourd'hui

Le phare de la potence des sables d'Olonne


Coordonnées
46° 29′ 34″ N
1° 46′ 14″ O
Localisation Les Sables-d'Olonne, Vendée


Construction 1874
Hauteur 20,2 m
Élévation 28,8 m
Portée 16 milles nautiques (30 km)
Feux 1 éclat blanc / 4 s
Lanterne Lampe halo 1000W
Aide sonore non
Automatisation oui
Gardienné non
Visiteurs non
Statut patrimonial bien recensé dans l'inventaire général du patrimoine culturel


Ce phare, construit au sud-est du port des Sables d'Olonne, forme un alignement avec le feu du Remblai situé sur la promenade au bord de la mer.


.C'est une maison-phare en maçonnerie de pierres lisses avec couronnement et angles en pierres apparentes.

La tour carrée surmonte une maison qui abrite les bureaux de la Subdivision du Service des phares et balises des Sables-d'Olonne

Autres phares déjà cités: voir page 22-23
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Nombre de messages : 1855
Age : 75
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Phare de la Potence   Dim 6 Mar 2016 - 14:18

Bonjour Christian.

Curieux...
Ce phare de "la Potence" a un petit balcon.
Quel luxe !!!
Bien cordialement.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5299
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre.   Dim 6 Mar 2016 - 15:12

Xavier !!!!!
nous sommes aux sable d'Olonne avec vue sur la mer pour le gardien et son épouse; bien sûr!!!
beer beer wavey
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Nombre de messages : 1855
Age : 75
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Phares...   Dim 6 Mar 2016 - 16:23

Bonsoir Christian.

C'est incroyable de constater combien il pouvait-y avoir de différences de conditions de vie, entre les gardiens des phares "en mer", et ceux des phares "sur terre".
Pour les seconds, garder un phare aurait pu passer pour une sinécure...
Bien cordialement.

Xavier

PS : C'est vrai, que pour les "Sables d'Olonne" ; "faut, c'que faut"
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5299
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre.   Lun 7 Mar 2016 - 8:24

Le phare de la Tranche/ Mer



Coordonnées
46° 20′ 40″ N
1° 27′ 49″ O


Localisation:La Tranche-sur-Mer, Vendée
Construction 1866 et 1950
Hauteur 16,33 m
Élévation 30 m
Portée 21 milles (34 km)
Feux 4 secteurs (rouge, blanc, vert et blanc) à éclat toutes les 5 secondes
Optique Lentille tournante
Lanterne Lampe halogène 180 W
Automatisation 1985
Visiteurs non
Statut patrimonial bien recensé dans l'inventaire général du patrimoine culturel

Le phare du Grouin du Cou, appelé aussi phare de La Tranche-sur-Mer, se situe sur la pointe du Grouin du Cou, à La Tranche-sur-Mer en Vendée


le phare de La Tranche-sur-Mer. Il signale l'entrée du Pertuis Breton ( 46° 15′ 31.3″ N  1° 20′ 15.31″ W  ).
Le passage entre les deux éperons rocheux qui s'avancent en mer constitue un sérieux danger pour la navigation.
Ce passage se réduit à 18 km encadrés de part et d'autre par la pointe des Baleines et la pointe du Grouin du Cou : Il fallait éviter les naufrages qui pouvaient se produire à cause des faibles fonds calcaires dans cette zone.

Quant au phare, mis en service en juillet 1831, il ne s'agisssait à l'origine que d'un simple feu blanc (fanal à gros bec), fixe et installé sur une tourelle cylindrique de 9 m de haut. En 1867, on installe, au milieu des dunes de sable et des broussailles, une maison-phare et un autre feu fixe blanc sur une colonne carrée de 14m de haut.
Un feu à éclats à deux couleurs (blanc et rouge) est installé en 1893 et complété par une troisième couleur (verte) en 1931. Il est dynamité en Août 1944 lors de la seconde guerre mondiale et remplacé par une tourelle octogonale blanche en béton de 14,60m de haut.
La partie inférieure, carrée, est construite en maçonnerie lisse avec encorbellement à la partie supérieure, sur un soubassement carré plus large. Il est remplacé par un feu monté sur des poteaux de bois jusqu’en 1953.



Le phare actuel, mis en service en 1953,
est automatisé en 1985, modernisé en 2006 et télécontrolé depuis Les Sables-d'Olonne.




L’optique tournante est située à 14,25 mètres de haut. Elle est constituée d'une lentille 6 panneaux (deux éclats blancs toutes les 5 secondes). Sa portée géographique est de 20 milles dans le secteur blanc et 17.5 milles dans les secteurs colorés. L'éclairage est réalisé par une lampe halogène de 180 W. Ses éclats sont visibles sur 360°. Non gardienné, il ne se visite pas.


Aujourd'hui, la tour blanche du phare de la Tranche-sur-Mer se perd au milieu des maisons secondaires blanches et de l'urbanisation dense de l'AFU du phare

*******Le pertuis Breton

est un détroit situé entre la côte nord-est de l'île de Ré et le continent.


Ce détroit donne au nord-ouest sur l'Océan Atlantique au large des Sables-d'Olonne et se termine, dans sa partie sud-est, par la baie de l'Aiguillon (embouchure de la Sèvre niortaise) vers le nord et le pont de l'île de Ré vers le sud.
Voie d'accès stratégique vers le port de La Rochelle, il a été défendu par de nombreuses fortifications sur l'île :
enceinte urbaine et citadelle de Saint-Martin-de-Ré,


redoute de Rivedoux-Plage,
redoute (détruite) des Portes-en-Ré,
batterie du Grouin sur la commune de Loix,
fort de La Prée sur la commune de La Flotte.
et de nombreux blockhaus du Mur de l'Atlantique répartis sur toute la côte nord-est de l'île de Ré et parfois intégrés aux éléments cités ci-dessus.
Sur le continent, les principales villes sont :
La Tranche-sur-Mer,
La Faute-sur-Mer,
L'Aiguillon-sur-Mer.
La conchyliculture est fortement présente sur les deux côtes bordant le Pertuis Breton, et, plus précisément, l'élevage de moules de bouchots

La conchyliculture:
ce nom recouvre principalement l'élevage de mollusques marins, avec :
l'ostréiculture (élevage des huîtres) ;

la mytiliculture (élevage des moules) ;
la vénériculture (élevage des palourdes) ;

FARCIES

la cérastoculture (élevage des coques) ;

la pectiniculture (élevage des coquilles Saint-Jacques et autres pectinidés) ;

l’halioticulture (élevage des ormeaux).



moules de bouchots




Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Nombre de messages : 1855
Age : 75
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Phare de la Tranche-sur-Mer   Lun 7 Mar 2016 - 9:54

Bonjour Christian.

J'arrive à me demander ce qui prime dans ton post : Le phare ou les fruits de mer*.
Ma parole ; tu es d'une gourmandise.
Oui, mais comme nous le sommes, nous aussi ; tu nous régales les yeux, à défaut de le faire avec nos papilles.
On ne s'en plaindra pas ; bien au contraire.
Merci, donc.
Pour en revenir au phare ; j'ai passé 8 jours, à Jard-sur-Mer, pendant 3 ans de suite, dans les années 90.
Et bien je ne me souviens pas de cet édifice.
Quel dommage !
Aujourd'hui, je n'aurais pas manqué de faire un petit détour pour le contempler ; mais, à l'époque, je n'y songeais même pas.
Bon, pour me consoler, je pense que je vais aller me payer une bonne douzaine d'huitres...
Bien à toi.

Xavier







* Idem pour Bastia et pour La Canche ; si j'ai bonne mémoire...
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5299
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre.   Lun 7 Mar 2016 - 10:09

Aller pour faire saliver un entracte aux phares:




ou alors

Farandole de Coquillages farcis au Beurre persillé


Oooh Sorry ... un dérapage dans ma gourmandise partagée sifflotte sifflotte sifflotte sifflotte
ET EN PLUS NOUS DESCENDONS VERS LE PAYS DES HUITRES "OLERON"
Revenir en haut Aller en bas
VALKIRI
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4847
Age : 79
Localisation : OSTENDE
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre.   Lun 7 Mar 2016 - 12:01

L O

Merci pour l'entracte 

_________________
Dans la vie il y a trois routes
L'estime:l'idéal que l'on poursuit
La route vraie:la vie réelle de tous les jours
La route sur le fond:c'est le destin

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Nombre de messages : 1855
Age : 75
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Lanterne Fresnel   Mer 9 Mar 2016 - 14:17

Bonjour Christian.

Voici une photo de la lentille Fresnel du "phare des Mamelles", au Cap vert, à Ouakam, au Sénégal.
Cft : source web.
Je trouve que ce "gros plan" illustre bien la complexité de l'objet en question et qu'il complète parfaitement tout ce que tu as pu nous faire connaître sur le sujet.
Bien à toi.

Xavier


Hébergé par Imagesia, le meilleur hébergeur d'images du net !
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5299
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre.   Jeu 10 Mar 2016 - 6:59

Bonjour Xavier
pas d'article sur la lanterne car cela est déjà paru sur le site


le phare des Mamelles (cap vert)





A une altitude de 105 mètres, le Phare des Mamelles se dresse sur l'une des collines dont il porte le nom, bien en avant sur la presqu'île du Cap-Vert. Il a été construit en 1864 par les Français. Véritable point stratégique. Faisant face à l'Atlantique, le phare a pour rôle essentiel de guider les bateaux en pleine nuit, mais il sert aussi de repère aux avions qui s'approchent des pistes d'atterrissage de l'aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar. Le Phare des Mamelles est également un pôle d'attraction touristique. Il offre une vue panoramique de presque toute la presqu'île du Cap-Vert.
Un signal lumineux d'une portée de 29 miles
[/url]
/pics/500734800pxPhareenaction.jpg" />
Le phare a une portée de 29 miles, c'est-à-dire 50 kilomètres, ce qui équivaut à la distance Dakar-Sébikotane. Le signal lumineux « blanc » du Phare des Mamelles permet aux navigateurs de se situer par rapport à la côte. On le distingue bien de celui du phare du Cap Manuel qui émet un signal « rouge ».




Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Nombre de messages : 1855
Age : 75
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Phare des mamelles   Jeu 10 Mar 2016 - 9:50

Bonjour Christian.

Merci pour ce post (et, surtout, pour la video).
Concernant le mien ; pas de problème.
J'ai trouvé que cette ophoto, en "gros plan", était très explicite (très belle, aussi) et qu'elle serait la bienvenue en complément de ton topo sur le sujet.
Bien à toi.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
polinar
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 19621
Age : 66
Localisation : Dison / VERVIERS
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre.   Jeu 10 Mar 2016 - 18:30

amour amour amour amour amour amour amour amour
Revenir en haut Aller en bas
http://http:/guymarc51@gmail.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre.   

Revenir en haut Aller en bas
 
les phares en mer et à terre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 64 sur 67Aller à la page : Précédent  1 ... 33 ... 63, 64, 65, 66, 67  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Divers :: Cafetaria-
Sauter vers: