Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion      

Partagez | 
 

 Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 27 ... 50, 51, 52, 53, 54, 55  Suivant
AuteurMessage
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 36989
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Lun 12 Fév 2018 - 20:20

A Puerto Belgrano l'aviso ARA Islas Malvinas (équipé du ROV Panther) ravitaille en provision et en carburant, il se prépare pour repartir jeudi à 08:00hs vers la zone de recherche :

https://twitter.com/DaniMColu/status/963109509261660161

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 36989
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Lun 12 Fév 2018 - 22:15

@PAUL a écrit:
Salut Olivier,

Y a un truc – parmi d’autres bien sûr ! - qui me chipote depuis longtemps dans tout ce micmac !

J’ai donc recherché et retrouvé un article dont tu as d’ailleurs fait état, qui date de quelques jours seulement après l’accident et qui disait entre autre ceci :
« L'énergie dégagée par l'implosion du San Juan équivaudrait à l'explosion de 5,7 tonnes de TNT, souligne le rapport. Après l'implosion, survenue à une profondeur de 389 mètres environ, le submersible aurait coulé verticalement à une vitesse estimée entre 10 et 13 nœuds, sans provoquer de signal acoustique perceptible à longue distance en touchant le fond. »
Il s’agissait d’un « rapport »  émanant d’un machin qui s’appelle « US Office Naval Intelligence » !
Ce qui m’a épaté dès que je l’ai lu, c’est la précision des chiffres : les 5.7 tonnes d’équivalent TNT et, surtout, les 389 mètres environ ?
Des chiffres aussi précis ne peuvent évidemment pas être le résultat d’une simple supputation basée sur l’état de résistance (ou de non-résistance !) forcément inconnu du San Juan et je serais étonné qu’une institution comme cet « US Office etc. » émette un rapport sans fondements sérieux.

Par ailleurs, si je ne me trompe pas, l’hydrophone le plus proche dont dispose le CBTO se situe à…Tristan Da Cunha, soit à plus de 4000 Km de la zone où a disparu le San Juan. Un autre se situe à Ascension, encore plus loin !
Du fait de la rotondité de la terre, de tous les aléas que peu rencontrer le son sur une telle distance, ces chiffres précis ne proviennent certainement pas du CTBO.

D’où sortent alors ces chiffres à l’origine d’un rapport « sérieux » que la Marine Argentine a d’ailleurs pris en considération dès leur parution mais dont on ne parle plus ?

As-tu une idée ou des infos que j’aurais loupées ?

Paul

Salut PAUL,

Normalement il s'agit d'un recoupement de trois stations du CBTO qui sont implantées à trois endroits différents, je fais une recherche et je reviens ensuite placer les explications 'officielles' qui ont été données par la presse argentine.

A+

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 36989
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Lun 12 Fév 2018 - 23:20

@PAUL voici ce que j'ai trouvé :

Citation :
"Les stations hydroacoustiques HA10 (île de l'Ascension) et HA04 (îles Crozet) ont détecté le signal d'un événement impulsif sous-marin survenu le 15 novembre à 13h51 GMT, à proximité de la dernière position connue du San Juan", dit un communiqué de l'Organisation du Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (Otice)

Source : lalibre.be - AFP (Publié le jeudi 23 novembre 2017)



Donc, là y a deux station (sur Georgetown sur l'ile de de l'Ascension et une des trois iles de l'archipel Crozet) qui ont capté l'anomalie, plus le trajet du sous-marin relevé via ses communications, cela donne une localisation sur l'entrecroisement des trois courbes !

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Mar 13 Fév 2018 - 8:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 36989
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Lun 12 Fév 2018 - 23:53

Voilà @PAUL

Je pense que l'article ci-dessous (une traduction google) répondra à tes questions  super

Citation :
Comment pouvez-vous détecter le son lointain d'un sous-marin qui explose ?

Publié sur Wired le 26 novembre 2017, l'article met en évidence l'utilisation d'hydrophones et l'analyse des données par le CTBTO pour détecter les signaux liés au sous-marin ARA San Juan qui a disparu en mer d'Argentine.

Lorsque l'ARA San Juan a disparu au large des côtes argentines, un réseau mondial de postes d'écoute hautement sensibles conçus pour suivre les explosions nucléaires a été mis en service.

Il suffit de 11 capteurs sous-marins pour écouter tous les océans de la planète. Quand quelque chose d'aussi petit qu'un sous-marin disparaît, cette capacité à écouter des sons relativement minuscules devient cruciale.

C'est le cas du sous-marin ARA San Juan, qui a contacté les autorités navales argentines pour la dernière fois le 15 novembre. Le sous-marin naviguait de Ushuaia, dans le sud de l'Argentine, jusqu'à la base navale de Mar del Plata dans le nord de l'Argentine.

Une semaine de recherche a suivi, mais sans succès. Puis, le 23 novembre, l'Organisation du Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (OTICE) a déclaré qu'elle avait détecté une explosion au large des côtes argentines, au même endroit où le sous-marin avait été localisé pour la dernière fois.

Bien que le San Juan se trouvait à 6 000 kilomètres du capteur le plus proche de l'île de l'Ascension, l'OTICE a pu détecter une petite pointe d'ondes sonores qui indiquait une petite explosion. "Dans le cas du sous-marin argentin, chercher un signal d'explosion, c'était comme chercher une aiguille dans une botte de foin", explique Lassina Zerbo, le secrétaire exécutif de l'OTICE.

Zerbo et son équipe ont également travaillé pour détecter l'avion malaisien MH370 disparu en 2014. "Pendant des mois nous avons travaillé, à des moments où nous pensions avoir un signal, nous envoyions des gens vérifier et ce n'était qu'un vieux bateau "Cette fois, cependant, le système de surveillance international a réussi à détecter une petite explosion, fournissant le début d'une réponse aux familles des 44 membres d'équipage à bord.

Mais comment l'ont-ils fait ?

Qu'est-ce que l'Organisation du Traité d'interdiction complète des essais nucléaires ?

L'OTICE a mis en place le Réseau international de surveillance en 1996, en tant que moyen de responsabiliser les puissances nucléaires du monde entier. Le réseau est à l'écoute des vibrations 24 heures sur 24 et il est impossible qu'une explosion majeure se produise sans que l'OTICE ne s'en aperçoive.

Aujourd'hui, l'OTICE dispose de 337 systèmes de surveillance sur et hors terre, couvrant tous les continents et tous les océans. Alors que le réseau surveille constamment tout en pouvant indiquer un lancement ou une explosion nucléaire, son rôle a changé ces dernières années. Il écoute maintenant la vie marine, les tremblements de terre et les disparitions en mer. Pour cela, il utilise un réseau de seulement 11 stations hydrophones.

Comment fonctionnent les hydrophones ?

Les hydrophones sont des capteurs qui ressemblent à des microphones. Ils sont placés en divers points dans l'océan et déployés par trois pour faciliter la détermination de la direction des ondes sonores. Les hydrophones détectent les changements de pression d'eau et convertissent ces changements en signaux électriques.

Les stations hydrophones sont parmi les mécanismes de surveillance les plus coûteux qui existent. La dernière station hydrophone à être construite a été achevée l'année dernière au large des îles Crozet dans le sud de l'océan Indien et a coûté 34 millions de dollars.

Le CTBTO a également des moniteurs T-Phase, qui suivent les mouvements sismiques plutôt que les ondes acoustiques hydro-acoustiques. Les moniteurs sismiques suivent la pression et l'impact du mouvement sous l'eau plutôt que seulement la fréquence sonore, ce qui permet à l'OTICE de mieux comprendre l'impact d'une explosion.

Les ordinateurs des stations de surveillance à terre enregistrent ensuite les signaux des hydrophones et les transmettent à divers satellites. Ces satellites transmettent ensuite les données au Centre international de données de Vienne, en Autriche.

Analyser les données

Le Centre reçoit dix gigaoctets de données par jour de ses stations de surveillance. Les données sont analysées, filtrées et ensuite recherchées pour les pics sonores. "Nous avons appris par l'écoute des médias qu'un sous-marin avait disparu, nous avons donc pu regarder dans une zone plus petite", explique Zerbo. "Ce petit signal n'attirerait généralement pas notre attention."

«Sachant que nos capteurs peuvent capter tout le bruit sous l'eau, que ce soit une explosion ou simplement le sous-marin qui touche le fond marin, nous avons entrepris de balayer toutes les données que nous avons recueillies», explique-t-il. Ce processus a pris six jours. Les experts ont été invités à se concentrer sur le plus petit signal ou l'impulsion qui pourrait être une indication de toute explosion sous-marine associée à l'heure et l'emplacement du sous-marin.

Le Centre a été contraint d'écrire et de réécrire le script de programmation utilisé par les moniteurs afin de filtrer les données de manière appropriée. "Nous n'étions même pas sûrs s'ils cherchaient une petite explosion ou juste l'explosion du moteur sous-marin", dit Zerbo. Finalement, une courte anomalie unique a été détectée, indiquant un événement inhabituel non nucléaire.

L'équipe a conclu que cela avait été fait par le sous-marin disparu, bien que quantifier l'ampleur de l'explosion soit délicat. "Estimer une magnitude possible est encore plus difficile parce que ce son s'est propagé sur une grande distance de la source au récepteur, mais c'est quelque chose sur lequel les ingénieurs et les scientifiques travaillent encore", a déclaré l'OTICE dans un communiqué vendredi.

Source : newsroom.ctbto.org

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 36989
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 13 Fév 2018 - 1:24

Le suiveur MikeChillit, qui suit l'affaire depuis le début, a fait des nouvelles cartes avec les rapport des positions, et maintenant il penche pour une collision entre le sous-marin et le chalutier espagnol "Playa Pesmar Uno" qui a été arrêté par les garde-côtes argentins le 4 février !?

https://twitter.com/MikeChillit/status/963188874456522752

traduction google de l'article :

Citation :
L'Argentine capture un navire de pêche espagnol avec 320 tonnes de poisson frais (5.02.2018)

Le chalutier "Playa Pesmar Uno", qui comptait 34 membres d'équipage, a été arrêté pour "pêche illégale", selon le ministère argentin de la Sécurité.

L'Argentine a capturé pour pêche "illégale" un bateau de pêche espagnol qui avait 320 tonnes de morceaux de merlu transformés et frais, de lieu jaune, de calmar et de raies, "évalué à un million de dollars", a annoncé ce dimanche (à l'aube en Espagne) la sécurité argentine. Le navire, basé dans le port de Marín (Pontevedra) et appartenant à la société galicienne Grupo Pesmar (dont la société mère est Mariners Fisheries), avait comme port de destination Montevideo. Le capitaine du navire a soutenu qu'il se trouvait dans les eaux internationales tout le temps.

C'est le navire Playa Pesmar Uno, un chalutier de 63 mètres de long et 12,50 de large, qui comptait 34 membres d'équipage au moment de sa capture dans la zone économique exclusive Argentine (ZEEA) par le garde-côte GC 27 Fique, dans les environs de Comodoro Rivadavia.

"La garde côtière de la préfecture navale, autorité maritime argentine, a capturé dimanche matin le navire Playa Pesmar Uno, sous pavillon espagnol, pêchant illégalement dans la mer d'Argentine, à la hauteur de Comodoro Rivadavia", à 1 800 km au sud de Buenos Aires, il ajoute dans la déclaration. La capture du navire espagnol fait partie des «opérations de protection des ressources halieutiques organisées par le ministère de la Sécurité et menées par la préfecture», ajoute-t-il.

Le bateau de pêche intercepté, de pavillon espagnol, avait quitté Montevideo, la capitale de l'Uruguay, le 11 janvier et a été détecté par la préfecture navale alors qu'il pêchait "illégalement" dans la mer argentine, a ajouté la source susmentionnée.

Le personnel de la Préfecture de la marine a établi des communications radio avec le capitaine du chalutier, afin d'arrêter leur navigation et de ne pas soulever le filet de pêche qui avait été déployé en mer. Le navire de pêche a obéi aux ordres immédiatement.

« Les forces fédérales travaillent pour protéger les ressources qui appartiennent à tous les Argentins », a déclaré le ministre de la Sécurité Patricia Bullrich, dans un document dans laquelle elle a dit que le gouvernement argentin « renforcera » sa présence dans les eaux "pour assurer la sécurité et garantir le respect de la loi".

Le gouvernement argentin va engager une procédure administrative contre la société pour le chalutier espagnol capturé dimanche par la pêche illégale dans les eaux du pays du sud pour le paiement d'une amende pouvant aller de 5 à 10 millions de pesos, ce qui équivaut à entre 256.703 et 513.406 dollars. Le navire sera retenu en Argentine jusqu'à ce que les armateurs satisfassent le paiement de l'amende.

L'armateur soutient qu'il est aidé par la Loi maritime internationale pour pouvoir naviguer dans ces eaux sans pêcher. L'Association Espagnole des Diplômés Nautico Pesquera (Aetinape) a informé dans une déclaration, dans laquelle il déclare que "le navire a pêché aux Malouines, mais devait débarquer en Uruguay, il est donc normal de faire la route du transfert en ligne droite sur les eaux argentines ".

Sur cette action, Aetinape a accusé l'Argentine de "réutiliser un navire espagnol en otage pour améliorer l'image interne de son gouvernement". Par conséquent, il considère que l'UE "devrait utiliser sa force financière pour forcer" le pays du sud à "atténuer ses actions populistes" contre les navires qui "pêchent légalement dans l'Atlantique Sud".

Le chalutier appartient à la société Pesmar Group, qui comprend les entreprises de la pêche Marinenses (armadora de buques), Pesmarín, Pesmar et Safricope (installations frigorifiques et commercialisation), qui déplace chaque année « plus de 25.000 tonnes de produits surgelés. »

La société elle-même est définie comme un armateur de «chalutiers congélateurs» pêchant dans les zones de pêche de l'Atlantique Nord et Sud, l'entreprise dispose de quatre bateaux dans les eaux dites internationales des îles Malvinas (Falklands), où ils pêchent, calmar, merlu, rose, bar ou nototenia, entre autres spécialités. Le bateau capturé est au nom de Pesquerías Marinenses.

Le consulat d'Espagne dans la ville argentine de Bahía Blanca attend la situation du navire pour fournir une assistance consulaire en cas de besoin.

Source : elpais.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 36989
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 13 Fév 2018 - 7:05

https://twitter.com/NotiArgentina/status/963269975866781696

traduction google de l'article :

Citation :
Des parents de l'équipage de l'ARA San Juan en colère contre la Marine (13.02.2018)

Les proches des sous-mariniers, à travers une vidéo, ont exprimé leur "désaccord avec la méthodologie" utilisée par la marine pour communiquer les nouvelles de la recherche sous-marine.

"Ils se moquent de nous", ont déclaré ceux qui n'ont pas arrêté de se plaindre de ce qui est arrivé au sous-marin qui a disparu il y a trois mois.

Les proches des 44 membres de l'équipage, à travers une vidéo, ont protesté sur la façon dont les informations sur la recherche du sous-marin disparu il y a près de trois mois ont été communiquées.

Ils ont dit qu'ils sont unis dans la revendication de savoir ce qui est arrivé au sous-marin qui a transporté leurs proches. Ils ont également exigé la présence du chef de la force navale, José Luis Villán, à la base de Mar del Plata.

Dans la vidéo, le message des proches a été rapporté par Marcela Moyano, épouse de Hernán Rodríguez, l'un des 44 marins du sous-marin disparu. "Aujourd'hui, 89 jours après la disparition de l'ARA San Juan, les membres des familles ont exprimé des désaccords avec la méthodologie des nouvelles sur la recherche que fait la marine argentine pour trouver le sous-marin."

Moyano, accompagnée d'un groupe de parents qui continue la veille à la base navale de Mar del Plata, a remis en question que "par ordre" du chef de la marine, "chaque jour le personnel change pour nous informer".

« Monsieur Villan, vous nous avez promis que lorsque nous serions ici. Nous exigeons votre présence et que vous veniez nous donner des réponses et des explications et des justifications sur la recherche » a dit Marta Vallejos, sœur du sonariste Celso Oscar Vallejos.

Elle a ajouté que: « Vous en tant que chef principal et avec votre responsabilité, nous exigeons que vous soyez là, et que vous cessiez de nous prendre les cheveux. Parce que nous sentons sincèrement que vous nous prennez par les cheveux et que vous voulez nous user mais vous ne l'obtiendrez pas. Nous les parents sommes unis, sachez le »

Il y a une semaine, après plus de quatre-vingts jours de la disparition du sous-marin, Mauricio Macri a rencontré les proches de l'équipage. Là, le président s'est engagé à continuer de chercher le sous-marin et a annoncé le versement d'une récompense de près de 4 millions de dollars pour le pays ou le navire qui le trouvera.

Après trois mois rien n'a été connu sur les circonstances de la disparition du sous-marin, où le gouvernement et la marine ont menti sur ce qui s'est passé, peu de confiance aux parents dans les promesses présidentielles.

Source : infobae.com]laizquierdadiario.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 36989
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 13 Fév 2018 - 8:15

Mise à Jour : RECHERCHE EN COURS DU ARA SAN JUAN - LES NAVIRES ET LES ÉQUIPEMENTS (90 jours après la disparition du sous-marin)

Sur la zone deux navires continuent les recherches, le navire russe Yantar (celui qui est le mieux équipé avec sonar remorqué à balayage latéral et deux ROV pour aller examiner les contacts) et le destroyer ARA Sarandi (qui n'a que son sonar de coque pour chercher et pas de ROV) qui ne donne pas sa position sur l'AIS. L'aviso ARA Islas Malvinas (qui est équipé du ROV Panther Plus qui peut descendre jusqu'à 1000 mètres) ravitaille pour le moment à Puerto Belgrano mais il repartira jeudi pour revenir sur la zone.



Les navires qui participent à la recherche (équipés de sonar "remorqué" à balayage latéral/ou de coque et/ou de ROV pour l'inspection visuelle des contacts) :

- le RV YANTAR (Russie) (il est équipé de 2 mini sous-marin "habité" pouvant descendre jusqu'à 6.000 mètres),
- le destroyer ARA Sarandi (Argentine) (il ne dispose que de son sonar de coque pour chercher !).

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Les navires qui ont quitté la zone de recherche (pour aller ravitailler) :

- l'aviso ARA ISLAS MALVINAS (Argentine) (équipé du ROV russe "Panther Plus" qui peut descendre à 1.000 m, mais pas de sonar), il ravitaille à Puerto Belgrano d'où il repartira jeudi pour revenir sur la zone.

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 36989
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 13 Fév 2018 - 15:05


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2388
Age : 75
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 13 Fév 2018 - 19:00

Bonsoir Olivier.

Voilà que le "Sarandi" va se positionner sur la route (logique) qu'aurait du suivre notre "Soum", pour regagner sa base, au plus vite, après une avarie majeure.
Cela ne revient-il pas à penser que l'explosion détectée, n'aurait rien à voir avec celui-ci ?
Cependant, et indépendamment de ce que je viens de dire ; une chose commence à m'interpeller.
C'est l'obstination du "Yantar" à poursuivre les recherches, alors que tous les autres (sauf l'Argentine et à ma connaissance)) ont tous abandonné.
Où est, donc, son intérêt ?
Le gain, un exercice grandeur nature, l'essai d'un tout nouveau matériel, l'espionnage (sous un bon prétexte)...
Bref, tout cela me laisse songeur ; Heureusent, je n'y connais rien à la géopolitique.
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 36989
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 13 Fév 2018 - 19:26

@Xavier MONEL

Bonsoir Xavier,

Il y a un peu de tout ce que tu as dit, Poutine est très habile, imagines que tout d'un coup les Russes localisent le sous-marin ! Poutine sera alors considéré comme un héro par l'opinion publique argentine !

Et, il y a deux ou trois semaines, le président argentin est allé à Moscou voir Poutine, certainement pour lui demander de ne pas le laisser tomber avec la recherche du sous-marin, et Poutine lui a répondu que le peuple russe et le peuple argentin étaient des grands amis, et qu'ils probablement faire allaient des grandes choses ensembles à l'avenir...

Ah oui, c'est du donnant donnant, business is business...

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2388
Age : 75
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 13 Fév 2018 - 19:56

.../...

Et, à partir de là, une base maritime russe, serait la bienvenue...
Voilà comment se construit l'Histoire.
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
polinar
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 19987
Age : 67
Localisation : Dison / VERVIERS
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 13 Fév 2018 - 20:25

Et, à partir de là, une base maritime russe, serait la bienvenue...
Voilà comment se construit l'Histoire.
Amitiés.   super super super
Revenir en haut Aller en bas
http://http:/guymarc51@gmail.com
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 36989
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 13 Fév 2018 - 20:36

@Xavier MONEL a écrit:
.../...

Et, à partir de là, une base maritime russe, serait la bienvenue...
Voilà comment se construit l'Histoire.
Amitiés.

Xavier

Absolument Xavier, et pour le futur renouvellement de la flotte sous-marine et de surface, Poutine a tout ce qu'il faut en magasin jap

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 36989
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mer 14 Fév 2018 - 0:26

La carte avec le Yantar (en bleu) et toutes les positions importantes pour la recherche :

https://twitter.com/MikeChillit/status/963549884195491840

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 36989
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mer 14 Fév 2018 - 13:31

La récompense, à celui qui trouvera le sous-marin, entre en vigueur "officiellement" aujourd'hui :

https://twitter.com/ClarinSociedad/status/963719856653713408

traduction google de l'article :

Citation :
ARA San Juan: le gouvernement a officialisé la récompense de 98 millions de pesos argentins pour localiser le sous-marin (14.02.2018)

La résolution du ministère de la Défense a été publiée aujourd'hui dans la Gazette officielle.

Le ministère de la Défense a annoncé officiellement aujourd'hui l'offre d'une récompense de 98 millions de pesos argentins pour fournir des données précises afin de localiser le sous-marin ARA San Juan, porté disparu depuis le mercredi 15 novembre dernier.

La récompense est venue d'une réunion du président Mauricio Macri avec le ministre Oscar Aguad la semaine dernière, et une réunion entre les deux avec les membres des familles de l'équipage du San Juan, dans laquelle ils ont également entrepris d'approfondir le recherche du sous-marin.

La somme de 98 millions de pesos argentins représente quelque 4,9 millions de dollars américains et dépasse le montant initial de 4 millions de dollars américains.

Selon des sources gouvernementales, le gouvernement analyse actuellement différentes alternatives pour continuer à ratisser la zone après que la Russie aura terminé sa coopération en mars, bien qu'il ne soit pas exclu que l'aide ira au-delà de cette date, d'autant plus que "le lien entre Macri et son homologue russe Vladimir Poutine est à son meilleur ", après le récent voyage présidentiel à Moscou.

Pour l'instant, l'offre de récompense a été officialisée aujourd'hui par la publication au Journal officiel de la résolution 131-E / 2018.

Celui qui a des informations sur le sous-marin doit envoyer un message à la boîte e-mail : subsanjuan@mindef.gov.ar

Le texte du Journal officiel indique parmi les justifications de la mesure que "l'engagement de l'Etat national est notoire et retentissant en ce qui concerne la nécessité d'engager les ressources budgétaires et matérielles nécessaires pour poursuivre les recherches".

Le mardi de la semaine dernière, le président Mauricio Macri a reçu les proches de l'équipage du sous-marin disparu ARA San Juan dans le palais du gouvernement et là-bas ils ont annoncé qu'ils allaient fixer une "récompense internationale en millions pour celui qui trouvera le sous-marin".

Et après avoir réitéré sa «douleur» pour l'épisode survenu en novembre dernier, il a ratifié «l'intention officielle et ferme de continuer à chercher le sous-marin».

Après cette réunion, le ministre de la Défense, Oscar a décrit la réunion comme «très bonne, constructive, émotionnellement difficile, où la plupart des parents se sont exprimés, évidemment avec tout le fardeau émotionnel que signifie cet événement tragique», et dans lequel Macri "leur a envoyé son expression de la douleur à nouveau".

Selon le ministre, au cours de la réunion, le Président a réaffirmé « l'intention ferme du gouvernement argentin de continuer à rechercher le sous-marin », et définissent clairement l'engagement de l'administration Macri à la recherche, « parce que nous voulons savoir ce qui est arrivé, si il y a eu de la corruption, si il y a eu négligence, et si c'était un accident alors nous voulons aussi savoir ce qui s'est passé ", a déclaré Aguad.

La réunion a eu lieu pendant plus d'une heure dans le hall nord de la Maison du Gouvernement, où le chef de l'Etat a reçu les membres de la famille de chacun des 44 membres d'équipage de l'ARA San Juan, en plus du vice-président Gabriela Michetti, le secrétaire général de la présidence, Fernando de Andreis, et le chef de la marine, le vice-amiral José Luis Villán.

Source : clarin.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 51 sur 55Aller à la page : Précédent  1 ... 27 ... 50, 51, 52, 53, 54, 55  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les autre Marines - Andere Marines - Other Navies :: Marines du Monde - De Wereld Marines - World Navies-
Sauter vers: