Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion      

Partagez | 
 

 De la maison de repos à la marine !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 37833
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: De la maison de repos à la marine !   Mar 13 Mar 2018 - 18:14



traduction google de l'article :

Citation :
Voir une mine sur le sonar, c'est de l'adrénaline (5.03.2018)

Les navires de la marine belge deviennent de plus en plus sophistiqués. Et cela a des conséquences sur le travail des marins. L'intérêt pour la technologie est de plus en plus une nécessité. Cela a également été vécu par Hilde, qui après quelques années dans les soins aux personnes âgées a choisi un emploi dans l'armée.

Du pôle Nord à la Corne de l'Afrique, les frégates belges et les autres navires de guerre sont actifs presque partout dans le monde. Hilde est également allée dans les endroits les plus spéciaux de la terre grâce à son travail de marin et plus tard comme sous-officier. "Afrique du Sud, Bermudes, New York,... Si je n'étais pas dans ce métier, je n'aurais peut-être jamais été là-bas. Bien sûr, vous travaillez beaucoup pendant les opérations, mais entre temps, vous avez la chance de pouvoir visiter. Un grand avantage pour ce travail."

De la maison de repos à la marine

Hilde a rejoint la marine en 2005. "Je travaillais comme aide-soignante dans une maison de retraite lorsqu'un ami m'a parlé de son travail dans l'armée de l'air. C'était l'époque de Windkracht 10 et je me sentais immédiatement intéressée. Mais comme mes connaissances techniques étaient trop limitées à l'époque, le commandement militaire m'a suggéré de postuler pour un emploi à la marine. Naviguer et voir le monde. Je l'ai vu complètement."

Après sa formation de matelot, elle s'est rendue à l'école opérationnelle belgo-néerlandaise à Den Helder pendant trois mois pour apprendre comment détecter les mines en utilisant des sonars et des radars. Peu de temps après, elle part pour sa première mission en mer, près du cercle polaire. Une expérience qui l'a immédiatement impressionnée. «Au cours de cette opération, nous avons pu rendre inoffensifs de nombreux explosifs non explosés de la Seconde Guerre mondiale, ce qui m'a bien sûr donné beaucoup de satisfaction en tant que jeune marin et beaucoup d'adrénaline. En tant qu'opérateur sonar/radar, j'étais la première à voir les images du fond de la mer. C'était à moi d'interpréter et d'identifier les menaces."

Au fil des années, de nouvelles technologies ont été ajoutées aux chasseurs de mines, y compris un sonar mobile appelé Remus. Le «robot» peut être programmé de manière à explorer le fond de façon autonome et selon un schéma fixe, ce qui donne beaucoup plus d'informations. L'arrivée du Remus et d'autres moyens de haute technologie ont conduit à un travail beaucoup plus technique pour la marine. Cela se reflète également dans les postes vacants que la marine a actuellement. Sur les 250 emplois en attente sur la liste, 99 ont un lien technique.

Spécialiste Hydraulique

Hilde a également opté pour un métier technique en 2011. Après un examen et une formation approfondie, elle a réussi à monter jusqu'à devenir sous-officier électricien. Au cours des nombreuses missions qui ont suivi, elle était responsable des systèmes de pression à bord du navire - par exemple les toilettes - et elle a assuré des permanences au centre technique. Depuis son accouchement en 2016, Hilde travaille dans le département du personnel. "Avec le temps, je me verrai bien repartir en mission à nouveau. Mais pour cela ma fille doit d'abord être beaucoup plus âgée. "

Voulez-vous en savoir plus sur la fonction de sous-officier technique naval ? Voir la description du poste

Vous êtes curieux de savoir ce dont vous avez besoin pour piloter un drone sous-marin ? Allez demander vous-même aux spécialistes lors du Jobday Défense et Technique le 12 avril.

Source : hln.be

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
FONTENAI CHRISTIAN
Enseigne de vaisseau de 2e classe
Enseigne de vaisseau de 2e classe
avatar

Nombre de messages : 445
Age : 71
Localisation : Koksijde
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: De la maison de repos à la marine !   Mer 14 Mar 2018 - 12:33

Olivier.... thumleft plus qu'à ouvrir une maison de repos pour les anciens du forum...il y aura bien plus que de l'adrénaline Smilie 73 Smilie 53 Smilie 02 Smilie 02
Revenir en haut Aller en bas
blackhelk3591
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Nombre de messages : 988
Age : 65
Localisation : oupeye
Date d'inscription : 29/10/2014

MessageSujet: maison de repos   Jeu 15 Mar 2018 - 9:09

Bien vu Christian , il me semble que ceci pourrait convenir

Revenir en haut Aller en bas
FONTENAI CHRISTIAN
Enseigne de vaisseau de 2e classe
Enseigne de vaisseau de 2e classe
avatar

Nombre de messages : 445
Age : 71
Localisation : Koksijde
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: De la maison de repos à la marine !   Jeu 15 Mar 2018 - 12:29

@blackhelk3591 a écrit:
Bien vu Christian , il me semble que ceci pourrait convenir

Parfais cette séniorie thumleft j'avais même complètement oublié aussi les damars. prosterne violon Smilie 02
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De la maison de repos à la marine !   

Revenir en haut Aller en bas
 
De la maison de repos à la marine !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Belgian Navy - Force Navale Belge - Belgische Zeemacht :: Les news de la Force Navale belge, les infos, les questions,...-
Sauter vers: